224


Commandez-le
Numéro
28

À quoi ressemblent les premiers modèles d’Achilles Ion Gabriel pour CamperLab ?

Mode

À l'occasion de l'arrivée en boutique de la première collection d'Achilles Ion Gabriel, directeur artistique de CamperLab depuis 2019, Numéro a posé quelques questions au créateur finlandais.

Passé par les studios de création des labels Marni et Sunnei, le Finlandais Achilles Ion Gabriel a rejoint Camper en 2019, en tant que directeur artistique de la ligne expérimentale CamperLab. À l'occasion de l'arrivée en boutique de sa première collection, présentée en janvier dernier pendant la Fashion Week de Paris, Numéro a posé quelques questions au créateur qui revisite avec espièglerie les modèles du label fondé il y a 45 ans.

 

Numéro : Qu'est-ce qui vous a décidé à rejoindre les équipes créatives de CamperLab en tant que directeur artistique?

Achilles Ion Gabriel : Camper est l'une des marques de chaussures les plus iconiques au monde. Je pense également que l'esprit Camper correspond beaucoup au mien : nous aimons les produits et la communication funs, surréalistes et inattendus. Quand j'ai été approché par la maison, je n'ai pas hésité une seconde !

 

Quelles conditions devez-vous respecter quand vous créez un modèle pour Camper?

Mes sources d'inspiration sont extrêmement variées. L'idée peut me venir d'un objet, d'une œuvre, d'une chaise ou encore d'une pièce croisée dans les archives de Camper. Pour moi, la collection CamperLab doit être fun et portable mais également conserver le confort qui a fait la renommée de la marque.

 

Quelle était votre inspiration pour cette première collection?

Cette première collection emprunte de nombreux éléments à l'héritage de Camper et à l'île de Majorque, qui sont ensuite twistés par ma vision distordue et surréaliste. Je pense que le résultat peut  être interprété comme Majorque vu à travers les yeux d'un enfant. Par exemple, les boots Traktori sont inspirés des modèles que portent les fermiers locaux. Cependant, je ne suis pas sûre qu'ils apprécieraient de les voir réinterprétés comme cela. C'est un peu ma vision fantaisiste, naïve et simplifiée de l'esprit de l'île.

 

Dans cette collection, vous donnez un aspect caoutchouch au cuir et un aspect cuir au caoutchouc, qu'est-ce qui vous plaît dans le fait de jouer avec les matériaux?

Je pense qu'il y a souvent un aspect ludique dans mon travail. J'adore faire ressembler les choses à ce qu'elles ne sont pas, ou combiner des éléments ou des couleurs inattendus les uns avec les autres. Je suppose que j'aime aussi juste équilibrer les contraires, en combinant généralement quelque chose de beau avec quelque chose qui est considéré comme un peu moche ou même vulgaire.

 

Quel est votre modèle préféré et pourquoi?

En ce moment, comme je travaille à Majorque, je dirai qu'il s'agit de la tong Hastalavista, que j'associe avec des chaussettes tabi.

 

Retrouvez tous les modèles CamperLab sur camper.com

1/8