236


Commandez-le
Numéro
13 prada jewelry eternal gold amanda gorman maya hawke

Prada dévoile une première collection de joaillerie en or recyclé

JOAILLERIE

Avec des créations au design radical fabriquées à 100% en or recyclé éthique, la maison italienne Prada réussit son entrée dans l’univers de la joaillerie. 

  • Amanda Gorman pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada

    Amanda Gorman pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada Amanda Gorman pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada
  • Maya Hawke pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada

    Maya Hawke pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada Maya Hawke pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada
  • Somi Jeon pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada

    Somi Jeon pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada Somi Jeon pour la collection de joaillerie Eternal Gold de Prada

© David Sims pour Prada

1/3

Eternal Gold, la première collection de joaillerie Prada

 

Pour Prada, ce mercredi 12 octobre 2022 marque un tournant dans son histoire. Dans les étages de sa toute première boutique de la galerie Vittorio Emanuele II à Milan (transformée depuis en un café Marchesi), la maison italienne fondée en 1913 fait officiellement son entrée dans le monde de la joaillerie. Au sein de l'espace calfeutré de moquette beige et vert amande et décoré de mobiliers design, sont exposées une trentaine de pièces (sur un total de quarante-huit) qui constituent la toute première collection au nom évocateur, Eternal Gold. Au mur, la campagne réalisée par le photographe David Sims, qui met en scène la poétesse Amanda Gorman, l'actrice et chanteuse Maya Hawke et la chanteuse canado-néerlando-coréenne Somi Jeon, reflète à merveilles l'esthétique pure et radicale de la collection.

 

Mais de belles créations et des images léchées ne suffisent pas à s'imposer dans l'univers très exclusif de la joaillerie, régi aussi bien par des codes rigoureux que des attentes exigeantes. Et se faire un nom aux côtés des grands de la place Vendôme comme Cartier, Boucheron, Chaumet, ou encore de l’Italien Bulgari, des Suisses Chopard et Van Cleef & Arpels et des Américains Harry Winston et Tiffany & Co, dont l'histoire remonte parfois à plus de 150 ans, n'est pas une mince affaire. Un pari qu'a pourtant relevé avec brio par Prada, qui rejoint la courte liste des maisons de mode - aux côtés de Chanel, Dior, Louis Vuitton et Gucci - à proposer des bijoux d'exception. 

 

Il aura fallu près de quatorze mois à la maison italienne pour développer son concept et ses créations. Mené par son récemment nommé directeur de la joaillerie, Timothy Iwata (arrivé en 2021 et auparavant directeur de l'innovation chez Cartier), en étroite collaboration avec Miuccia Prada et Raf Simons, les co-directeurs artistiques la maison, ainsi que Lorenzo Bertelli, directeur de la responsabilité sociale de Prada, ce projet ambitieux doit son indéniable réussite à la rencontre entre ses trois entités. 

 

 

Collier Eternal Gold Made to Order, PRADA Collier Eternal Gold Made to Order, PRADA
Collier Eternal Gold Made to Order, PRADA

Une joaillerie Prada fabriquée à 100% en or recyclé

 

Avant même de montrer les pièces, c'est avec fierté que Timothy Iwata va exposer un pilier fondamental qui nourrit non seulement cette première collection de joaillerie Prada, mais également son engagement global vers l'écoresponsabilité. Précurseur dans l'industrie du luxe en introduisant dès 2019 le Nylon régénéré (qui représente depuis 2021 la totalité du Nylon utilisé), la maison italienne frappe un grand coup aujourd'hui en annonçant que ses bijoux sont intégralement fabriqués en or recyclé et éthique, certifié par le Responsible Jewelry Council. Une première pour une marque de luxe de son envergure. 

 

Au delà de ne compter qu'une poignée de fournisseurs triés sur le volet (soumis à des cahiers des charges strictes, notamment quant à l'historique des matériaux), Prada revendique utiliser de l'or industriel (comme celui des processeurs d'ordinateurs) et issu de la post-consommation d'objets précieux. Une démarche iconoclaste qui n'a rien de surprenant de la part d'une maison qui conçoit des accessoires de luxe en Nylon et a transformé une distillerie en fondation d'art contemporain vénéré (la Fondation Prada à Milan). 

 

Un principe également appliqué à ses pierres précieuses, même celles dont la taille est inférieure à 0,5 carats (ce qui était auparavant impossible). Toujours plus exigeante, Prada fait le pari d'une transparence absolue, enregistrant la vérification de chaque étape d'approvisionnement et de fabrication sur la plateforme de blockchain Aura Consortium (une association à but non lucratif dédiée à accompagner les marques de luxe dans leur transition écoresponsable), accessible par la suite aux clients. 

Bracelet Eternal Gold Made to Order, PRADA Bracelet Eternal Gold Made to Order, PRADA
Bracelet Eternal Gold Made to Order, PRADA

Les classiques de la joaillerie selon Prada

 

Si la marque d'accessoires italienne existe depuis 1913, elle ne doit son rayonnement et son succès actuels qu'à Miuccia Prada, la petite-fille du fondateur, qui dirige l'entreprise avec son mari Patrizio Bertelli depuis 1978. C'est dix ans plus tard  avec sa première collection de prêt-à-porter, que la créatrice italienne déploie sa vision avant-gardiste, qui se traduit par une philosophie non-conformiste couplée à une réflexion puissante sur la féminité, demeurant toujours aussi pertinentes aujourd'hui. Quand il y a quelques mois, la rumeur se chuchote que Prada lance sa première collection de joaillerie, l'excitation est donc palpable : qui sait ce que nous réserve la maison italienne ? Et le résultat est évidemment à la hauteur de nos attentes.

 

Infusant sa joaillerie d’une approche conceptuelle aussi riche que celle irriguant l’ensemble de son univers, Prada réinvente les archétypes de la joaillerie. Chaque composant est le fruit d'un trésor de savoir-faire où sont associés des technologies de pointe telle que la conception 3D, à un façonnage manuel d'une précision inouïe. Comme cette chaîne dont les maillons XXL conjuguent arrondies et formes obtus. Y est suspendue un cœur évidé aux proportions imposantes et à la brillance exceptionnelle, dont la moitié supérieure bombée se prolonge en une surface oblique qui reprend le triangle emblématique de la maison. Un parti-pris qui libère ce motif iconique de son sens usuel pour lui donner une signification réaliste : plus qu'un sentiment aliénant, l'amour doit se vivre comme un challenge. Ou encore ce bracelet serpent, un classique aux origines antiques, symbole de renaissance et fertilité, qui, une fois débarrassé de ses fioritures pour ne conserver qu'une silhouette, incarne la vision disruptive de Prada quant à cette collection. Se distingue également un collier et son bracelet façon gourmette qui s'assemblent grâce à leurs fermoirs triangulaires ornés d'un serti neige ou encore, une discrète amulette de forme identique qui s'ouvre en un carré et au dos duquel se grave un message secret. Outre une collection au design radical exalté par un artisanat hors pair, Prada doit le succès de ses débuts dans l'univers de la joaillerie à l'authenticité de sa démarche, rappelant au passage que la joaillerie est davantage une affaire d'émotion que de valeur commerciale.

 
La collection Eternal Gold de Prada est disponible dans certaines boutiques et sur prada.com