225


Commandez-le
Numéro
05

Le musée Yves Saint Laurent célèbre le style iconique de Betty Catroux

Mode

L'entière collection de Betty Catroux, muse iconique d'Yves Saint Laurent, s'expose en plein coeur du 16e arrondissement, entre les anciens ateliers de la maison haute couture. Une nymphe nocturne androgyne inséparable du couturier qui a inspiré bon nombre des classiques de la maison.

1/2

Immortalisée par les plus grands photographes de mode, d’Irving Penn à Steven Meisel, elle incarne la femme Saint Laurent. Betty Catroux, muse du créateur disparu en 2008, est magnifiée au sein d’une exposition consacrée à sa collection de pièces historiques. 

 

L'amitié de deux âmes mélancoliques

 

Sous les néons et au son de la musique assourdissante, cette figure envoûtante, pâle, maigre et incroyablement longue fait la rencontre du couturier, tout aussi pâle et maigre, au Jimmy’s de Montparnasse une nuit de 1967. “Ça a été une sorte de coup de foudre immédiat, déclare-t-elle à Vogue en 2014. De sa part en tout cas, car moi je dansais, j'étais toujours dans des états seconds, je ne faisais pas attention à grand-chose. Il m'a demandé ensuite de défiler pour lui.” En ce soir de 1967 débute alors une amitié qui durera jusqu’à la mort de Saint Laurent cinquante ans plus tard. Longue chevelure blonde, corps émacié, mâchoire anguleuse, la jeune mannequin reflète parfaitement le masculin-féminin que tente de saisir le créateur. Ces deux enfants terribles partagent ensemble leur mélancolie et jouent avec les drogues et l’alcool comme pour provoquer la mort.

 

La femme Saint Laurent

Pour “[se] payer [ses] propres verres chez Régine” Betty Catroux commence à poser pour la maison Chanel dans les années 1960. En 1967, elle apparaît pour la première fois dans Vogue. Après sa rencontre avec Yves Saint Laurent, elle devient l’obsession du créateur qui voit en elle l’idéal féminin. Saharienne agrémentée de cuissardes, smoking porté à même la peau… Betty Catroux, c'est la femme Saint Laurent dans toute sa splendeur, qui promène sa silhouette anti-bourgeoise sur les pavés de la rive gauche. Troublante, elle l’est toujours aujourd’hui et continue de séduire les créateurs, d’Hedi Slimane à Marc Jacobs.

 

En son honneur, le musée Yves Saint Laurent accueille une exposition consacrée à sa collection personnelle, comptant plus de 180 modèles haute couture ainsi que 138 pièces signées du grand couturier. Anthony Vaccarello, actuel directeur artistique de la maison, sélectionne parmi cet immense éventail de costumes et de robes les modèles emblématiques d'un style androgyne unique. Le vestiaire entier d’une égérie entre tailleurs et trenchs, comme l’essence du style Saint Laurent, né de l’élégance d’un ange de la nuit.

 

 

Betty Catroux - Yves Saint Laurent / Féminin Singulier, du 3 mars au 11 octobre 2020. Musée Yves Saint Laurent Paris, 5 avenue Marceau, Paris XVI.