Numero

Chanel et Quai 36 célèbrent les Métiers d'Art sur les murs d'Aubervilliers

Mode

Le mardi 8 octobre, Chanel et la maison de production Quai 36, spécialisée dans l'art urbain, présentaient à la porte d'Aubervilliers l'immense fresque de l'artiste Case qui célèbre les Métiers d'Art. 

En décembre dernier, la maison Chanel annonçait réunir certains de ses Métiers d'Art dans un tout nouvel espace dédié à l'artisanat et la créativité. Appelé 19M, ce bâtiment a été imaginé par Rudy Ricciotti, Grand Prix National d'Architecture à qui l'on doit également le Mucem à Marseille. Dans un an, onze maisons, parmi lesquelles, le chausseur Massaro, l'orfèvre Goossens, le chapelier Maison Michel, le plumassier Lemarié, les brodeurs Lesage et Montex - réunis depuis 2002 au sein de la société Paraffection  - , et la maison Eres rejoindront tous cet espace de près de 25 500 m2.

 

En attendant l'inauguration de 19M en 2020, Chanel a fait appel à la société de production d'art urbain Quai 36 afin de créer une œuvre murale déployée sur les palissades qui entourent le futur siège des Métiers d'Art. Ainsi l'artiste allemand Case Maclaim qui a auparavant collaboré avec la maison Ralph Lauren, a photograhié en gros plan les artisans des différentes maisons avant de reproduire à grande échelle leurs gestes à la peinture, technique signature de l'artiste. En résulte une œuvre sophistiquée et sensible qui célèbre le talent et le génie de ces mains savantes. 

 

Pour Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel et de Chanel SAS, 19M est pensé “comme comme un écosysteme pluridisciplinaire ouvert sur les échanges” ainsi qu'“un foyer de créativité exceptionnel” qui renforce la position de la ville de Paris au cœur de la création. Cette fresque vient ainsi ouvrir un dialogue entre les futurs artisans de 19M et les acteurs de la vie locale. 

 

19M

2 place Skanderbeg, Paris 19e.

 

1/6

Lire aussi

  • 11
    Mode

    Les Métiers d’art de Chanel s’installent à Aubervilliers avec l’architecte Rudy Ricciotti

  • 05
    Fashion Week

    Le défilé Métiers d'art de Chanel à New York

  • Chanel Métiers d’art : visite guidée dans l’atelier du plumassier Lemarié

    À l'occasion du défilé Chanel Métiers d'Art qui célèbre la ville d'Hambourg, Numéro a visité les ateliers du plumassier Lemarié, l'une des maisons aux savoir-faire exceptionnels auxquelles Chanel rend hommage lors de cet évènement.

     

    Spécialisée dans les plumes, la confection de fleurs et de tissus complexes (composés de différents tissus et ornements), la maison Lemarié, fondée en 1880, porte l’expression “fait main” à son paroxysme.

    Bien qu'appartenant à la maison Chanel depuis 1996, Lemarié collabore avec de nombreuses maisons de mode, et a notamment réalisé de spectaculaires applications de plumes pour la maison Dior sous l'ère Raf Simons.

     

    Réputée dans le monde entier pour la finesse et la précision de ses créations, elle est surtout connue pour produire l’intégralité des camélias Chanel, fleur iconique de la rue Cambon, depuis sa rencontre avec Gabrielle au début des années 60. Composés de 16 pétales exactement, les camélias doivent être tous identiques : la précision de la coupe, du gaufrage et de l’assemblage est donc primordiale.

     

    Fleurs réalisées en cuir, coupées, façonnées, gaufrées et assemblées à la main.

    Les plumes, une fois teintes et coupées, sont appliquées à la main avec une précision millimétrée.

    Ourlet de plumes destiné à une robe de la collection Chanel Métiers d'Art Hambourg.

    Manteau appartenant aux archives de Lemarié, entièrement réalisé en plumes.

    Œuvre murale en fleurs de cuir réalisée par les ateliers Lemarié.
    Fers à gaufrer qui permettent de donner une forme et une texture au pétales de fleurs et camélias.
    Camélias réalisés par Lemarié pour Chanel. Composés chacun de 16 pétales, ils sont tous conçus dans les ateliers de la maison.
    Tissu de la collection Chanel printemps-été 2014 sur lequel sont découpés des pétales destinés à la confection d'un camélia.
    Fleurs réalisées par Lemarié.
loading loading