Dans un univers virtuel en animation à l’esthétique empruntée aux jeux vidéos, Billie Eilish, transformée en avatar, chantait son tube you should see me in a crown. Sorti en avril 2019, ce clip marquait la première collaboration entre la chanteuse américaine et la superstar de l’art contemporain, Takashi Murakami. Impossible de s’y méprendre : la vidéo est peuplée d’araignées géantes aux airs terrifiants et des fleurs emblématiques qui inscrivent la signature de l’artiste japonais. Si les premiers mots qui viennent à l’esprit à l’évocation de l’univers de Takashi Murakami sont plutôt “pop” et “kawaii”, certaines de ses oeuvres portent en effet une part plus sombre et horrifique qui n’est pas sans point commun avec l’esthétique mise en avant par la jeune popstar ténébreuse. Il suffit pour cela de se souvenir du clip de son titre All the Good Girls go to Hell, où l’adolescente déambulait parmi les flammes tel un ange déchu. 

 

Afin de faire revivre cette collaboration marquante entre ces deux figures influentes de la culture contemporaine, Uniqlo a fait appel à eux le temps d’une collection capsule inspirée par le clip de you should see me in a crown. Après une collection inspirée par l'univers Pokémon revisité par l'artiste américain Daniel Arsham, le label japonais dévoile donc une nouvelle série de tee-shirts où l'on pourra donc retrouver les couleurs pastels, du rose au vert, en passant par le bleu, qui rappellent les peintures et papiers-peints de Takashi Muramaki. Sur des imprimés exclusifs, l'avatar ou le visage de Billie Eilish se mêlent aux célèbres fleurs souriantes de l’artiste pour un ensemble tantôt sombre tantôt acidulé. 

 

La collection UT Billie Eilish x Murakami, disponible à partir du 25 mai.