232


Commandez-le
Numéro
07 bottega veneta matthieu blazy jean kim kardashian

Pourquoi ce jean Bottega Veneta fait-il le buzz ?

Mode

Alors que Bottega Veneta dévoilait, la semaine dernière, la première campagne de son nouveau directeur artistique Matthieu Blazy, la maison italienne fait le buzz grâce à Kim Kardashian.

Kim Kardashian en Bottega Veneta par Matthieu Blazy photographiée par Nadia Lee Cohen en couverture du magazine Interview. @nadialeelee Kim Kardashian en Bottega Veneta par Matthieu Blazy photographiée par Nadia Lee Cohen en couverture du magazine Interview. @nadialeelee
Kim Kardashian en Bottega Veneta par Matthieu Blazy photographiée par Nadia Lee Cohen en couverture du magazine Interview. @nadialeelee

Kim Kardashian vit son rêve américain en Bottega Veneta

 

Chaque semaine arrive avec son lot de buzz générés par l'influenceuse et femme d'affaires Kim Kardashian. Ce mardi 6 septembre, la star de téléréalité casse une fois de plus internet, photographiée par l'artiste Nadia Lee Cohen, en couverture de l'édition de septembre du magazine Interview qui a pour thème “American Dream” (le rêve américain). Outre une blondeur peroxydée et un brushing douteux - inspiré par Chloë Sevigny, des sourcils décolorés et un teint exagérément hâlé, c'est le pantalon baissé sur son célèbre postérieur – affublé d'un jockstrap – que Kim Kardashian questionne la morale de son pays avec ses propres armes : son aura sulfureuse et son goût de la mise en scène. 

 

Sur cette photo de couverture, qui cumule actuellement plus de 4 millions de likes sur Instagram, Kim Kardashian délaisse ses incontournables looks Balenciaga par Demna, dont elle semble ne plus pouvoir se passer depuis plus d'un an, pour s'afficher intégralement vêtue de la première collection de Matthieu Blazy pour Bottega Veneta. Un timing idéal puisque la maison italienne a dévoilé la semaine dernière sa campagne automne-hiver 2022-2023. Mais au-delà de cette photo désormais iconique de Kim Kardashian, ce look Bottega Veneta en lui-même mérite que l'on s'y intéresse.

Le premier look du premier défilé de Matthieu Blazy pour Bottega Veneta avec le pantalon en cuir imprimé denim. Le premier look du premier défilé de Matthieu Blazy pour Bottega Veneta avec le pantalon en cuir imprimé denim.
Le premier look du premier défilé de Matthieu Blazy pour Bottega Veneta avec le pantalon en cuir imprimé denim.

Le denim tromple l'oeil de Matthieu Blazy chez Bottega Veneta

 

À la Fashion Week de Milan, en février 2022, tous les regards sont tournés vers Bottega Veneta… trois mois plus tôt, en novembre, la maison italienne annonçait en effet soudainement le départ de son directeur artistique Daniel Lee. Cinq jours plus tard, il se voyait remplacé par le créateur franco-belge Matthieu Blazy. Le premier défilé de celui-ci – qui marque également le retour de Bottega Veneta au calendrier officiel – focalise donc tous les regards, tandis qu'une question est sur toutes les lèvres : Matthieu Blazy va-t-il faire aussi bien, voire mieux, que son prédécesseur? 

 

La réponse ne se fait pas attendre. Dès la première silhouette, la  nomination de Matthieu Blazy chez Bottega Veneta s'impose comme une évidence. Assis aux côtés des actrices Julian Moore et Maïwenn, et des créateurs Raf Simons et Pieter Mulier, le directeur général de Bottega Veneta, Bartolomeo Rongone, et François-Henri Pinault, P-DG du groupe Kering auquel appartient la maison, peuvent soupirer de soulagement. 

 

Si à première vue, ce look composé d'un débardeur blanc, d'un jean délavé et d'une paire de bottines noires exalte la sobriété, il témoigne en réalité d'une extrême sophistication. Les bottines noires ne sont pas en simple cuir. Confectionnées en cuir Intrecciato – un tressage de bandelettes de cuir devenu la signature de la maison –, elles rappellent le savoir-faire incomparable de Bottega Veneta dans le travail du cette matière. Encore plus remarquables, le pantalon, contrairement aux apparences, n'est pas en simple denim. Il est en réalité en cuir nubuck orné d’un imprimé imitant le jean. Alors que le denim opère cette saison un retour en force sur le devant de la scène, le nouveau directeur artistique, avec cette idée de pantalon, frappe un grand coup, faisant preuve d'un formidable esprit d'innovation, capable de métamorphoser la matière fétiche de la maison. Une création réellement singulière et accessible pour la modique somme de 4 800€.

 

La campagne Bottega Veneta automne-hiver 2022-2023. La campagne Bottega Veneta automne-hiver 2022-2023.
La campagne Bottega Veneta automne-hiver 2022-2023.

Matthieu Blazy, un talent déjà (re)connu

 

Quand le monde entier découvre le nom de Matthieu Blazy lors de sa nomination à la direction artistique de Bottega Veneta, le discret créateur, diplômé de la prestigieuse école de mode de La Cambre à Bruxelles, affiche déjà un parcours exceptionnel et des collaborations artistiques surprenantes.

 

Outre ses passages remarqués chez Raf Simons (2007-2011), Celine auprès de Phoebe Philo (2014-2016), puis Calvin Klein (2016-2019), il officie entre 2011 et 2014 chez Maison Margiela, qui, depuis le départ du fondateur éponyme en 2009 revendique une direction créative anonyme et collaborative…  jusqu'à ce que la journaliste de mode Suzy Menkes s'en mêle. En effet, à l’occasion du défilé Artisanal automne-hiver 2014-2015, cette dernière révèle dans Vogue que Matthieu Blazy est le mystérieux créateur qui se cache derrière les silhouettes, faisant l'éloge de ses créations précieuses où des pièces vintage recomposées s'illuminent de broderies extraordinairement contemporaines. Désormais, l'identité de celui qui signait les incroyables masques perlés Maison Margiela, arborés par le rappeur Kanye West lors de sa tournée Yeezus en 2013, est enfin connue de tous. 

 

Avant de rejoindre Bottega Veneta en 2020, en tant que directeur du design du prêt-à-porter, aux côtés du directeur artistique Daniel Lee, Matthieu Blazy fait un détour par Los Angeles. Là-bas il accompagne le peintre Sterling Ruby et de femme Melanie Schiff (des proches de Raf Simons) pour le lancement de leur première collection de prêt-à-porter, un mélange surprenant de punk heavy metal et d'archétypes américains qui fera l'unanimité auprès de la presse. 

 

Au sein de sa première collection en tant que directeur artistique de Bottega Veneta, Matthieu Blazy livre un condensé puissant de ces précédentes expériences. Renouant avec pragmatisme et intemporalité, il conjugue la mode conceptuelle de Maison Margiela à la vision avant-gardiste de Celine sous Phoebe Philo, sans oublier le minimalisme radical de Raf Simons, proposant des silhouettes architecturales et audacieuses d'une élégance folle qui célèbrent le savoir-faire artisanal de la maison. Au sein d'un long portrait dévoilé dans Vogue, ses proches et collaborateurs louent également sa personnalité bienveillante et son humilité. Des débuts prometteurs pour ce créateur low profile qui n'attendait qu'un poste à sa hauteur pour briller.