04 Juin

Que faut-il retenir de la cérémonie des CFDA Fashion Awards ?

 

Surnommée les “Oscars de la mode”, la cérémonie du CFDA (Council of Fashion Designers of America) a dévoilé lundi 3 juin son palmarès 2019 récompensant les personnalités les plus remarquables de l'année dans l'industrie de la mode.

Par La rédaction

Ashley Graham
1/17
Bella Hadid
2/17
Brandon Maxwell
3/17
Carine Roitfeld
4/17
Ciara
5/17
Diane von Furstenberg
6/17
Eileen Fisher
7/17
Gigi Hadid
8/17
Harold Koda et Lynn Yaeger
9/17
Hasan Minhaj
10/17
Jennifer Lopez et Alex Rodriguez
11/17
Jennifer Lopez
12/17
Jessica Williams
13/17
Mary Kate et Ashley Olsen
14/17
Tom Ford et Carine Roitfeld
15/17
Tom Ford
16/17
Yara Shahidi
17/17
Ashley Graham
Bella Hadid
Brandon Maxwell
Carine Roitfeld
Ciara
Diane von Furstenberg
Eileen Fisher
Gigi Hadid
Harold Koda et Lynn Yaeger
Hasan Minhaj
Jennifer Lopez et Alex Rodriguez
Jennifer Lopez
Jessica Williams
Mary Kate et Ashley Olsen
Tom Ford et Carine Roitfeld
Tom Ford
Yara Shahidi
  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

  • Hier, dans le cadre grandiose qu’offrait le Brooklyn Museum à New York, le CFDA, célèbre conseil des créateurs de mode américains, organisait sa cérémonie annuelle de remise de prix. Importante à double titre, cette édition 2019 est d’abord marquée par la valorisation d’une création de mode plurielle à la fois minimaliste et chic.

     

    En effet, le Womenswear Designer of the Year a été décerné à Brandon Maxwell, finaliste du prix LVMH 2016, lauréat du CFDA meilleur espoir pour le prêt-à-porter en 2016, qui se place en digne héritier du glamour hollywoodien. Le créateur américain succède ainsi à Marc Jacobs en 2016 et à Raf Simons pour Calvin Klein en 2017 et 2018.

     

    Le prix Menswear Designer of the Year a été, quant à lui, remporté par le minimaliste Rick Owens, déjà honoré par le prix Geoffrey Beene en 2017 pour l'ensemble de sa longue carrière et son œuvre avant-gardiste. Cette année, ce prix est attribué au couturier Bob Mackie, auquel on doit notamment l’ensemble de la garde-robe baroque de la chanteuse Cher. 

     

    Du côté des nouveaux espoirs et des designers internationaux, après Demna Gvasalia pour Vetements et Alessandro Michele pour Gucci, c’est vers la Grande-Bretagne que le CFDA a tourné son regard. C’est en effet Sarah Burton, directrice de la maison Alexander McQueen, et son œuvre punk et bohème, qui remportaient le prix Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award.

     

    Enfin, on découvrait également, et avec attention, les collections arty réalisées par une nouvelle venue, Emily Adams Bode et son jeune label Bode,  récompensée par le prix Emerging Designer of the Year pour ses pièces mêlant esthétique workwear et techniques traditionnelles. 

     

    Le départ de Diane von Furstenberg à la présidence de l’association est probablement le moment le plus marquant de cette édition. Celle qui pilotait le conseil des créateurs de mode américains laisse désormais place à Tom Ford, élu en mars 2019. L’empereur du glamour et figure clef de la mode des années 2000 se dit honoré d’être le nouveau président du CFDA : “ J’ai passé une grande partie de ma carrière en vivant et en travaillant en Europe, dans mon coeur, je suis néanmoins un créateur américain qui a commencé ici, sur la 7e Avenue”. 

     

    Fondé en 1962 par l'influente Eleanor Lambert​, éminente personnalité de la communication et de la mode, le CFDA (conseil des créateurs de mode américains) promeut depuis 1980 l’excellence et l'innovation dans la création de mode en honorant les personnalités les plus marquantes de l’année. Sous forme d’association à but non lucratif, elle réunit plus de 350 professionnels et s'engage à soutenir l'émergence des nouveaux talents de demain.

     

    Liste des lauréats : 

    Womenswear Designer of the Year Award : Brandon Maxwell

    Menswear Designer of the Year Award : Rick Owens

    Womenswear Designer of the Year Award : Mary-Kate et Ashley Olsen pour The Row

    Emerging Designer of the Year Award : Emilie Adams Bode pour The Bode

    Valentino Garavani and Giancarlo Giammetti International Award : Sarah Burton pour Alexander McQueen

    Positive Change Award : Eileen Fischer

    Founder’s Award : Carine Roitfeld

    Media Award : Lynn Yaeger

    Fashion Icon Award : Jennifer Lopez 

    Geoffrey Beene Lifetime Achievement Award : Bob Mackie 

    Board of Directors’ Tribute Award: Barbie

NuméroNews