1133

Kate Moss détournée par Bessnyc pour Adidas Originals

L’artiste digital bessnyc4 se réapproprie une image de Kate Moss de 1993 pour la nouvelle campagne Adidas Originals.

Après la Stan Smith et la Superstar, Adidas choisit de réveiller un autre de ses modèles iconiques, la Gazelle, basket en daim coloré à bandes de cuir blanc lancée en 1968.

 

Doug Abraham, plus connu sous le pseudo de @bessnyc4, qu’on a vu chez Dior récemment, détourne pour l’occasion une photo de l’iconique Kate Moss, shootée par Denzil McNeelance en 1993, à coups de collages originaux qui font sa signature.

 

Avec le relancement de la Gazelle, nous avons examiné les références culturelles qui ont défini l’authenticité du style. Kate Moss a toujours été liée à la marque Adidas Originals, et son affection pour la Gazelle, au cours des années 90, est le parfait témoignage de la façon dont cette silhouette a été adoptée dans la culture pop”, raconte Nic Galway, vice-président du design du groupe Adidas.

 

Plus soft que les œuvres de son compte Instagram, la vidéo issue de cette collaboration nous plonge dans un univers exhalant des effluves nineties.

 

Par Léa Zetlaoui

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.