225


Commandez-le
Numéro
02

ANDAM 2021 : qui sont les gagnants ?

Mode

Jeudi 1er juillet, dans les jardins du Palais-Royal, en présence de la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, le jury de l'ANDAM 2021 a récompensé ses trois lauréats. Découvrez qui sont les gagnants de cette nouvelle édition.

Bianca Saunders, lauréate du Grand prix © François Goizé

Jeudi 1er juillet, en début de soirée, le jury de l’ANDAM (l’Association nationale pour le développement des arts de la mode) dévoilait la liste des lauréats de l’année 2021, en présence de la ministre de la culture Roselyne Bachelot. Une cérémonie qui marquait le retour de ce prestigieux concours français dédié à la mode fondé par Nathalie Dufour en 1989, après une saison 2020 marquée par la pandémie de Covid-19. Le jury, composé notamment de l’autrice-compositrice-interprète Lou Doillon, du créateur américain Kerby Jean Raymond fondateur de Pyer Moss, de la star de K-Pop Lisa, de l’immense créatrice Phoebe Philo et du photographe Juergen Teller, a choisi 3 lauréats parmi les 14 finalistes, qui ont présenté leur travail plus en détail au cours de la journée.

 

Lauréate du Grand Prix de l’ANDAM (doté à 300 000€), la créatrice anglaise Bianca Saunders (également finaliste du prix LVMH 2021) qui a séduit avec ses collections masculines contemporaines. “Bianca Saunders a présenté un projet solide et singulier particulièrement ancré dans l’époque et ses valeurs”, explique Cédric Charbit, président et CEO de Balenciaga, mentor du Grand Prix.

EgonLab par Kevin Nompeix et Florentin Glémarec, lauréats du prix Pierre Bergé © François Goizé

Pour le prix Pierre Bergé (doté à 100 000€), c’est le jeune duo EgonLab composé de Kevin Nompeix et Florentin Glémarec qui, avec ses collections mêlant tailoring élégant, esprit punk et références aux grandes révolutions artistiques, a conquis le jury et notamment Sophie Delafontaine, directrice artistique de Longchamp. “Je suis fière et heureuse d’apporter ma contribution et mon expérience à deux jeunes créateurs comme Kevin Nompeix et Florentin Glémarec d’EgonLab. Je suis extrêmement impressionnée par la formidable énergie déployée par tous ces jeunes à l’esprit entrepreneurial. Je me réjouis également que Paris soit toujours le terreau d’une jeune création si dynamique, multiculturelle et internationale comme l’appréciait tant monsieur Pierre Bergé”, a-t-elle précisé.

 

Aswad par Sonia Ahmimou, lauréate du prix Accessoires de mode © François Goizé

Enfin, le prix Accessoires (doté à 50 000€) a été remis à la Française Sonia Ahminou, qui, après des expériences chez Louis Vuitton, Hermès et Moynat, a lancé Aswad ("noir" en arabe), son label de maroquinerie qui modernise un héritage français à coups de créations unisexes aux lignes minimalistes. Elle bénéficiera pendant un an du parrainage de Swarovski et de sa directrice artistique Giovanna Battaglia Engelbert. “Nous sommes impatients d’accompagner et faire grandir Aswad, lauréat du prix Accessoires 2021, dont la vision, la proposition créative et la capacité d’émerveillement singulières ont su convaincre le jury, explique-t-elle.