9


Commandez-le
Numéro
03

Comment Koché ressuscite Von Dutch, label culte des années 2000

Mode

Au sein de la collection Koché automne-hiver 2021-2022, Christelle Kocher célébrait le phœnix, un oiseau mythologique qui renait de ses cendres. Parmi les silhouettes qui fusionnent esthétique sportswear et détails couture, la créatrice présente une collection capsule avec le label culte des années 2000, Von Dutch. Numéro a interviewé Christelle Kocher sur cette collaboration inattendue. 

  • Casquette Koché x Von Dutch

  • Casquette Koché x Von Dutch

  • Casquette Koché x Von Dutch

  • Casquette Koché x Von Dutch

  • Casquette Koché x Von Dutch

  • Sac bowling Koché x Von Dutch

  • Sac bowling Koché x Von Dutch

  • Sac bowling Koché x Von Dutch

  • Sac bowling Koché x Von Dutch

  • T-shirt en mesh

  • T-shirt en mesh

1/15

NUMÉRO : Comment est née cette collaboration entre Koché et Von Dutch?

CHRISTELLE KOCHER : J'ai grandi dans les années 90/2000 et j'avais plein de souvenir de ce que Von Dutch représentait durant cette période assez mythique en termes de style. La marque avait une aura incroyable. Quand j'ai été contactée par les propriétaires actuels de Von Dutch et qu'ils m'ont proposé cette collaboration, j'ai tout de suite pensé que c'était une association très intéressante. Mixer les codes couture de Koché avec des références très populaires.

 

Pourquoi Von Dutch est-elle une marque si iconique?

Elle a été portée par des gens qui étaient des icônes d'une génération, comme Paris Hilton ou Britney Spears. Von Dutch est arrivé à  un moment où quelque chose se passait dans la pop culture : la culture est devenue pop, la mode est devenue pop. Parfois ce sont des choses qui ne s'expliquent pas, une alchimie s'est créée entre l'époque et la marque. À tel point que Von Dutch est devenue emblématique de cette époque.

 

Vous-même, portiez-vous du Von Dutch ?

J'avais une casquette bleu ciel avec le logo.

 

Comment avez-vous choisi les modèles que vous avez réinterprétés pour cette collaboration ?

Déjà la casquette, c'était une évidence. Pour moi, Von Dutch c'était ces pièces très moulantes comme les crop-top mais aussi des dessins très particuliers qui étaient dans l'univers iconographique de la marque. On les a utilisés sur des t-shirts en résille très sportswear et certains ont été brodés par nos artisans.

 

Ces tee-shirts en mesh brodé et orné de plumes, sont très éloignés de l'identité Von Dutch, comment les avez-vous créés ?

L'idée était vraiment d'associer l'esprit de nos deux univers. Donc on retrouve le côté sportif et pop de la marque avec ces dessins qui sont la marque et je voulais insuffler un esprit luxe et couture. Après tout Von Dutch a été très portée par des stars. 

 

Vous proposez également un sac bowling, pourquoi ce modèle?

C'est un modèle iconique et très emblématique de l'époque qui puise ses origines dans l'univers du sport. J'ai voulu apporter cette touche artisanale propre à la mode française en le déclinant dans un embossé de velours qui fait un effet serpent avec la metallerie en noir mat et une plaque qui reprend les deux logos ornée de cristaux Swarovski. On a insufflé une touche pop mais il reste très chic. C'est assez drôle car on ne le reconnaît presque pas.

 

C'est quoi le look Koché x Von Dutch idéal?

Comme je suis styliste j'aime bien faire le look complet avec la casquette brodée, le crop top bleu et le petit sac noir en velour embossé. C'est parfait pour le revival Von Dutch.

 

Qu'est ce qui vous plaît dans le fait de valoriser et transformer des pièces sportswear en vêtements couture?

Ce détournement me plait, car je suis une grande sportive. J'ai commencé le handball à l'âge de 8 ans et l'ai pratiqué en compétition.Le sport a de très belles valeurs, comme l'esprit d'équipe et l'entraide et donne envie de se surpasser et de se mettre des challenges. Quand on porte des vêtements de sport on se sent libre, c'est génial. J'ai une sensibilité très luxe mais aussi un attrait pour le sport. 

 

Était-ce difficile plus jeune d'associer vos deux passions pour la mode et  le sport?

Le sport était une évidence, venant d'un milieu populaire sans lien avec la mode et l'art. Mon père était un grand fan de foot et ma sœur est devenue prof de sport. La mode est venue pour moi et ça a été une façon de m'exprimer très tôt, ça m'a fait rêver et c'est devenu très vite une passion. 

 

Le thème de votre collection automne-hiver 2021-2022 est le phoenix, un animal qui renaît de ses cendres, doit-on y voir un parallèle avec la renaissance de Von Dutch?

Il y a effectivement cette idée de cycle et de renouveau et cette symbolique autour de Von Dutch mais qui s'applique également à la crise que nous venons de traverser. De plus, Koché fête ses 5 ans d'existence cette année et c'est important de passer une étape dans ma marque. Nous prenons le temps de réfléchir et repenser ce que l'on fait en terme de création et production pour débuter un nouveau cycle. Finalement, cet oiseau de feu c'est un beau symbole.