Une parfumerie et officine façon XIXème siècle

 

En 2014, Ramdane Touhani et Victoire de Taillac, à qui l’on doit respectivement la renaissance des bougies Cire Trudon et la création du label Parfumerie Générale inaugure L’Officine Universelle Buly, à Saint-Germain des Prés. Inspirée de la célèbre institution inaugurée en 1803 par Jean-Vincent Bully rue Saint-Honoré, le duo propose alors des produits d’origine 100% naturel. Fabriquées en France, proposées dans des packagings ultra-vintage façon XIXème siècle, les formules, issues des cultures du monde entier, condensent recettes passées et techniques contemporaines : pommade, huile, maquillage, eau parfumés, soins pour la peau, les cheveux ou le corps, accessoires et bougies. En, 2017, le duo publie même un Atlas des secrets de beauté du monde entier. Au sein de l’adresse de la rue Saintonge, on retrouve l’ensemble de ces produits d’exception accompagné des conseils avisés d’une équipe hors pair.

 

 

Un café à l’ancienne au charme suranné

 

Face au comptoir de l’Officine, le bar en marbre du Grand Café Tortoni fait renaître l’esprit intello et mondain du célèbre café de la rue Taitbout dans le IXème arrondissement de Paris et qui a notamment accueilli Musset, Balzac ou Stendhal. Recréé de toutes pièces par le duo Touhani/de Taillac, ce café de bois et marbre propose des boissons chaudes et froides, des croissants, pâtisseries gourmandes et madeleines, des œufs brouillés et des glaces délicieuses. Ouvert de 11H à à 19h, le Grand Café Tortoni achève son expérience singulière grâce aux petits plateaux en argent, à la vaisselle dépareillée chinée absolument sublime et le serveur en costume et nœud papillon souriant. Ambiance tour à tour calme ou animé en fonction de la clientèle de l’Officine, le Grand Café Tortoni offre une véritable échappée.

 

 

Un atelier de fleurs séchées et une galerie d’exposition lumineuse

 

Deux des secrets de cet espace où il fait bon de flâner malgré sa petite taille sont l’atelier de fleurs séchées et la galerie. L’arrière boutique de l’Officine Universelle Buly accueille Miyoko. Spécialisée dans les fleurs séchées, dernier snobisme en vogue de ces deux dernières années, Miyoko compose de magnifiques bouquets colorés, selon les goûts des clients. Dans un vase, sous cloche, en suspension, grandes ou petites compositions, les fleurs séchées se prêtent à toutes les possibilités et ont une durée de vie de six mois. La cour intérieure du bâtiment accueille quant à elle une verrière qui expose selon les moments des statues en plâtre à l’esthétique grèce antique ou des collections de vêtements chinés par Ramdane Touhani.

 

Officine Universelle Buly 1803

45 Rue de Saintonge, Paris III