112

L'artiste Alex Israel s'associe au photographe David Mushegain

 

A l'occasion du vernissage ce samedi de l'exposition "Summer" d'Alex Israel à la galerie Almine Rech à Paris, Numéro propose la série mode réalisée par l'artiste avec le mannequin Jessica Miller et photographiée par David Mushegain pour le Numéro de juin.

112

Rosanna Arquette, Larry Flint, Vidal Sassoon ou Bret Easton Ellis : Alex Israel a enrôlé tous ceux qui ont fait l’histoire récente de Los Angeles dans les interviews filmées “à la Warhol” qu’il a réalisées en 2012 pour le projet As it Lays dont le logo était inspiré de son propre portrait.

 

Portrait qui, depuis lors, est un élément récurrent dans le travail quasi autobiographique de cet artiste né en 1982, dont la plupart des pièces peintes sont produites dans les ateliers de la Warner Bros.

 

Cette œuvre n’est pas qu’une déclaration d’amour à Los Angeles comme berceau d’une culture artistique, cinématographique et télévisuelle qui irrigue la planète, elle est aussi un portrait sans violence du système de l’art dans son état actuel dont elle exploite toutes les bizarreries et aberrations : dans sa forme même, elle est d’une sophistication perverse qui connaît aujourd’hui peu d’égales – y compris dans sa redoutable efficacité.

 

Par Éric Troncy 

 

Summer d'Alex Israel, du 13 juin au 25 juillet 2015, galerie Almine Rech, 64 rue de Turenne 75004 Paris. 

Robe de cocktail en cady de soie et maille rebrodée de cristaux Swaroski, VERSACE.

Short en cuir, DSQUARED2Éventail en soie, EMILIO PUCCILunettes, GENTLE MONSTER.

Brassière en cuir verni, EMPORIO ARMANI. Lunettes, GENTLE MONSTER. 

Jupe fendue en cady de soie et maille rebrodée de cristaux Swarovski, VERSACE.

 

 

 

Réalisation : Vanessa Metz assistée de Clément Lomellini. Mannequin : Jessica Miller chez Next Model Management. Maquillage : John McKay chez De Facto. Coiffure : Ramsell Martinez chez Streeters. Décor : Loren Crawford. Numérique : John Schoenfeld. Retouche : La Boutique. Production : Westy Productions. 

La série “Contre vents et marées” par Daisy Walker
123

La série “Contre vents et marées” par Daisy Walker

Mode Décourvrez Aivita Muze et Bo Gebruers dans la série “Contre vents et marées” photographiées par Daisy Walker.  Décourvrez Aivita Muze et Bo Gebruers dans la série “Contre vents et marées” photographiées par Daisy Walker. 

L’obsession de Raf Simons pour… le Coca-Cola
864

L’obsession de Raf Simons pour… le Coca-Cola

Mode Artistes ou créateurs, Numéro plonge dans ses archives à la recherche des obsessions les plus étranges. Artistes ou créateurs, Numéro plonge dans ses archives à la recherche des obsessions les plus étranges.

La série mode “Liaison fatale” par Hugh Lippe
12

La série mode “Liaison fatale” par Hugh Lippe

Mode Découvrez Anyelina Rosa, Valery Kaufman et Luca Lemaire dans la série mode “Liaison fatale” photographiés par Hugh Lippe. Découvrez Anyelina Rosa, Valery Kaufman et Luca Lemaire dans la série mode “Liaison fatale” photographiés par Hugh Lippe.

Pierre Cardin en images : 40 ans de mode
870

Pierre Cardin en images : 40 ans de mode

Mode Représentant et pionnier de la mode futuriste, Pierre Cardin a défini la mode des années 60 et 70 par ses pièces aux coupes radicales et géométriques, libérant le corps féminin. Robe bulle, ensembles “cosmocorps”, tuniques ajourées ou pourvues de volumes moulés en 3D : autant de silhouettes devenues emblématiques qui portent aujourd’hui une signature indélébile. Dès la fin des années 50, Pierre Cardin fut l’un des premiers créateurs de l’époque à mettre un pied dans la mode unisexe ainsi que le premier couturier à lancer une collection de prêt-à-porter, en 1958. Aujourd’hui âgé de 97 ans, Pierre Cardin est actuellement célébré par une grande rétrospective au Brooklyn Museum à New York, revenant sur 40 ans de création innovante. Découvrez en images une sélection des pièces présentées dans l’exposition. Représentant et pionnier de la mode futuriste, Pierre Cardin a défini la mode des années 60 et 70 par ses pièces aux coupes radicales et géométriques, libérant le corps féminin. Robe bulle, ensembles “cosmocorps”, tuniques ajourées ou pourvues de volumes moulés en 3D : autant de silhouettes devenues emblématiques qui portent aujourd’hui une signature indélébile. Dès la fin des années 50, Pierre Cardin fut l’un des premiers créateurs de l’époque à mettre un pied dans la mode unisexe ainsi que le premier couturier à lancer une collection de prêt-à-porter, en 1958. Aujourd’hui âgé de 97 ans, Pierre Cardin est actuellement célébré par une grande rétrospective au Brooklyn Museum à New York, revenant sur 40 ans de création innovante. Découvrez en images une sélection des pièces présentées dans l’exposition.