Advertising
1070

La sélection des sorties du week-end

 

Le Fish Club, Éric Cantona chez Colette, “Merci Raymond” à la Monnaie de Paris et “Tribal” à la Carpenters Workshop Gallery… Découvrez notre sélection des sorties du week-end.

Par La rédaction

“Tribal”

 

Tribal, à la Carpenters Workshop Gallery, en collaboration avec la Galerie Bernard Dulon, pose un regard passionnant sur les arts premiers, et introduit un dialogue entre leurs origines africaines et leurs développements en Occident. Du XVe au XXe siècle, des collections de sculptures et de masques rapportés d’Afrique par des artistes à l’engouement d’abord européen puis international pour le primitivisme, c’est une véritable promenade entre les âges et les cultures que proposent Julien Lombrail et Loïc Le Gaillard, cofondateurs de la CWG. 

 

 

Tribal à la Carpenters Workshop Gallery,

10, rue Jacques-Callot, Paris VIe,

en collaboration avec la Galerie Bernard Dulon,

jusqu’au 27 août.

Merci Raymond

 

L’exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier est avant tout l’hommage d’un géant de l’art à un autre. Bertrand Lavier, artiste français parmi les plus connus de sa génération avec Christian Boltanski, a toujours été particulièrement passionné par l’œuvre de Raymond Hains, célèbre affichiste et icône du Nouveau Réalisme. Au sein des douze salons XVIIIe de la Monnaie de Paris, un jeu de confrontations et de correspondances entre les pièces emblématiques des deux amis éclaire d’une nouvelle lumière leur travail respectif. Amusant, léger et pertinent.

 

 

Merci Raymond par Bertrand Lavier,

jusqu’au 17 juillet à la Monnaie de Paris,

11, quai de Conti, Paris VIe.

The Fish Club

 

Après quelques mois de fermeture, le restaurant de poisson conçu par l’équipe de l’Expérimental nous met de nouveau l’eau à la bouche. Si l’on plonge toujours avec délice dans le superbe décor imaginé par Dorothée Meilichzon, la carte, elle, a été entièrement renouvelée pour mieux nous séduire, avec les inventives propositions de Julien Burlat (Gagnaire, Ducasse). Entre anguille fumée sur toast, croquettes de crevettes grises, poulpe grillé au gingembre et homard au beurre de sauge, la traversée s’avère aussi surprenante que rafraîchissante.

 

58, rue Jean-Jacques Rousseau, Paris Ier,

Tél. 01 40 26 68 75.

Éric the King Fan Club

 

Chez Colette, le galeriste Kamel Mennour, authentique passionné de football, organise pendant l’Euro 2016 une exposition autour de la figure d’Éric Cantona, ancien footballeur et figure mythique célébrée, encore aujourd’hui, tant pour son talent que pour sa personnalité libre et indomptable. Dans un fan-club éphémère à la gloire du king se côtoient des œuvres conçues par les artistes phares de la galerie tels que Liam Gillick, Jake et Dinos Chapman ou Claude Lévêque, et des objets collector à son effigie. Les profits des ventes seront intégralement reversés à Imagine, institut consacré à la lutte contre les maladies génétiques.

 

 

Éric the King Fan Club, chez Colette,

213, rue Saint-Honoré, Paris Ier,

jusqu’au 2 juillet. 

 

 

 

Une pause sucrée d'exception à l'hôtel Le Fouquet's
823

Une pause sucrée d'exception à l'hôtel Le Fouquet's

Food Après avoir inauguré cet été la terrasse cachée de son restaurant le Joy, l'hôtel Le Fouquet's  – à deux pas des Champs-Élysées – propose aux amateurs de pauses sucrées un goûter des plus raffinés.  Après avoir inauguré cet été la terrasse cachée de son restaurant le Joy, l'hôtel Le Fouquet's  – à deux pas des Champs-Élysées – propose aux amateurs de pauses sucrées un goûter des plus raffinés. 

