Advertising
932

Quels sont les trois restaurants japonais à découvrir absolument ?

 

Notre spécialiste Olivier Joyard a sélectionné trois restaurants japonais parisiens incontournables.

Un paradis ramen

 

Les voyageurs ont déjà repéré, à New York, Londres et Tokyo, cette enseigne qui ne paie pas de mine, créée il y a trente ans, spécialisée dans les réconfortants bouillons aux pâtes – les irrésistibles ramen. Ippudo ne pratiquant pas les réservations dans sa toute première adresse parisienne, prévoir une compagne ou un compagnon bavard pour patienter aux heures de pointe sans rester en tête à tête avec son portable. Au moment de commander, la star de la maison s’impose. Son nom ? Akamaru, un ramen moderne, avec champignons kikurage, sauce umami et huile de koyu (ail). Repaire idéal des accros au vrai goût japonais, Ippudo doit ouvrir ce printemps une deuxième adresse près du Louvre.

 

Restaurant Ippudo. 14, rue Grégoire-de-Tours, Paris VIe, tél 01 42 38 21 99,

ouvert du lundi au vendredi de 12 heures à 16 heures et de 18 heures à minuit, le dimanche de 12 heures à 16 heures et de 18 heures à 22 h 30. À partir de 15 euros.

 

 

 

Un boudoir chic

 

L’empereur de la fusion revient à Paris, quinze ans après une première expérience avortée. Né au Japon, mais fort d’une longue expérience au Pérou, Nobu Matsuhisa nourrit les foodies chics à coups de sushis, de gyozas et de salades pimpantes. Beverly Hills, TriBeCa, Aspen, Milan et Dubai lui sont acquis. Le voilà installé depuis le mois de mars au cœur de l’hôtel Royal Monceau avec ce Matsuhisa (le plus haut échelon de sa gamme de restaurants, qui compte aussi les célèbres Nobu) où il est aussi important d’être spotté dans la grande salle-cathédrale que d’avaler des raviolis au bœuf wagyu et foie gras, ou un tartare de saumon au caviar d’Aquitaine. Le plaisir de l’indécence.

 

Restaurant Matsuhisa à l’hôtel Royal Monceau. 37, avenue Hoche, Paris VIIIe, tél. 01 42 99 88 00,

ouvert du lundi au vendredi : déjeuner et dîner. Le week-end, diner uniquement. À partir de 50 euros.

 

 

Un bistrot rêveur

 

Après avoir quitté les restaurants Nanashi, temples des bentos bio bobos parisiens, Kaori Endo a ouvert ce lieu plus intime dans trente-cinq mètres carrés, devenu illico la meilleure cantine japonaise du printemps. Un restaurant tout en douceur, précision et bienveillance, où l’esprit du bistrot français dans son jus rencontre celui des Izakaya de Tokyo. Du houmous concocté à base d’azuki (haricot rouge japonais) aux donburi (plats à base de riz et de viande ou de poisson), tout glisse avec amour. Les vins sont naturels. Il est même possible d’arriver à l’heure du petit déjeuner pour terminer ses rêves devant un thé matcha parfait.

 

Restaurant Le Petit Keller. 13, rue Keller, Paris XIe, tél. 01 43 55 90 54,

ouvert de 8 h 30 à 22 h 30. À partir de 15 euros.

 

 

Par Olivier Joyard

Comment déjeuner dans la Tour Eiffel sans réservation?
1

Comment déjeuner dans la Tour Eiffel sans réservation?

Food Alors que le restaurant le Jules Verne a obtenu hier sa première étoile au guide Michelin, découvrez comment déjeuner dans ce lieu exceptionnel sans réservation. Alors que le restaurant le Jules Verne a obtenu hier sa première étoile au guide Michelin, découvrez comment déjeuner dans ce lieu exceptionnel sans réservation.

Nouvel an chinois : le brunch de The Hoxton x Petit Bao
1

Nouvel an chinois : le brunch de The Hoxton x Petit Bao

Food Pour célébrer le nouvel an chinois, du 28 au 30 janvier, l'hôtel The Hoxton s'associe à Petit Bao pour un brunch sucré, salé, cool et original. Pour célébrer le nouvel an chinois, du 28 au 30 janvier, l'hôtel The Hoxton s'associe à Petit Bao pour un brunch sucré, salé, cool et original.

Advertising
À Paris, le 1905 ressuscite les soirées jazz
887

À Paris, le 1905 ressuscite les soirées jazz

Food Le speakeasy de la brasserie Vins des Pyrénées, dans le Marais, lance une programmation ambitieuse de soirée jazz, dans une ambiance, forcément, survoltée.  Le speakeasy de la brasserie Vins des Pyrénées, dans le Marais, lance une programmation ambitieuse de soirée jazz, dans une ambiance, forcément, survoltée. 

Veuve Clicquot soutient les femmes avec des dîners exceptionnels
1

Veuve Clicquot soutient les femmes avec des dîners exceptionnels

Food Avec ses “Bold Woman Dinners”, la maison Veuve Clicquot réunit des femmes de différents métiers dans la gastronomie autour d'évènements uniques et ponctuels. Depuis janvier, la cheffe Adeline Grattard et la sommelière Marine Delaporte du restaurant Yam'tcha et Nina Métayer, cheffe patissière et entrepreneure. Avec ses “Bold Woman Dinners”, la maison Veuve Clicquot réunit des femmes de différents métiers dans la gastronomie autour d'évènements uniques et ponctuels. Depuis janvier, la cheffe Adeline Grattard et la sommelière Marine Delaporte du restaurant Yam'tcha et Nina Métayer, cheffe patissière et entrepreneure.

Mad Men, la nouvelle brasserie conviviale à Madeleine
1

Mad Men, la nouvelle brasserie conviviale à Madeleine

Food Ambiance chaleureuse, pizzas et plats méditerranéens, le restaurant Mad Men à Madeleine réveille le quartier.  Ambiance chaleureuse, pizzas et plats méditerranéens, le restaurant Mad Men à Madeleine réveille le quartier. 

L'Alcazar, 60 ans de fête à Saint-Germain-des-Prés
1

L'Alcazar, 60 ans de fête à Saint-Germain-des-Prés

Food Le club et restaurant de la rue Mazarine qui célèbre ses 60 ans renoue avec ses racines de cabaret en proposant une fois par mois des soirées avec La Madame Klaude. Le club et restaurant de la rue Mazarine qui célèbre ses 60 ans renoue avec ses racines de cabaret en proposant une fois par mois des soirées avec La Madame Klaude.



Advertising