Advertising
29 Novembre

Balenciaga s'engage avec le World Food Programme

 

Après une première collection l'année dernière, la maison Balenciaga montre une fois de plus son soutien au World Food Programme, organisme d'aide alimentaire appartenant à l'ONU, en imaginant une ligne de vêtements et accessoires arborant son logo. Celle-ci sera disponible dans le monde entier dès le mois de décembre. 

Par La rédaction

1/4
2/4
3/4
4/4
  • Cela fait désormais plus d’un an que la maison Balenciaga soutient le World Food Programme, l’organisme d’aide alimentaire mondial de l’ONU. Fondé en 1961 sous l’impulsion du président américain de l’époque, Dwight Eisenhower, et mis en pratique deux ans plus tard, ce programme a pour objectif d’apporter aux populations en situation d’urgence et de famine une assistance alimentaire. Celle-ci peut répondre à plusieurs crises, telles que des catastrophes naturelles, des conflits géopolitiques, des guerres, ou plus globalement l’ancrage d’une région dans l’extrême pauvreté. Aujourd'hui, le WFP (en français, le PAM) agit dans plus de 80 pays.

     

    L'année passée, Balenciaga dévoilait une première collection de pièces visant à sensibiliser aux actions du WFP, dont une partie des bénéfices furent reversés à l’organisme. Pour la fin 2019, la maison française renouvelle l’expérience avec une nouvelle ligne de vêtements et accessoires arborant très visiblement le logo du WFP. Produits dans de nombreuses couleurs, plusieurs hoodies, chaussettes, écharpes, imperméables ou encore sacs unisexes composent cette collection, qui sera disponible dès le mois de décembre prochain dans des boutiques du monde entier. Cette fois-ci, 20% des bénéfices réalisés sur chaque produit vendu reviendront au WFP – un geste engagé de la part de la maison française qui traduit une fois de plus son objectif ambitieux : éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030.

  • Cela fait désormais plus d’un an que la maison Balenciaga soutient le World Food Programme, l’organisme d’aide alimentaire mondial de l’ONU. Fondé en 1961 sous l’impulsion du président américain de l’époque, Dwight Eisenhower, et mis en pratique deux ans plus tard, ce programme a pour objectif d’apporter aux populations en situation d’urgence et de famine une assistance alimentaire. Celle-ci peut répondre à plusieurs crises, telles que des catastrophes naturelles, des conflits géopolitiques, des guerres, ou plus globalement l’ancrage d’une région dans l’extrême pauvreté. Aujourd'hui, le WFP (en français, le PAM) agit dans plus de 80 pays.

     

    L'année passée, Balenciaga dévoilait une première collection de pièces visant à sensibiliser aux actions du WFP, dont une partie des bénéfices furent reversés à l’organisme. Pour la fin 2019, la maison française renouvelle l’expérience avec une nouvelle ligne de vêtements et accessoires arborant très visiblement le logo du WFP. Produits dans de nombreuses couleurs, plusieurs hoodies, chaussettes, écharpes, imperméables ou encore sacs unisexes composent cette collection, qui sera disponible dès le mois de décembre prochain dans des boutiques du monde entier. Cette fois-ci, 20% des bénéfices réalisés sur chaque produit vendu reviendront au WFP – un geste engagé de la part de la maison française qui traduit une fois de plus son objectif ambitieux : éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030.

  • Cela fait désormais plus d’un an que la maison Balenciaga soutient le World Food Programme, l’organisme d’aide alimentaire mondial de l’ONU. Fondé en 1961 sous l’impulsion du président américain de l’époque, Dwight Eisenhower, et mis en pratique deux ans plus tard, ce programme a pour objectif d’apporter aux populations en situation d’urgence et de famine une assistance alimentaire. Celle-ci peut répondre à plusieurs crises, telles que des catastrophes naturelles, des conflits géopolitiques, des guerres, ou plus globalement l’ancrage d’une région dans l’extrême pauvreté. Aujourd'hui, le WFP (en français, le PAM) agit dans plus de 80 pays.

     

    L'année passée, Balenciaga dévoilait une première collection de pièces visant à sensibiliser aux actions du WFP, dont une partie des bénéfices furent reversés à l’organisme. Pour la fin 2019, la maison française renouvelle l’expérience avec une nouvelle ligne de vêtements et accessoires arborant très visiblement le logo du WFP. Produits dans de nombreuses couleurs, plusieurs hoodies, chaussettes, écharpes, imperméables ou encore sacs unisexes composent cette collection, qui sera disponible dès le mois de décembre prochain dans des boutiques du monde entier. Cette fois-ci, 20% des bénéfices réalisés sur chaque produit vendu reviendront au WFP – un geste engagé de la part de la maison française qui traduit une fois de plus son objectif ambitieux : éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030.

  • Cela fait désormais plus d’un an que la maison Balenciaga soutient le World Food Programme, l’organisme d’aide alimentaire mondial de l’ONU. Fondé en 1961 sous l’impulsion du président américain de l’époque, Dwight Eisenhower, et mis en pratique deux ans plus tard, ce programme a pour objectif d’apporter aux populations en situation d’urgence et de famine une assistance alimentaire. Celle-ci peut répondre à plusieurs crises, telles que des catastrophes naturelles, des conflits géopolitiques, des guerres, ou plus globalement l’ancrage d’une région dans l’extrême pauvreté. Aujourd'hui, le WFP (en français, le PAM) agit dans plus de 80 pays.

     

    L'année passée, Balenciaga dévoilait une première collection de pièces visant à sensibiliser aux actions du WFP, dont une partie des bénéfices furent reversés à l’organisme. Pour la fin 2019, la maison française renouvelle l’expérience avec une nouvelle ligne de vêtements et accessoires arborant très visiblement le logo du WFP. Produits dans de nombreuses couleurs, plusieurs hoodies, chaussettes, écharpes, imperméables ou encore sacs unisexes composent cette collection, qui sera disponible dès le mois de décembre prochain dans des boutiques du monde entier. Cette fois-ci, 20% des bénéfices réalisés sur chaque produit vendu reviendront au WFP – un geste engagé de la part de la maison française qui traduit une fois de plus son objectif ambitieux : éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising