Advertising
Advertising
07 Novembre

A.P.C. lance des concepts stores et un café éphémère

 

Au sein de ses boutiques, A.P.C. lance un espace à l'esprit store et inaugure en parallèle son café au sein de la Joyce Gallery à Paris.

par Léa Zetlaoui

Savon liquide d'Alep
1/24
Savon liquide d'Alep
2/24
Café A.P.C.
3/24
Cahier
4/24
Cahier
5/24
Cahier
6/24
Cahier
7/24
Cahier
8/24
Tasse
9/24
Chocolat
10/24
Tote Bag
11/24
T-shirt
12/24
Réveil-matin
13/24
Bouilloire
14/24
Livre “AF 2710” par Odette Touitou
15/24
The Skirt Chronicles
16/24
Sélection d'objets disponibles dans le Magasin Général d'A.P.C.
17/24
Sélection d'objets disponibles dans le Magasin Général d'A.P.C.
18/24
Sélection d'objets disponibles dans le Magasin Général d'A.P.C.
19/24
Coussin
20/24
Parapluie
21/24
Thé vert
22/24
Gourde
23/24
Gourde
24/24
Savon liquide d'Alep
Savon liquide d'Alep
Café A.P.C.
Cahier
Cahier
Cahier
Cahier
Cahier
Tasse
Chocolat
Tote Bag
T-shirt
Réveil-matin
Bouilloire
Livre “AF 2710” par Odette Touitou
The Skirt Chronicles
Sélection d'objets disponibles dans le Magasin Général d'A.P.C.
Sélection d'objets disponibles dans le Magasin Général d'A.P.C.
Sélection d'objets disponibles dans le Magasin Général d'A.P.C.
Coussin
Parapluie
Thé vert
Gourde
Gourde
  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

  • Cet automne, A.P.C. lance deux projets lifestyle qui viennent compléter ses collections de prêt-à-porter, réputées pour leur normalité radicale.

     

    Ainsi, du 18 novembre au 27 décembre dans quelques unes de ses boutiques ( à Paris celles des rues Madame, d'Alger et de Marseille), ainsi que sur son site internet, relance son Magasin général, un concept mis en place dans les années 90 et qui s'apparenterait aujourd'hui à un concept store : savon liquide d'Alep, carnets livres, thermos et gourdes, ouvre-bouteilles design, prapluies, thés et cafés, chocolats... une rimbabelle de potentiels cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

     

    En parallèle, le label parisien inaugure son tout premier café, au sein de la Joyce Gallery, dans les jardins du Palais Royal. Du 20 novembre 2019 au 31 janvier 2020, A.P.C. proposera, sur place ou à emporter, des boissons - latte, expresso, shakerato, cappucino) préparées avec un moka particulier. Egalement disponible, un t-shirt, un totebag et un thermos décoré du logo A.P.C. dont le A a été retourné. A partir du 8 janvier, une exposition d'archives du label ainsi qu'une seconde de la créatrice Jessica Ogden, qui signe les derniers Quilts, confectionnés à partir des chutes de tissus. 

     

Quilts de Jessica Odgen pour A.P.C.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising