Advertising
707

La sélection des sorties du week-end

 

Iris Apfel au Bon Marché, la dernière expo du Palais de Tokyo, une exposition barrée aux Galeries Lafayette, la nouvelle cantine du Badaboum et nos deux speakeasy preferés... Découvrez notre sélection des sorties de la semaine.

Iris in Paris, l’exposition d’Iris Apfel au Bon Marché

 

If you’re not interested, you cannot be interesting”, déclare Iris Apfel. Toujours à la recherche d’inédit, cette grande dame de la mode et éternelle icône de 94 ans se dévoile au Bon Marché Rive Gauche. Muse de New York, décoratrice d’intérieur très en vue – elle réaménagea la Maison Blanche pour neuf présidents des États-Unis – Iris Apfel imagine sa journée idéale dans la capitale parisienne et nous livre quelques-uns des secrets de sa collection unique de vêtements et bijoux à travers dix silhouettes pour dix lieux parisiens qui l’inspirent… Iris aux Tuilleries, Iris aux puces, Iris à l’Opéra… Telle une héroïne de livre pour enfant. Des accessoires exclusifs ont également été créés pour l’occasion.

 

Exposition du 27 février au 16 avril 2016,

Le Bon Marché Rive Gauche, 24, rue de Sèvres, Paris VI.

Le Blaine Bar

 

C’est à l’abri d’une porte protégée par un mot de passe (à demander via sa page Facebook) que se cache le nouveau lieu insolite de l’Ouest parisien. À la fois bar à cocktails, club de jazz et boîte de nuit intimiste, le Blaine, inspiré par l’époque de la prohibition, propose des cocktails originaux, du Fresh Barbades (composé de gin, de concombre et de miel d’aloe vera…) à l’American Honeymoon (Jack Daniel’s Honey, sirop d’earl grey maison, jus de pêche…). L’art de la mixologie dans toute sa splendeur.

 

Blaine Bar

65, rue Pierre-Charron, Paris VIIIe.

Arpenter l’intervalle au Palais de Tokyo

 

Arpenter l’intervalle au Palais de Tokyo confronte la vision de onze artistes aux pratiques et horizons aussi différents qu’éclectiques. Des propositions hypnotiques, érotiques ou intimistes de Florian & Michael Quistrebert, Martin Soto Climent et Simon Evans notemment, à découvrir sur Numero.com.

 

Retrouvez l’article sur l’exposition dans son intégralité. 

 

Expositions du 19 février au 16 mai.

Palais de Tokyo, 13, avenue du Président-Wilson, Paris XVIe.

 

La Cantine du Badaboum

 

Connu comme lieu de vie nocturne avec son bar à cocktails, sa salle de concert/boîte de nuit, le Badaboum ouvre désormais ses portes à midi pour le déjeuner. Du mardi au vendredi, dans une cantine chaleureuse, le chef Walid Sahed propose une cuisine à la fois authentique et créative : un premier menu fixe, composé des recettes de notre enfance relevées d’un petit plus, comme le cordon bleu au chorizo ou la brandade de cabillaud accompagnée de jeunes pousses. Par ailleurs, chaque semaine, la carte s’étoffe d’un menu éphémère, laissant le jeune chef nous montrer toute l’étendue de son talent : soupe de patate douce au lait de coco ou joues de porc confites, émulsion moutarde et petits légumes. Régressif et pertinent !

 

La Cantine du Badaboum,

2, rue des Taillandiers, Paris XIe. 

All Over aux Galeries Lafayette

 

La Galerie des Galeries accueille All Over, une exposition imaginée par Samuel Gross. Jouant sur un effet de saturation, elle rassemble des œuvres ayant pour motifs des rayures verticales — thème récurrent dans l’histoire de l’art et de la mode.

L’exposition plonge le visiteur au sein d’un espace composé uniquement de couleurs et de formes rythmées et vibrantes.

 

Retrouvez l’article sur l’exposition dans son intégralité. ​

 

Exposition All Over de la Galerie des Galeries, du 24 février au 14 mai. 

Premier étage des Galeries Lafayette, 40, boulevard Haussmann, Paris IXe.

 

Le Moonshiner/Da Vito

 

Imaginé par l’équipe déjà à l’origine de l’UFO, de l’Orange Mécanique, du Rock’n’roll Circus, du Kremlin et du Dirty Dick, le Moonshiner clame : Prohibition is Back!

Dissimulé derrière les portes imposantes du frigo aménagé de la pizzeria Da Vito, l’ambiance vintage du bar hypnotise avec ses sons jazzy et son papier peint sorti tout droit des années 20. Barmen très friendly, cocktails so sexy, et un fumoir comme on n'en fait plus. Avantage considérable : les succulentes pizzas abordables du Da Vito.

