05 Novembre

Balmain relance la haute couture

 

Moins d'un an après avoir présenté une collection capsule de robes du soir, Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain annonce relancer la ligne haute couture de l'illustre maison parisienne.

 

Par Léa Zetlaoui

  • Olivier Rousteing par Mehdi Mendas pour Numéro
  • Jeudi 31 octobre, la prestigieuse maison Balmain, fondée en 1946, annonçait officiellement son grand retour dans le calendrier officiel de la haute couture dès janvier 2019, après une longue pause qui aura duré seize ans. En préambule de cette annonce, Olivier Rousteing présentait en janvier dernier, en marge de la Fashion Week haute couture printemps 2018une collection du soir qui invoquait dééjà cet esprit et ce savoir-faire . Une dizaine de robes longues tantôt brodées, tantôt agrémentées de plumes ou de tulle, célébrant l'élégance, l'opulence et le glamour. Nommée “44 rue François Ier” en référence à l'adresse historique de la maison, celle-ci rendait hommage au style et à l'héritage de Pierre Balmain ainsi qu'aux origines de la maison parisienne.

     

    "Tout en étant un fan du digital, je veux que Balmain reste une maison traditionnelle, une maison française de luxe. Sur mon compte Instagram, je peux poster une robe haute couture ou un jean. Si je n’avais fait que des robes haute couture, la maison aurait sombré sous le poids de la poussière. Et si je ne proposais que du contenu digital et du jean, nous serions devenus un gimmick. Je fais une ligne de semi-couture, de robes du soir, parce que cela fait encore rêver.  Nous pouvons faire des bombers, des sweat-shirts à logos, mais ça ne fera pas briller la France dans les prochaines décennies”, expliquait en effet le créateur dans une interview récente à Numéro.

     

La collection semi-couture 44 Rue François 1er présentée par Olivier Rousteing pour Balmain.

NuméroNews