11 Octobre

Cuir et chaînes dorées, logos MTV et Disney, la collection H&M x Moschino se révèle plus excentrique que jamais

 

Annoncée à Coachella en avril dernier, la collaboration très attendue entre la maison italienne Moschino, son excentrique directeur artistique Jeremy Scott et le label suédois H&M se dévoile un peu plus.

Léa Léa Zetlaoui

  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    1/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    2/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    3/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    4/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    5/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    6/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    7/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    8/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    9/10
  • Photographe Marcus Mam et styliste Carlyne Cerf de Dudezele.
    10/10
1/10
  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

  • Voilà 5 ans que Jeremy Scott perpétue l’héritage de Moschino dans des collections toujours plus exubérantes et irrévérentes. De Barbie à McDonald’s en passant par la Renaissance italienne ou Jackie Kennedy, le créateur américain à la tête de son label depuis 20 ans, fan de musique et de pop culture, mêle dans ses créations humour et glamour, et détourne avec virtuosité logos et symboles de la culture occidentale. En avril dernier, à l’occasion du festival Coachella et accompagné de la mannequin Gigi Hadid, Jeremy Scott avait annoncé être le prochain créateur élu à signer une collaboration avec le géant suédois H&M. “Après ma collaboration avec Adidas, j’étais très enthousiaste à l’idée de proposer de nouveau une collection accessible à tous”, explique le créateur.

     

    Après le poétique et délicat Erdem, collaboration de l’année 2017, H&M opère un grand écart stylistique plus que bienvenu. “Il faut que nos collaborations surprennent et amusent nos clients. Après la collection fleurie d’Erdem, proposer Moschino, une maison espiègle et ludique avec une attitude fun et énergique, offre un vrai contraste”, explique Ann-Sofie Johansson, Creative Advisor de H&M. “Par ailleurs, Jérémy Scott a beaucoup de fan mais demeure très accessible et démocratique. Des valeurs que nous partageons chez H&M. Pour lui comme pour nous, la mode ne doit pas être snob ou élitiste.”

     

     

    Des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux...

     

     

    Ainsi on retrouve toute l’extravagance et la joie de vivre qui font la signature du créateur américain : des références aux années 90, à la chaîne MTV, à la marque iconique Chanel, mais aussi des pièces décorées par des emballages de préservatifs, “pour reveiller les consciences”, ou une collaboration surprenante avec Disney. Finalement comme l’explique le créateur :“Cette collection réunit des thèmes qui me tiennent à cœur comme la musique, les années 90, des accessoires pleins d’humour ou encore les chaînes dorées.” Tantôt ultra sexy, tantôt ultra cosy, pour hommes, pour femmes ou mixtes, du cuir doré ou noir, des chaines brodées ou en trompe l'œil, des maxi sweats imprimés de Mickey, Minnie et leurs camarades, des fausses-fourrures aux teintes flashy, des CD en imprimés all-over, des robes, des jupes, des parkas, du jean, des joggings... Jérémy Scott a vu grand pour cette collection.

     

    Mais ce n’est pas tout, Jérémy Scott multiplie les accessoires plus maximalistes les uns que les autres: des cuissardes SM-bling, des boots montagnardes à talons aiguilles, des claquettes, une ceinture-chaîne et un ras-du-cou aux breloques Moschino, des boucles-d’oreilles au maxi Peace & Love, des lourdes chaînes dorées, des casquettes. Enfin les plus surprenants mais également les préférés du créateur : des bijoux emballages de préservatifs, un masque de sommeil, un mini-sac-collier perfecto ou des objets pour animaux.

     

     

    La collection MOSCHINO [tv] H&M sera disponible dans une sélection de magasins, ainsi qu’en ligne sur hm.com, à partir du 8 novembre.

NuméroNews