223


Commandez-le
Numéro
10

L'Orient-Express dévoile une collection d'objets inspirée de son âge d'or

Lifestyle

Une collection d'objets inspirés de l'âge d'or du mythique train de luxe Orient-Express fait renaître la légende. Disponible à partir du 15 juillet dans un espace dédié de la Samaritaine, la collection enrichie par 17 collaborations propose la panoplie complète du dandy baroudeur. 

Collection d'objets de voyage “Steam Dream” d'Orient-Express.

1/9

Alors qu’il vient de résoudre une affaire épineuse à Istanbul, Hercule Poirot – le célèbre détective imaginé par la romancière Agatha Christie – est rappelé à Londres pour affaire urgente. Il embarque aussitôt à bord de l’Orient-Express – la ligne ferroviaire qui relie la mégapole turque à Calais – sans se douter qu'à bord, un richissime homme d’affaires sera sauvagement assassiné de douze coups de couteau… Publié en 1934, le chef-d’œuvre de littérature policière d'Agatha Chrisitie, Le Crime de l’Orient-Express, dont l’intrigue prend place au sein des intérieurs feutrés du train le plus célèbre du monde, contribue à en forger la légende.

 

Soucieuse d’entretenir le prestige qui entoure son histoire, la compagnie de l’Orient-Express revisite son héritage à travers la collection “Steam Dream”, un ensemble d’objets de voyage réalisés en partenariat avec un florilège de maisons d’artisanat d’excellence : du cirier Trudon au maroquinier Smythson, en passant par le  porcelainier Bernardaud, ou encore le parfumeur Thierry Wasser. Enrichie par dix-sept collaborations, la panoplie comporte tous les éléments pour voyager comme un dandy anglais des années 30. Rappelant les nobles matériaux des wagons centenaires, les trois plateaux signés par l’Atelier Philippe Allemand mêlent acajou et poignées en laiton. Maître dans l'art de la porcelaine, la maison Bernardaud (qui signe également les assiettes du concept de haute gastronomie nomade Maison Pépite) propose quant à elle un service de table d'une délicatesse absolue, tandis que le malletier Au Départ (maison née en 1834 relancée en 2019) propose une élégante malle-salon dont le style vintage dissimule une ergonomie pensée pour s'adapter aux usages contemporains. Comme y répond aussi cet accessoire devenu essentiel au voyage version 2021 : l'enceinte sans fil de la marque Beosound Level.

 

Dans un même souci d’élégance, le voyageur pourra aussi tremper ses lèvres dans un nectar servi dans l'un des merveilleux verres soufflés dans la verrerie Casarialto, nichée dans les recoins de l'île de Murano. Et, pour occuper de longues soirées bercées par le ronronnement des wagons, Hector Saxe (surnommé le “couturier du jeu”) a créé deux versions de backgammon et un mahjong (jeu de stratégie chinois). Pour accueillir tous ces objets, le designer Hugo Toro a conçu une élégante scénographie au sein du tout nouvel aménagement de la Samaritaine – mythique grand magasin parisien dont le charme Art déco fait écho à celui de l’Orient-Express –, où il sera possible de découvrir la collection à partir du 15 juillet.

 

Collection art de vivre “Steam Dream” d'Orient-Express, disponible à la Samaritaine et sur Orient-express.com à partir du 15 juillet 2021.