Advertising
Advertising
13 Septembre

L'extravagante collection de Richard Quinn pour Moncler arrive en boutique

 

La collection retro pop de l'extravagant créateur anglais Richard Quinn pour Moncler est enfin disponible.

1/19
2/19
3/19
4/19
5/19
6/19
7/19
8/19
9/19
10/19
11/19
12/19
13/19
14/19
15/19
16/19
17/19
18/19
19/19
  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

  • Au début de l'année, Moncler annonçait l'arrivée de l'Anglais Richard Quinn et de l'Américain Matthew Williams fondateur du label Alyx au sein de son projet Genius. Désormais, c'est plus de dix collections au style très différents que le label italien propose cette saison. 

     

    En février dernier à Milan, auprès de Simone Rocha et Pierpaolo Piccioli, Richard Quinn présentait des doudounes et combinaisons d'inspiration 50's et 60's aux imprimés fleuris ou animaliers maximalistes, qui reproduisaient findèlement son univers extravagant et coloré. 

     

    Adulé par la reine ou encore Beyoncé, Richard Quinn mixe dans ses collections des inspirations victoriennes et couture, des références punk et des imprimés Liberty. Sans complexes, les robes de bal et manteaux à traîne côtoient silhouettes 50’s, allures 70’s, carrures 80’s et doudounes 90’s. 

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising