201

La haute joaillerie d'Alexandre Vauthier pour Mellerio dits Meller

 

Alexandre Vauthier révélait pendant la semaine de la haute couture des pièces de haute joaillerie réalisées en collaboration avec la maison Mellerio dits Meller. Le créateur commente pour Numéro la genèse de cette collection capsule.

Photo Mathieu César (Production Iconoclast)

Collier en diamants et émeraude, ALEXANDRE VAUTHIER POUR MELLERIO DITS MELLER. 

Numéro : Comment est venue l’idée de cette collection avec le joaillier Mellerio dits Meller ?

Alexandre Vauthier : J’ai rencontré le directeur général de Mellerio dits Meller qui était auparavant chez Cartier et chez Harry Winston. Ensuite, tout s’est fait très vite. Mon idée était de créer une joaillerie qui ne soit pas trop ornementale, qui donne envie de la porter. J’ai dessiné la collection entière en 48 heures. J’avais envie de retrouver le côté intimiste du bijou, celui qui ne relève pas de l’apparat social. Je voulais renouer avec l’aspect féminin de la pierre précieuse, c’est pourquoi les pièces sont longues, mobiles, suivent le cou, le creux des seins. C’est l’idée d’une goutte de parfum qu’on fait glisser sur la peau. 

 

Dans vos collections de haute couture, vos bijoux, très présents, sont réalisés par la maison Goossens. Cette collection de haute joaillerie est-elle une extension de votre démarche créative ou un exercice à part ?

Cette collection s’inscrit dans mon projet, qui est de composer un vestiaire féminin complet, c’est pourquoi j’ai lancé récemment ma propre ligne de chaussures. Tout ce qui a trait à la féminité a autant d’importance pour moi que le vêtement. J’ai été un temps directeur artistique de la maison La Perla, ce qui m’a permis de toucher à la lingerie. Mais la haute joaillerie est le summum du luxe. Mellerio dits Meller est la plus vieille maison de la place Vendôme, encore familiale, c’était le joaillier de la reine. Le patrimoine et les archives sont magnifiques. Je suis donc tombé amoureux de cette maison et nous avons fait cette collaboration.

 

Quelles pièces avez-vous imaginées immédiatement ?

C’est la matière qui m’a guidé, comme c’est souvent le cas avec les collections de vêtements.

 

Dans ce cas précis, les matières que vous avez sélectionnées étaient le diamant et l’émeraude.

On m’a présenté des tables entières recouvertes de superbes émeraudes de 3 à 8 carats, j’ai été ébloui. J’ai appris comment juger de la luminosité des pierres en collaborant avec les artisans et les gemmologues de Mellerio dits Meller. Je travaille sur mes collections de haute couture avec les Métiers d’Art, notamment les plumassiers et les brodeurs que j’essaie de mettre en valeur chaque saison, mais je ne connaissais pas ces métiers. En pénétrant l’univers de la haute joaillerie, j’ai découvert d’autres expertises. 

 

Vous mettez en exergue dans cette collection votre initiale, le V, de manière très graphique.

Quand j’ai dessiné les pièces, ces V sont venus naturellement. Mais une fois montés, les maillons en forme de V du pendant d’oreille et du bracelet se transforment en des M, l’initiale de Mellerio dits Meller. J’ai surtout voulu travailler la mobilité et la transversalité : le pendentif peut se transformer en une boucle d’oreille. C’est une idée que j’ai eue en voyant la façon dont mes clientes de haute couture portent mes vêtements au quotidien, par exemple, une belle veste haute couture sur un simple jean. C’est ainsi que les femmes vivent aujourd’hui, et ce quelles que soient leurs origines sociales. 

 

 

Propos recueillis par Delphine Roche

Le cinéma inspire Bulgari pour sa dernière collection de haute joaillerie
777

Le cinéma inspire Bulgari pour sa dernière collection de haute joaillerie

Bijoux Hier soir, Bulgari célébrait le lancement de sa nouvelle collection de haute joaillerie, “Cinemagia”qui s'inspirede l'univers du cinéma italien des années 50, et plus particulièrement celui des studios mythiques de la Cinecittà à Rome. Hier soir, Bulgari célébrait le lancement de sa nouvelle collection de haute joaillerie, “Cinemagia”qui s'inspirede l'univers du cinéma italien des années 50, et plus particulièrement celui des studios mythiques de la Cinecittà à Rome.

