222


Commandez-le
Numéro
01

10 manteaux clairs sélectionnés par Numéro homme

Shopping

Si l'hiver est traditionnellement associé aux couleurs sombres, les collections homme printemps-été 2021 pourraient bien inverser la tendance. Parmi les vestiaires presque intégralement blancs de Thom Browne et Fendi, ou les ensembles aux couleurs douces et lumineuses de Dior, Études, Jil Sander ou encore Lanvin, Numéro homme a pioché dix manteaux et vestes dont les teintes ultra-claires sauront sans nul doute réveiller la saison.

  • Un moment familial et de partage : voilà ce qu’a retenu Silvia Venturini Fendi de ses semaines de confinement en début d’année dernière, dont sa collection mixte printemps-été 2021 pour Fendi se fait l’écho. Éthérées et aériennes, les silhouettes y sont dominées par les teintes claires comme le blanc, le crème, le beige et par des matières légères comme le lin et le le coton, parfois transparentes ou ajourées. Ce manteau fin et souple aux poignets froncés s’assortit par exemple à un bermuda et une ceinture d’un blanc aussi lumineux que le soleil estival.

  • Toujours très inspiré par l’art contemporain, Kim Jones a pour la collection homme printemps-été 2021 de Dior puisé dans la peinture de l’artiste ghanéen Amoako Boafo. À ses portraits tendres, le créateur britannique emprunte leurs tonalités douces et lumineuses comme le blanc irisé de cette veste longue officier en soie, dont la coupe cintrée est décorée de galons obliques et de boutons décoratifs recouverts de tissu.

  • “Pour cette collection homme, mon approche était de choisir une technique ou une idée et d’en faire une silhouette complète”, expliquait Jonathan Anderson en juillet dernier, alors qu’il dévoilait en vidéo sa nouvelle collection homme pour Loewe. Le volume et les formes géométriques abstraites en étaient d’ailleurs les maîtres-mots, comme le démontre ce cercle noir parfait découpé dans la gabardine avant d’être superposé sur le devant d’un manteau blanc.

  • Pour la collection printemps-été 2021 d’Alexander McQueen, la créatrice britannique Sarah Burton a pioché dans des stocks de vieux tissus qu'elle a surteints et surimprimés afin de proposer des matières nouvelles. Coupée comme une redingote revisitée, cette veste longue blanche s’agrémente de nombreux dessins et inscriptions sérigraphiés entre romantisme et nostalgie, à l’instar de boutons de rose et papillons noirs.

  • Dans une mise en scène oscillant entre l'esthétique du jeu vidéo et le surréalisme, Boramy Viguier présentait une collection Inspirée par la science-fiction et la religion où avançait une communauté païenne de chevaliers masqués issus d’un nouveau monde. Sous une pèlerine à zip, devenue signature du jeune créateur français, on distingue un léger manteau à larges poches plaquées qui confère à la silhouette une allure solennelle.

  • Présentée au cœur du Palais Idéal du facteur Cheval il y a quelques mois, la collection homme printemps-été 2021 de Lanvin s’inscrivait dans le prolongement des précédentes créations de Bruno Salielli, directeur artistique de la maison depuis 2019. Entre réalité, fantasme et rêverie, on y découvrait notamment cet ensemble dans un camaïeu de blancs crème, parachevé par ce manteau ample à la coupe minimaliste agrémenté de deux discrètes poches à rabats.

  • Qualité des matières, élégance de la ligne, épurement des coupes : depuis leur arrivée à la direction artistique de Jil Sander, le couple Lucie et Luke Meier a su s’approprier discrètement les codes du label allemand. D’apparence minimaliste, ce manteau blanc dénote par un détail : la superposition d’une avant-manche et un œillet argenté.

  • Numérotée “2132”, la collection printemps-été 2021 de Thom Browne proposait un vestiaire adapté pour la vie future sur la Lune et inspiré par le sportswear du début du XXe siècle faisant, comme d’habitude, la part belle au tailoring. Déclinées dans des nuances de blanc, les silhouettes jouaient volontiers sur les effets de matière : les vestes surdimensionnées sont par exemple brodées ou rayées, comme ce manteau à la coupe droite et aux épaules marquées.

  • Il y a bientôt huit ans, Issey Miyake lançait sa ligne masculine où il s’employa à revisiter les principes fondamentaux de son label : plissés, coupes avec le moins de coutures possibles et couleurs déclinées dans des ensembles color-blocks. Imperméable mais lisse, ce manteau à zip noir et pourvu d’un col rembourré rappelle également l’amour du créateur japonais pour les formes amples et les volumes enveloppants.

  • Définitivement estival, le vestiaire proposé par le collectif français Études pour la saison printemps-été 2021 regorge de tons clairs, de rayures et de matières fines évoquant les destinations ensoleillées. Outre les photos de plages, couchers de soleil ou clichés de Roe Ethridge imprimés sur les pièces, la collection propose d’autres modèles plus sobres comme ce fin et large manteau beige pourvues d’ouvertures au niveau des coudes.

10 manteaux clairs sélectionnés par Numéro homme

1/10