42


Commandez-le
Numéro
19

Adidas et Wales Bonner allient sportswear et style British dans une collection inédite

Mode

Près de sept mois après avoir dévoilé sa collection printemps-été 2021, inspirée par la naissance du dancehall en Jamaïque, le label Wales Bonner annonce que celle-ci sera disponible en boutiques à partir du 26 mars. L'occasion d'y retrouver sa collaboration inédite avec Adidas sur une série de baskets, mais également de survêtements, tee-shirts et joggings incarnant le raffinement propre à la créatrice Grace Wales Bonner.

1/37

Fin septembre dernier, le label Wales Bonner dévoilait sa collection printemps-été 2021 à travers une série de clichés capturés dans les rues de Londres. Ainsi mis en scène, les mannequins vêtus de ce nouveau vestiaire incarnaient tout l’esprit de sa créatrice Grace Wales Bonner : Londonienne de naissance, jamaïcaine d’origine par son père, la jeune Britannique ne cesse en effet d’explorer depuis 2014 cette ambivalence et ce double héritage dans ses créations. Cette saison, ses recherches l’ont amenée jusqu’au début des années 1980 en Jamaïque, au moment de l’explosion du dancehall – musique jamaïcaine dérivée du reggae –, dont elle tira une collection mêlant coupes vintage très années 70, tailoring anglais, références militaires, mais aussi un étonnant sportswear hybride. Car parmi les débardeurs, cardigans et robes en tricot coloré, les vestes, manteaux et costumes surpiqûres contrastées, les chemises légères à plastron et jupes à rayures vinrent se glisser plusieurs pièces et ensembles estampillés d’un logo familier : un trèfle à trois feuilles, nul autre que l’emblème de l’un des plus célèbres labels de sport, Adidas.

 

Mondialement connue depuis les années 50 pour ses baskets, survêtements et autres vêtements taillés pour les activités physiques, la marque allemande a cependant montré combien elle était capable de puiser sa créativité hors du vestiaire sportif. Depuis des années, Adidas met en effet en avant de nombreux labels et créateurs en les invitant à réinterpréter son désormais célèbre vocabulaire, un exercice auquel Raf Simons, Stella McCartney, Alexander Wang – qui a développé avec la marque une série de collections entre 2017 et 2019mais aussi Prada et le label WARDROBE.NYC se sont tous prêtés, apportant chacun leur pierre à l’édifice d’une griffe culte désireuse de se réinventer constamment.

 

Cette fois-ci, c’est donc avec Grace Wales Bonner, lauréate du prix LVMH en 2016, que le label s’est associé sur la réinterprétation de deux modèles de baskets en cuir cultes : les Samba et les Nizza, ici transformées par les couleurs choisies par la créatrice pour sa collection. Entre jaune et blanc sur fond violet pour l’une, vert et blanc sur noir pour l’autre, rouge et jaune sur blanc ou encore jaune sur bleu marine, ces pièces jouent avec les détails de surpiqûres et les trois bandes signatures d’Adidas pour créer des ensembles tricolores, où l’on retrouve par petites touches les teintes du drapeau jamaïcain. En sus, plusieurs tee-shirts à col V, polos, survêtements, pantalon de jogging et mini-short s’assortissent à ces chaussures pour compléter des ensembles mêlant le confort à l’élégance masculine si précise qui a fait la force de Wales Bonner. Si cette collection sera disponible en boutiques dès la fin du mois, elle semblait déjà prouver son succès en janvier dernier : dans la collection automne-hiver 2021-2022 de son label, la créatrice britannique dévoilait des pièces inédites signées Adidas, preuve d’une collaboration qui semble partie pour durer.

 

 

Les modèles Adidas Originals imaginés par Wales Bonner sont disponibles dès le 26 mars sur le site d’Adidas ainsi qu’une sélection de boutiques dans le monde.

adidas Originals by WALES BONNER Spring/Summer 2021