232


Commandez-le
Numéro
11 Découvrez 17 créations de haute joaillerie exceptionnelles repérées lors de la Semaine de la haute couture

Découvrez 17 créations de haute joaillerie exceptionnelles repérées lors de la Semaine de la haute couture

Joaillerie

Tandis que la Semaine de la haute couture battait la cadence des défilés et des présentations, les maisons de luxe en ont profité pour présenter leurs nouvelles collections de haute joaillerie. Entre avalanche de carats, pluie de diamants, cocktail acidulé de pierres précieuses et designs ravageurs, Numéro a sélectionné 17 créations de haute joaillerie exceptionnelles à découvrir absolument.

Collier “fouet ombré” de la collection “jeux de l’ombre”, HERMÈS
© Elizaveta Porodina Collier “fouet ombré” de la collection “jeux de l’ombre”, HERMÈS
© Elizaveta Porodina
Collier “fouet ombré” de la collection “jeux de l’ombre”, HERMÈS
© Elizaveta Porodina

1. Le collier Hermès

Imaginée par Pierre Hardy, directeur artistique de la joaillerie de Hermès depuis 2001, cette collection de haute joaillerie joue sur les contrastes et le mouvement en reprenant les codes emblématiques de la maison parisienne. L’univers équestre qui constitue son ADN se décline, ici, dans un ravissant collier, pavé de diamants blancs, à l’image d’un fouet délicatement enroulé du cou.

Collier “Emerald Venus” de la collection “Joyful Wonders”, BULGARI Collier “Emerald Venus” de la collection “Joyful Wonders”, BULGARI
Collier “Emerald Venus” de la collection “Joyful Wonders”, BULGARI

2. Le collier Bulgari 

Bulgari ouvre son royaume des merveilles pour cette nouvelle collection haute joaillerie composée de cent-quarante pièces d’exception. Pour la première fois dans l'histoire de la maison italienne, plus de trente créations en hommage au puissant et caractéristique vert de l'émeraude ont été imaginées. En résulte le collier Emerald Venus, d’une vivacité vibrante rendant hommage à la déesse grecque de la beauté, Vénus. Au centre de ses branches délicates, perlées d'émeraudes et de diamants, déployées tout autour du cou, se révèle une remarquable émeraude colombienne de 20 carats.

Collier “Iwana” de la collection “Beautés du monde”, CARTIER Collier “Iwana” de la collection “Beautés du monde”, CARTIER
Collier “Iwana” de la collection “Beautés du monde”, CARTIER

3. Le collier Cartier

Le monde animal est une source majeure d’inspiration pour Cartier, notamment la Panthère qui ne cesse d’enrichir l’imaginaire de la maison parisienne depuis 1914. En témoigne aussi ce collier Iwana reproduisant les mouvements épidermiques d’un iguane vert, et la manière unique dont la lumière caresse ses écailles. Cette pièce graphique se compose d’une succession géométrique de triangles pavés de diamants taille brillant. Ils font écho aux facettes de trois spectaculaires émeraudes de Colombie taillées à quatre pans de 43,45 carats.

Broche “Comète Volute” de la collection “1932”, CHANEL Broche “Comète Volute” de la collection “1932”, CHANEL
Broche “Comète Volute” de la collection “1932”, CHANEL

4. La broche Chanel

Gabrielle Chanel fut une pionnière dans la mode, mais aussi dans la joaillerie. En 1932, la créatrice donna une nouvelle preuve de son audace en se lançant un nouveau défi : défier, sur leur terrain de spécialistes, les grands joailliers, en imaginant sa propre collection Bijoux de diamants, qui – jusqu'à aujourd'hui – fut la seule et unique collection de haute joaillerie signée de Gabrielle Chanel. Cette nouvelle collection de haute joaillerie, intitulée 1932, renoue avec cette héritage créatif. La blancheur immaculée des diamants élève ses pièces d’exception jusqu’au cosmos, comme sur cette broche comète Volute. Ses lignes fusantes sont parsemées d'une infinité de diamants ronds d’une grâce exquise dessinant une ravissante étoile à cinq branches.

Collier transformable “À Fleur d’Eau”, CHAUMET Collier transformable “À Fleur d’Eau”, CHAUMET
Collier transformable “À Fleur d’Eau”, CHAUMET

5. Le collier Chaumet

Illustre maison née en 1780, le joaillier Chaumet puise depuis toujours son inspiration dans les éléments de la nature. Si l’eau y tient une place majeure, cette collection de haute joaillerie est la première entièrement dédiée à l’univers marin. Il s'incarne notamment dans ce spectaculaire collier reproduisant le mouvement des vagues. Incluse dans la parure À Fleur d’Eau, cette pièce d'exception en or blanc est sertie d’un diamant poire de 7,18 carats, de cinq diamants navette (2,71 carats) et de petits diamants navette et taille brillant.