“Étoile(s)”, l’autobiographie sans filtre d’une danseuse de l’Opéra
746

“Étoile(s)”, l’autobiographie sans filtre d’une danseuse de l’Opéra

Culture Le 7 novembre dernier est sorti en librairie le premier livre de la danseuse étoile Dorothée Gilbert. Dans son autobiographie “Étoile(s)”, elle revient en 200 pages sur son parcours exceptionnel, un récit touchant, illustré par les photographies de son mari, James Bort. Le 7 novembre dernier est sorti en librairie le premier livre de la danseuse étoile Dorothée Gilbert. Dans son autobiographie “Étoile(s)”, elle revient en 200 pages sur son parcours exceptionnel, un récit touchant, illustré par les photographies de son mari, James Bort.

Advertising
William Forsythe et Paris en trois évènements marquants
456

William Forsythe et Paris en trois évènements marquants

Culture Dans le cadre du festival d'Automne, le chorégraphe américain William Forsythe, habitué de l'Opéra de Paris, revient dans sa chère ville Lumière avec sa toute nouvelle création, “A Quiet Evening of Dance” – présentée jusqu'au 10 novembre au Théâtre du Châtelet. À cette occasion, retour sur la carrière de ce danseur et chorégraphe virtuose en trois évènements marquants.  Dans le cadre du festival d'Automne, le chorégraphe américain William Forsythe, habitué de l'Opéra de Paris, revient dans sa chère ville Lumière avec sa toute nouvelle création, “A Quiet Evening of Dance” – présentée jusqu'au 10 novembre au Théâtre du Châtelet. À cette occasion, retour sur la carrière de ce danseur et chorégraphe virtuose en trois évènements marquants. 

Jodie Foster et Tahar Rahim prisonniers de Guantánamo
856

Jodie Foster et Tahar Rahim prisonniers de Guantánamo

Cinéma Le 2 décembre prochain, va débuter le tournage de “Prisoners 760”, le nouveau long-métrage de l'Écossais Kevin Macdonald, réalisateur émérite du “Dernier Roi d'Écosse” et des documentaires “Whitney” ou “Marley”. Au casting, on retrouvera l'acteur français Tahar Rahim, ainsi que Jodie Foster et Benedict Cumberbatch. Le 2 décembre prochain, va débuter le tournage de “Prisoners 760”, le nouveau long-métrage de l'Écossais Kevin Macdonald, réalisateur émérite du “Dernier Roi d'Écosse” et des documentaires “Whitney” ou “Marley”. Au casting, on retrouvera l'acteur français Tahar Rahim, ainsi que Jodie Foster et Benedict Cumberbatch.

Rick Owens s’empare du Centre Pompidou
826

Rick Owens s’empare du Centre Pompidou

Soirées Jeudi 17 octobre, pour l’ouverture de la FIAC, les amis du Centre Pompidou donnent carte blanche au créateur Rick Owens qui a imaginé une nuit de performance suivie d’une soirée au dernier étage du célèbre musée national d’Art moderne. Jeudi 17 octobre, pour l’ouverture de la FIAC, les amis du Centre Pompidou donnent carte blanche au créateur Rick Owens qui a imaginé une nuit de performance suivie d’une soirée au dernier étage du célèbre musée national d’Art moderne.

Gisèle Vienne : rave party et nostalgie de la défonce
899

Gisèle Vienne : rave party et nostalgie de la défonce

Culture Dans le cadre du festival d’Automne, la chorégraphe franco-autrichienne Gisèle Vienne reprend sa pièce “Crowd” au Centre Pompidou. Imaginée en 2017, cette création met en scène quinze jeunes réunis autour d’un leitmotiv : atteindre l'ivresse par la danse. Dans le cadre du festival d’Automne, la chorégraphe franco-autrichienne Gisèle Vienne reprend sa pièce “Crowd” au Centre Pompidou. Imaginée en 2017, cette création met en scène quinze jeunes réunis autour d’un leitmotiv : atteindre l'ivresse par la danse.



Advertising