14


Commandez-le
Numéro
23 La maison Bottega Veneta relance BUTT, le magazine culte LGBTQ+

La maison Bottega Veneta relance BUTT, le magazine culte LGBTQ+

MODE

Plus de dix ans après le dernier numéro du magazine culte BUTT, référence culturelle pour la communauté queer dans le monde entier,  la maison italienne Bottega Veneta donne un nouvel élan au titre indépendant fondé à Amsterdam en 2001 en annonçant l'édition d'un trentième numéro.

  • La maison Bottega Veneta relance BUTT, le magazine culte LGBTQ+ La maison Bottega Veneta relance BUTT, le magazine culte LGBTQ+

Tout commence à Amsterdam en 2001, dans un petit bureau aménagé en sous-sol d’un immeuble. Les deux amis Gert Jonkers et Jop van Bennekom préparent alors le tout premier numéro de leur nouveau magazine, un trimestriel gay qu’ils baptiseront “BUTT” – le terme anglais pour désigner le postérieur. Lorsque le public parcourt ses pages, il découvre un ovni dans le paysage de la presse homosexuelle, majoritairement occupé par des revues pornographiques ou des magazines lifestyle : BUTT Magazine brise les frontières entre ces deux supports, réunissant d'emblée une partie explicitement sexuelle, et une autre relatant les sujets de culture et de société liés à la vie queer. Loin des standards lisses diffusés par l’imagerie gay de l’époque, ses photographies réalisées par des artistes comme le très renommé Wolfgang Tillmans dévoilent des corps parfois bedonnants, poilus ou barbus,. Quant à la maquette, elle dénote immédiatement par son rose caractéristique, à la fois doux et sucré qui deviendra la signature du magazine.

 

“Nous voulions que le magazine sonne comme une rencontre avec un mec génial dans un train ou dans un bar, avec lequel on aurait une conversation passionnante”, confient à l’époque ses fondateurs au magazine i-D. Au fil de ses quatre numéros par an, BUTT Magazine apporte un vent de fraîcheur à la presse spécialisée en célébrant les cultures alternatives, en abordant sans tabou des sujets de société et en mettant en avant de nombreuses figures de la culture queer, des cinéastes John Waters et Gus Van Sant au créateur Marc Jacobs et au musicien Casey Spooner. Mais à l’orée des années 2010, alors que les réseaux sociaux comme Instagram triomphent, et que des blogs comme Tumblr permettent de publier aussi bien images pornos qu'œuvres d’art, les fondateurs du magazine décident d’interrompre sa publication, dix ans après le son premier numéro. BUTT entre alors dans un sommeil qui durera près de onze ans, laissant croire à son interruption définitive. Il ne cessera pour autant de fasciner ses lecteurs et parviendra même à en gagner de nouveaux, à travers une anthologie publiée par les éditions TASCHEN en 2014 ou encore un documentaire réalisé par Ian Giles en 2018, autant de preuves de sa dimension culte.

 

Ce sommeil était sans compter l’intervention de Bottega Veneta. En ce début 2022, la maison italienne vient d’annoncer la résurgence du titre en éditant son trentième numéro, dont elle sera l’annonceur exclusif. Un projet initié par Matthieu Blazy, son directeur artistique depuis novembre, qui a constaté une affection voire une passion pour le magazine chez de nombreux membres de son équipe : “En tant que maison, parfois, on a juste envie de soutenir quelque chose dans lequel on croit, ou qui nous passionne : Butt Magazine en fait partie”, déclare un porte-parole de Bottega Veneta. “Pour nombre d’entre nous, le magazine nous fait nous sentir chez nous. Nous espérons que cet impact soit le même pour une nouvelle génération”. Au sommaire de ce trentième numéro, on découvrira donc, entre autres, une interview du jeune acteur français Félix Maritaud et de la porn star transgenre Billy Vega, un focus sur la coiffeuse Holli Smith ou encore sur les photographes Ajamu X et Sunil Gupta, connus pour leurs représentations des communautés homosexuelles, mais aussi poèmes, journaux intimes, et d'autres surprises. Si son lancement donnera lieu à un événement spécial sur trois jours au Palais de Tokyo début mars, ce numéro inédit se distingue déjà par sa couverture tendre signée Clifford Price King, où deux jeunes hommes dorment l’un contre l’autre sur un lit, tandis que se lisent “Joy”, “Fetish”, “City”, “Substance”, “Positive”, “Femme” (joie, fétiche, ville, substance, positive, efféminé) – des mots-clés qui sonnent comme des guides pour aborder les questions de genre, de sexualité et d'identité à l'ère contemporaine.

 


Le 30e numéro de BUTT Magazine sera disponible à partir du 4 mars en ligne et dans plusieurs boutiques sélectionnées du monde entier.