 

Le Moonshiner/Da Vito

5, rue Sedaine, Paris XIe.

 

 

 

 

Par la Rédaction.

Le Bon Marché se transforme en salle de concert et galerie d'art
568

Le Bon Marché se transforme en salle de concert et galerie d'art

Sorties Le Bon Marché et la Grande Épicerie de Paris lancent “LES OFF”, rencontres culturelles uniques qui transforment le 24 rue de Sèvres en lieu d'exposition.  Le Bon Marché et la Grande Épicerie de Paris lancent “LES OFF”, rencontres culturelles uniques qui transforment le 24 rue de Sèvres en lieu d'exposition. 

Prada ouvre un club à Paris pour la fashion week
567

Prada ouvre un club à Paris pour la fashion week

Mode Le temps de la fashion week parisienne de la haute couture en janvier 2020, la maison milaniase Prada ouvrira un club dans l'antre du célébrissime restaurant Maxim's situé dans le 8e arrondissement.  Le temps de la fashion week parisienne de la haute couture en janvier 2020, la maison milaniase Prada ouvrira un club dans l'antre du célébrissime restaurant Maxim's situé dans le 8e arrondissement. 

Advertising
Une pause sucrée d'exception à l'hôtel Le Fouquet's
823

Une pause sucrée d'exception à l'hôtel Le Fouquet's

Food Après avoir inauguré cet été la terrasse cachée de son restaurant le Joy, l'hôtel Le Fouquet's  – à deux pas des Champs-Élysées – propose aux amateurs de pauses sucrées un goûter des plus raffinés.  Après avoir inauguré cet été la terrasse cachée de son restaurant le Joy, l'hôtel Le Fouquet's  – à deux pas des Champs-Élysées – propose aux amateurs de pauses sucrées un goûter des plus raffinés. 

“Étoile(s)”, l’autobiographie sans filtre d’une danseuse de l’Opéra
746

“Étoile(s)”, l’autobiographie sans filtre d’une danseuse de l’Opéra

Culture Le 7 novembre dernier est sorti en librairie le premier livre de la danseuse étoile Dorothée Gilbert. Dans son autobiographie “Étoile(s)”, elle revient en 200 pages sur son parcours exceptionnel, un récit touchant, illustré par les photographies de son mari, James Bort. Le 7 novembre dernier est sorti en librairie le premier livre de la danseuse étoile Dorothée Gilbert. Dans son autobiographie “Étoile(s)”, elle revient en 200 pages sur son parcours exceptionnel, un récit touchant, illustré par les photographies de son mari, James Bort.

William Forsythe et Paris en trois évènements marquants
456

William Forsythe et Paris en trois évènements marquants

Culture Dans le cadre du festival d'Automne, le chorégraphe américain William Forsythe, habitué de l'Opéra de Paris, revient dans sa chère ville Lumière avec sa toute nouvelle création, “A Quiet Evening of Dance” – présentée jusqu'au 10 novembre au Théâtre du Châtelet. À cette occasion, retour sur la carrière de ce danseur et chorégraphe virtuose en trois évènements marquants.  Dans le cadre du festival d'Automne, le chorégraphe américain William Forsythe, habitué de l'Opéra de Paris, revient dans sa chère ville Lumière avec sa toute nouvelle création, “A Quiet Evening of Dance” – présentée jusqu'au 10 novembre au Théâtre du Châtelet. À cette occasion, retour sur la carrière de ce danseur et chorégraphe virtuose en trois évènements marquants. 

Jodie Foster et Tahar Rahim prisonniers de Guantánamo
856

Jodie Foster et Tahar Rahim prisonniers de Guantánamo

Cinéma Le 2 décembre prochain, va débuter le tournage de “Prisoners 760”, le nouveau long-métrage de l'Écossais Kevin Macdonald, réalisateur émérite du “Dernier Roi d'Écosse” et des documentaires “Whitney” ou “Marley”. Au casting, on retrouvera l'acteur français Tahar Rahim, ainsi que Jodie Foster et Benedict Cumberbatch. Le 2 décembre prochain, va débuter le tournage de “Prisoners 760”, le nouveau long-métrage de l'Écossais Kevin Macdonald, réalisateur émérite du “Dernier Roi d'Écosse” et des documentaires “Whitney” ou “Marley”. Au casting, on retrouvera l'acteur français Tahar Rahim, ainsi que Jodie Foster et Benedict Cumberbatch.



Advertising