Bracelet “Dior Print”, DIOR Bracelet “Dior Print”, DIOR
Bracelet “Dior Print”, DIOR

6. Le bracelet Dior

Après avoir exploré la dentelle dans Dior Dior Dior en 2018, les effets de teinture textile dans Tie and Dior en 2020, Victoire de Castellane, directrice artistique de la haute joaillerie Dior depuis 1999, fait de la couture une source d’inspiration inextinguible. Carreaux, rayures, tie and dye composent les motifs précieux de la nouvelle collection de haute joaillerie intitulée Dior Print, notamment déclinée à travers un “jeté de pierres fou” selon les mots de la directrice artistique. Dans un registre moins figuratif, on retrouve un enchevêtrement aléatoire de diamants de différentes tailles montés sur un bracelet en or blanc.

Collier “Talisman” de la collection “Hortus Deliciarum”, GUCCI Collier “Talisman” de la collection “Hortus Deliciarum”, GUCCI
Collier “Talisman” de la collection “Hortus Deliciarum”, GUCCI

7. Le collier Gucci

Le grand tour, un long voyage initiatique à travers l’Europe effectué par les jeunes hommes au XIXe siècle, est l’inspiration d’Alessandro Michele pour cette nouvelle collection haute joaillerie de la maison italienne Gucci. Composée de pièces uniques émaillée de bijoux à la fois romantiques et maximalistes, cette collection, troisième volet de Hortus Deliciarum, est une ode créative à des ères historiques et architecturales sous le signe du savoir-faire d’exception. En découle une spectaculaire création imaginée comme un talisman protecteur : une chaîne de 45 cm composée de maillons d’or blanc et diamant ornée d’une magnifique émeraude hexagonale de 172,4 carats, étreinte par six griffes en or guilloché et émaillé, illuminées de diamants taille poire. 

Bague de la parure “Dentelle de la reine Anne”, TIFFANY & CO Bague de la parure “Dentelle de la reine Anne”, TIFFANY & CO
Bague de la parure “Dentelle de la reine Anne”, TIFFANY & CO

8. La bague Tiffany & Co

Pour cette collection de haute joaillerie, la maison Tiffany & Co rend à son tour hommage à la beauté de la nature. L’excellence de l’artisanat s’incarne dans cette réinterprétation de motifs botaniques puisés dans l'héritage de Tiffany, notamment celui de Jean Schlumberger au XXe siècle. Parmi les pièces phares de la collection figure cette impressionnante bague, extraite de la parure Dentelle de la reine Anne. Cette création est inspirée par une pièce d'archives de la maison : une parure de cheveux imaginée par Louis Comfort Tiffany, artiste américain qui s'illustra à l'époque de l'Art nouveau. Cette remarquable bague est sertie de petits diamants blancs, d’un diamant taille Asscher juxtaposé à côté d’une ravissante Aquamarine.

Boucles d’oreilles de la collection “La Gioia”, POMELLATO Boucles d’oreilles de la collection “La Gioia”, POMELLATO
Boucles d’oreilles de la collection “La Gioia”, POMELLATO

9. Les boucles d'oreilles Pomellato

Après avoir fait son entrée en 2020 dans l’univers de la haute joaillerie avec une première collection intitulée La Gioia (mot italien signifiant "la joie"), Pomellato présente cette année avec un troisième volet de cette ligne prônant l'optimisme. Dans cette paire de longs pendants d’oreilles qui alterne les maillons pavés de diamants blancs et de diamants noirs. maximalistes en or rose, le directeur artistique Vincenzo Castaldo réinterprète l'iconique chaîne gourmette de la maison.

Collier de la parure “Divine Enigma”, MESSIKA Collier de la parure “Divine Enigma”, MESSIKA
Collier de la parure “Divine Enigma”, MESSIKA

10. Le choker Messika 

Dans cette collection de haute joaillerie, Messika  explore le monde fascinant et mystérieux de l’Égypte antique. Pour l’occasion Valérie Messika, fondatrice et directrice artistique de la maison depuis 2005, a travaillé l’or jaune incandescent mixé à la brillance des diamants blancs. Extrait de la parure Divine Enigma, ce choker est constitué de sept rangs en or jaune auquel deux diamants d’exception taille émeraude viennent souligner la perfection des lignes parfaitement galbées.

Boucles d’oreilles de la collection “Chopard Loves Cinema”, CHOPARD Boucles d’oreilles de la collection “Chopard Loves Cinema”, CHOPARD
Boucles d’oreilles de la collection “Chopard Loves Cinema”, CHOPARD

11. Les boucles d'oreilles Chopard

Partenaire officiel du Festival de Cannes, Chopard présente chaque année sa Red Carpet Collection. Pour la 75e édition du Festival, Caroline Scheufele, coprésidente et directrice artistique de Chopard, a choisi le thème Chopard Loves Cinema comme inspiration de sa nouvelle collection. Un thème qu'elle décline à travers 75 bijoux, dont cette flamboyante paire de boucles d’oreilles en titane, serties en rosace de saphirs taille ronde, d’améthystes taille ronde, de diamants jaunes taille carrée et de diamants blancs taille brillant.

Bague de la collection “Solstice”, PIAGET Bague de la collection “Solstice”, PIAGET
Bague de la collection “Solstice”, PIAGET

12. La bague Piaget

Inspirée par le solstice, la nouvelle collection de haute joaillerie de Piaget mêle les lumières vives et chaudes d'un Soleil à son zénith aux teintes délicates d’un crépuscule d’été. Cette bague en or blanc aux courbes délicates met en exergue un saphir taille coussin à côté de diamants taille poire, de diamants taille marquise et de diamants taille brillant.

Broche de la parure “Chevron mystérieux et liseré mystérieux”, VAN CLEEF & ARPELS Broche de la parure “Chevron mystérieux et liseré mystérieux”, VAN CLEEF & ARPELS
Broche de la parure “Chevron mystérieux et liseré mystérieux”, VAN CLEEF & ARPELS

13. La broche Van Cleef & Arpels 

Au fil des époques, Van Cleef & Arpels n'a cessé de rendre hommage à la beauté des gemmes, avec pour inspirations la faune, la flore, mais aussi la haute couture. Dans cette nouvelle collection de haute joaillerie, la maison réinterprète ainsi les mythiques drapés imaginés par Madame Grès, grande couturière des années 1950. Notamment, dans cette broche en or blanc imitant le tombé élégant d’une étoffe, sertie de diamants, d’émeraudes et de saphirs.

Collier “Radiance” de la collection “Spirit”, LOUIS VUITTON Collier “Radiance” de la collection “Spirit”, LOUIS VUITTON
Collier “Radiance” de la collection “Spirit”, LOUIS VUITTON

14. Le collier Louis Vuitton

La quatrième collection de haute joaillerie créée par Francesca Amfitheatrof, directrice artistique de la joaillerie et de l’horlogerie Louis Vuitton depuis 2018, est une odyssée à travers la mythologie et ses créatures légendaires. La peau d'écailles d'un dragon fabuleux a sans doute inspiré ce collier seconde peau, composé d'écailles d’or jaune et de platine ourlées de diamants, orné en son centre, d'un ravissant grenat mandarin de 10,99 carats.

Boucle d’oreille de la parure “Homme Volcan”, collection ”Ailleurs”, BOUCHERON Boucle d’oreille de la parure “Homme Volcan”, collection ”Ailleurs”, BOUCHERON
Boucle d’oreille de la parure “Homme Volcan”, collection ”Ailleurs”, BOUCHERON

15. La boucle d'oreille Boucheron 

Claire Choisne, directrice de la création de Boucheron depuis 2011, exporte son imaginaire vers un ailleurs sans frontières pour cette nouvelle collection de haute joaillerie. Profondément poétiques et ancrés dans les forces telluriques de la nature, ses cinq thèmes révèlent la femme sable, la femme feuille, la femme terre, la femme galet et l'homme volcan. Dans chacun d'eux, la maison parisienne fondée en 1858 repousse les limites de sa créativité, notamment avec cette tentaculaire boucle d’oreille à l'image d’un poulpe, ici déclinée en nacre et pavée de diamants sur or blanc.

Boucles d’oreilles de la parure “Optical Wonder”, collection “The Alchemist of Light”, DE BEERS Boucles d’oreilles de la parure “Optical Wonder”, collection “The Alchemist of Light”, DE BEERS
Boucles d’oreilles de la parure “Optical Wonder”, collection “The Alchemist of Light”, DE BEERS

16. Les boucles d'oreilles De Beers

Après le premier chapitre de sa collection de haute joaillerie The Alchemist of Light (dévoilé en janvier), De Beers présente le deuxième, en poursuivant le même objectif, exploiter les déclinaisons de la lumière émanant des gemmes d’exception. Cet objectif  s'incarne dans cinq nouvelles créations, à l'instar de la parure Optical Wonder. Celle-ci se compose de sept pièces, toutes inspirées de motifs géométriques, créant des illusions d’optique, explorés par l'artiste Victor Vasarely. C'est de cette recherche qu'est issue cette paire de pendants d’oreilles associant les diamants jaunes (parfois polis, parfois bruts) et l’aluminium noir qui tournoient autour d’un diamant taille poire.

Collier “Flavus” de la collection “Fendi Flavus”, FENDI Collier “Flavus” de la collection “Fendi Flavus”, FENDI
Collier “Flavus” de la collection “Fendi Flavus”, FENDI

17. Le collier Fendi 

Comme une ode à ses racines romaines, la maison Fendi a dévoilé sa toute première collection de haute joaillerie. Conçue par Delfina Delettrez Fendi, directrice artistique de la joaillerie, la parure Fendi Flavus mêle l'organique des pierres précieuses avec une dose de glamour sculptural du milieu du XXe siècle, dans un collier imaginé comme une précieuse pluie de diamants blancs, qui met en exergue le monogramme FF conçu par Karl Lagerfeld en 1965 en diamants baguettes jaunes.