Cartier bouleverse les codes de la haute joaillerie avec sa nouvelle collection
1

Cartier bouleverse les codes de la haute joaillerie avec sa nouvelle collection

Joaillerie Hier à Londres, Cartier dévoilait “Magnitude”, sa nouvelle collection de haute joaillerie qui mélange avec audace pierres précieuses et pierres dures ornementales. Des créations tout en contraste et en subtilité qui s'inscrivent dans la continuité de la nouvelle collection de bijoux iconiques “Clash” Hier à Londres, Cartier dévoilait “Magnitude”, sa nouvelle collection de haute joaillerie qui mélange avec audace pierres précieuses et pierres dures ornementales. Des créations tout en contraste et en subtilité qui s'inscrivent dans la continuité de la nouvelle collection de bijoux iconiques “Clash”

17 questions à Penélope Cruz, la muse d’Almodóvar
887

17 questions à Penélope Cruz, la muse d’Almodóvar

Cinéma Elle rayonne plus que jamais actuellement à l’affiche de “Douleur et Gloire”, le dernier film de son pygmalion, le grand réalisateur Pedro Almodóvar. Actrice passionnée et engagée, Penélope Cruz a aussi prouvé que le développement durable et éthique peut parfaitement aller de pair avec le luxe. Elle signe pour Atelier Swarovski une collection de joaillerie fine parée de pierres précieuses créées en laboratoire. Rencontre. Elle rayonne plus que jamais actuellement à l’affiche de “Douleur et Gloire”, le dernier film de son pygmalion, le grand réalisateur Pedro Almodóvar. Actrice passionnée et engagée, Penélope Cruz a aussi prouvé que le développement durable et éthique peut parfaitement aller de pair avec le luxe. Elle signe pour Atelier Swarovski une collection de joaillerie fine parée de pierres précieuses créées en laboratoire. Rencontre.

879

CCristina, les bagues Kim Mee Hye inspirées du Mexique

Joaillerie La créatrice de joaillerie Kimy Gringoire, fondatrice du label Kim Mee Hye, présente une seconde collection inspirée par le Mexique. Après les boucles d’oreilles, elle s’intéresse cette fois-ci aux bagues.  La créatrice de joaillerie Kimy Gringoire, fondatrice du label Kim Mee Hye, présente une seconde collection inspirée par le Mexique. Après les boucles d’oreilles, elle s’intéresse cette fois-ci aux bagues. 

Un label de joaillerie présente une collection inspirée de la fin du monde
1

Un label de joaillerie présente une collection inspirée de la fin du monde

Bijoux Inspirations subversives, objets détournés, références humoristiques, le jeune label parisien InGoldWeTrust vient bouleverser les codes de la joaillerie. Focus sur sa nouvelle collection “Preppers” inspirée par les survivalistes et la fin du monde.   Inspirations subversives, objets détournés, références humoristiques, le jeune label parisien InGoldWeTrust vient bouleverser les codes de la joaillerie. Focus sur sa nouvelle collection “Preppers” inspirée par les survivalistes et la fin du monde.  

Cartier présente sa nouvelle collection de bijoux iconiques
654

Cartier présente sa nouvelle collection de bijoux iconiques

Joaillerie Le 11 avril dernier, Cartier célébrait le lancement de sa nouvelle ligne de bijoux “Clash”. Très attendue, elle écrit un nouveau chapitre esthétique pour la maison qui présente des pièces aussi nobles que désinvoltes.  Le 11 avril dernier, Cartier célébrait le lancement de sa nouvelle ligne de bijoux “Clash”. Très attendue, elle écrit un nouveau chapitre esthétique pour la maison qui présente des pièces aussi nobles que désinvoltes.