235


Commandez-le
Numéro
30 Tiffany & Co. collection Tiffany Lock

Tiffany Lock, la nouvelle collection Tiffany & Co. inspirée de son cadenas

Joaillerie

Tiffany & Co. présente ce mois-ci Tiffany Lock, une collection de quatre bracelets unisexes aux lignes épurées et minimalistes imaginée à partir de ses archives. Inspirée par le cadenas qui est depuis 1950 un incontournable du joaillier new-yorkais, cette collection déclinée soit en or jaune ou soit en or rose conjugue plus que jamais l'héritage de Tiffany & Co. au présent. 

  • La nouvelle collection “Tiffany Lock” de Tiffany & Co.

    La nouvelle collection “Tiffany Lock”  de Tiffany & Co. La nouvelle collection “Tiffany Lock”  de Tiffany & Co.
  • La nouvelle collection “Tiffany Lock” de Tiffany & Co.

    La nouvelle collection “Tiffany Lock”  de Tiffany & Co. La nouvelle collection “Tiffany Lock”  de Tiffany & Co.
  • La nouvelle collection “Tiffany Lock” de Tiffany & Co.

    La nouvelle collection “Tiffany Lock”  de Tiffany & Co. La nouvelle collection “Tiffany Lock”  de Tiffany & Co.

©Tiffany & Co.

1/3

Peu de joailliers peuvent se targuer d’une telle popularité dans le monde. Si l’univers de Tiffany & Co. s’incarne en partie dans une ambition démocratique, les archives de la maison new-yorkaise fondée en 1837, révèle une envie d’embellir notre quotidien en commençant par s’inspirer d’objets communs. En témoigne le joaillier américain qui dévoile, ce mois-ci, une nouvelle collection intitulée Tiffany Lock. Cette ligne inédite constituée de quatre bracelets non-genrés, tantôt en or jaune tantôt en or rose, avec ou sans pavage de diamants taille brillant, fait la part belle au cadenas qui dans les années 1950, a commencé à prendre une dimension esthétique remarquable. Les élégants bracelets aux lignes épurées et minimalistes de la collection Tiffany Lock relèvent plutôt de l’allusion, dont la fonctionnalité originel d'un cadenas prend tout son charme avec un fermoir qui dévoile un discret mécanisme rotatif.

 

Symbole d’éternité, d’amour et d’union, le cadenas est au centre de l'histoire de Tiffany & Co. qui à maintes reprises a utilisé cet objet pour créer des pièces saisissantes. La maison new-yorkaise en proposait, tout d’abord, des fonctionnels à l’instar d’un cadenas en or aux détails étoilés datant de 1883, qui plus tard se décline dans des collections devenues emblématiques telle une bague en argent Return to Tiffany, dévoilée en 1999.

Cadenas Tiffany & Co., 1883 © Tiffany & Co.

Bague “Return to Tiffany”, 1999 © Tiffany & Co.

Propriété du groupe LVMH depuis 2021, la maison new-yorkaise opère un retour retentissant. En un peu plus d’un an, la maison américaine a rebattu les cartes de la séduction pour galvaniser les nouvelles générations. Cette mue s’incarne notamment à travers des campagnes innovantes où les pièces d’archives s’affichent aux côtés des stars les plus en vus. En 2021, c'est l’un des couples de stars les plus influents du monde qui endossait le rôle d’égéries. Intitulée About Love, la campagne met en scène la superstar Beyoncé et son mari, le rappeur Jay-Z, célébrant l’amour et le glamour en posant ensemble dans des tenues ultra chics sur fond d’un tableau — qui n’avait jamais été montré auparavant — de Jean-Michel Basquiat, Equals Pi (1982). Si l’interprète de Crazy In Love (2003) arborait le surprenant Tiffany Diamond, un impressionnant diamant jaune de 128,54 carats découvert en 1877 dans les mines de Kimberley en Afrique du Sud, de son côté Jay-Z, portait l'iconique broche Bird on a Rock, qui exalte la fragilité d’un adorable petit oiseau en or pavé de diamants délicatement perché sur une pierre précieuse.

 

Depuis, Tiffany & Co. fait appel à des personnalités provenant d’univers différents, soit reconnues soit en pleine ascension pour incarner l’excellence de cette maison à la renommée mondiale. AInsi récemment, les splendides collections joaillères ont été arborés par la jeune chanteuse Rosé du groupe de K-pop Blackpink, par l'actrice israélienne Gal Gadot, qui incarne notamment Wonder Woman depuis 2017, par l’actrice américano-britannique Anya Taylor-Joy révélée dans la mini-série Le jeu de la Dame (diffusée sur Netflix en 2020) mais aussi la pop star Lady Gaga, l’une des rares célébrités à avoir eu l’opportunité de s’afficher avec le Tiffany Diamond à son cou lors de la cérémonie des Oscars en 2019.

La campagne “Tiffany x Rosé”, 2021. © Tiffany & Co.

Au delà d'un casting d'égéries cinq étoiles, la maison new-yorkaise, qui célèbre cette année ses 185 ans, multiplie les collaborations détonantes. D’abord avec l’artiste américain Daniel Arsham — connu et reconnu pour son procédé d'érosion sur des objets en tout genre — pour une collaboration inédite où une série de quarante-neuf sculptures en bronze érodé réinventaient la Blue Box signature de Tiffany & Co. Quelques mois plus tard, c’était avec le label de streetwear Supreme que s’associait Tiffany & Co. pour imaginer une collection de bijoux où des pendentifs en argent et en perles de culture côtoyaient des portes-clé et des tee-shirts imprimés avec le logo Supreme décliné en bleu signature de Tiffany & Co.

 

Aujourd’hui, la maison new-yorkaise est installée sur la prestigieuse avenue Montaigne à Paris au sein d'un merveilleux écrin éphémère jusqu'en mai 2023. Les pièces d’archives s’affichent aux côtés des créations emblématiques de la maison dans une ambiance calfeutrée et chaleureuse. De quoi s’offrir une parenthèse enchantée et historique dans l’une des maisons de joaillerie les plus emblématiques au monde.