225


Commandez-le
Numéro
28

Une maison d’hôtes pittoresque ouvre ses portes au cœur de la Camargue

Lifestyle

C’est au cœur d’une ruelle au charme méridional dans la ville d’Arles qu’une nouvelle maison d’hôtes a posé ses valises. Imaginé par la parfumerie Fragonard, ce lieu unique possède, en plus de ses six chambres pittoresques, une boutique où dénicher des objets et pièces exclusives dédiés à la culture arlésienne.

© Roberta Valerio

1/28

Alors que la ville d’Arles vibre cet été au rythme de la 52e édition des Rencontres de la Photographie (à visiter jusqu'au 26 septembre prochain), les nombreux séjours touristiques dans cette cité historique sont également l'occasion de (re)découvrir son fameux amphithéâtre romain, son théâtre antique et ses ruelles cachées arborant des façades en pierre de taille, des volets couleur vert sauge et des ferronneries décoratives. C’est le charme de ce lieu d’exception situé en plein cœur de la Camargue qui a séduit Fragonard. D’abord spécialisée dans le parfum et les cosmétiques, la maison fondée en 1926 s’est ouverte il y a quelques années à l’art de vivre en développant une ligne de décoration, une gamme dédiée à la maison et une collection d’accessoires de mode. C’est dans cette même veine que la marque originaire de Grasse a décidé d’installer en juillet dernier sa toute première maison d’hôtes dans la capitale camarguaise, comprenant six chambres surplombant une boutique.

 

Direction alors la rue du Palais, qui faisait partie il y a des siècles du forum antique, pour découvrir cette maison d’hôtes pittoresque aux accents provençaux. Imaginé par les studios de design Be-poles et par l’architecte Renzo Wieder, cet immeuble au cœur du centre historique a été entièrement repensé pour accueillir un magasin de 100m2 au rez-de-chaussée ainsi que plusieurs chambres dispersées dans ses trois étages. Au total, trois suites et trois petites chambres composent cette maison d’hôtes, toutes décorées dans un style typique du sud de la France mélangeant les genres, avec du mobilier et de la décoration chinés par Agnès et Françoise Costa (arrière-petite-filles du fondateur de Fragonard, désormais à la tête de la parfumerie). On y retrouve des miroirs baroques, des suspensions des années 60, des gravures du XIXe siècle ou encore des tables design signées Roger Capron. Chacune des chambres comprend aussi des tomettes au sol et des cheminées en marbre couleur grenat – dont une surmontée d’un exceptionnel médaillon en terre cuite sculptée.

 

En plus d’un espace nuit, les suites comprennent également un petit espace cuisine composé de vaisselle vintage. Le point culminant de la maison d’hôtes : l’immeuble est surmonté d’une terrasse avec une vue imprenable sur les toits de la cité arlésienne. Au rez-de-chaussée, on y découvre donc la nouvelle boutique de Fragonard, réalisée à partir de matériaux historiques faisant appel à l’artisanat local. Au sol, des volutes de terrazzo et de mosaïque rouges, beiges et céladon viennent délimiter les différents espaces de la boutique (parfumerie, maison et mode). Le magasin arbore aussi des étagères conçues en essence de noyer dessinées par les studios Be-poles, qui rappellent les échoppes d’apothicaires d’antan. Parmi les produits à vendre dans cette boutique inédite sont proposés des objets de décoration peints à la main, des vêtements et accessoires inspirés des motifs et couleurs des costumes arlésiens anciens, ou encore une nouvelle eau de toilette aux notes fruitées et ambrées nommée “Belle d’Arles”.

 

La maison d'hôtes Fragonard, 7/9 rue du Palais, 13200, Arles. Les chambres sont disponibles à la réservation au prix de 90 euros jusqu'à 375 euros.