14


Commandez-le
Numéro
02 Maison Michel, Sac, Priscilla Royer

Comment Maison Michel a transformé ses chapeaux iconiques en sacs ultra désirables

MODE

Réputée pour ses chapeaux que les maisons de haute couture s’arrachent, Maison Michel étend son savoir-faire à la maroquinerie avec sa toute première collection de sacs. À cette occasion, Numéro a rencontré Priscilla Royer, directrice artistique du chapelier français.

  • La première collection de sacs Maison Michel © Alix Marnat

    La première collection de sacs Maison Michel © Alix Marnat La première collection de sacs Maison Michel © Alix Marnat
  • Le sac Barbara de Maison Michel

    Le sac Barbara de Maison Michel Le sac Barbara de Maison Michel
  • Le sac Audrey de Maison Michel

    Le sac Audrey de Maison Michel Le sac Audrey de Maison Michel
  • Le sac Scarlett de Maison Michel

    Le sac Scarlett de Maison Michel Le sac Scarlett de Maison Michel
  • Le sac Brittany de Maison Michel

    Le sac Brittany de Maison Michel Le sac Brittany de Maison Michel
  • Le sac Casse de Maison Michel

    Le sac Casse de Maison Michel Le sac Casse de Maison Michel
  • Le sac Judie de Maison Michel

    Le sac Judie de Maison Michel Le sac Judie de Maison Michel
  • Le sac Juddie de Maison Michel

    Le sac Juddie de Maison Michel Le sac Juddie de Maison Michel

1/8

Maison Michel lance sa toute première collection de sacs

 

Depuis son arrivée à la direction artistique du chapelier Maison Michel en 2015, Priscilla Royer s’est donné pour mission de transformer le chapeau en accessoire à la pointe des tendances. Un pari audacieux pour cette maison d’art fondée en 1936 et rachetée en 1996 par Chanel, davantage habituée à créer pour les podiums de la haute couture que pour les rues pavées de la capitale ou les plages de la Riviera. Ainsi, depuis son arrivée, elle privilégie des modèles comme la capeline, la cloche ou le béret, plus adaptés à un usage quotidien, dans des matières souples tels que le feutre ou le jean.

 

Mais la créatrice, qui a fait ses armes chez Vivienne Westwood à la fin des années 2000 avant de fonder sa propre marque Pièce d’Anarchive (mise en pause 2014), franchit de nouvelles frontières en imaginant la première collection de sacs de la Maison Michel. Réutilisant le savoir-faire emblématique de la paille cousue (brins de paille tressés à la main) de la marque, elle conçoit neuf modèles déclinés dans coloris tendres, entre panier, sac seau, banane, Minaudière ou cabas, parfois combinés à des bandoulières en perles ou en tissu. Une première collection plus que complète, qui signe l’introduction très réussie de Maison Michel dans la maroquinerie. À cette occasion Numéro a posé cinq questions à Priscilla Royer. 

 

5 questions à Priscilla Royer, directrice artistique de Maison Michel

 

Numéro : Pourquoi avoir décidé de créer une collection de sacs Maison Michel ? 

Priscilla Royer : Parce que le chapeau est souvent considéré comme un accessoire “niche” avec lequel il est difficile de créer des ponts mode. Beaucoup de personnes adoraient la maison mais n’osaient pas franchir le cap d’acheter un chapeau. Alors on s’est dit qu’un sac serait une bonne alternative, tout en restant dans l’ADN et les savoir-faire de Maison Michel. C’est tout simplement une extension de territoire. 

 

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour cette ligne de sacs ? 

J’ai tiré mon inspiration dans l’histoire que l’on souhaite raconter avec nos chapeaux, qui est empreinte de nomadisme et d’élégance ; comme une capeline, on enfile un sac en bandoulière et hop, on s’envole avec à vélo. J’ai voulu réinterpréter nos modèles les plus iconiques en version sac : par exemple, on a repris notre casquette Jamie et on a ajouté une fermeture dessus ! Et puis, j’ai exploré les archives Maison Michel pour créer des sacs seaux partir de chapeaux cloches, ou encore des Minaudières inspirées par nos modèlesTrilby.

  • Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat

    Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat
  • Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat

    Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat
  • Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat

    Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat Les ateliers Maison Michel © Alix Marnat
  • Le sac Barbara de Maison Michel

    Le sac Barbara de Maison Michel Le sac Barbara de Maison Michel
  • Le sac Sharon de Maison Michel

    Le sac Sharon de Maison Michel Le sac Sharon de Maison Michel
  • Le sac Scarlett de Maison Michel

    Le sac Scarlett de Maison Michel Le sac Scarlett de Maison Michel

1/6

“Comme une capeline, on enfile un sac Maison Michel en bandoulière et hop, on s’envole avec à vélo !” Priscilla Royer

 

Comment avez-vous transposé les techniques de la chapellerie à celles de la maroquinerie ? 

Nous avons bien sûr travaillé avec des maroquiniers, mais je tenais beaucoup à réutiliser la paille cousue dans nos sacs, qui est un de nos savoir-faire le plus reconnu. Pour cela, nous avons dû adapter nos techniques de production pour créer un produit qui va réceptionner du poids, qui devient un contenant et qui n’est plus seulement à poser sur la tête.

 

Vous souvenez-vous de votre premier sac ? 

J’ai un souvenir très lointain mais encore très vivace. Quand j’étais enfant, j’avais toujours avec un moi un petit sac bleu marine à rabat en peau souple, que je portais en bandoulière. D’ailleurs, je suis tellement obsédée par ce modèle que j’ai essayé par tous les moyens de le retrouver pour l’offrir à ma fille. Je lui en ai acheté un très similaire mais elle s’en moque complètement, elle en préfère un autre rose à paillettes… (Rires). Moi, je l’adore. Peut-être que je m’en inspirerais pour une future collection Maison Michel !

 

Depuis que vous avez rejoint la direction artistique en 2015, vous avez re-dynamiser l’identité de Maison Michel. Comment se sont déroulées ces huit dernières années ? 

Je dois avouer que les années sont passées très vite. Je déroule gentiment le fil d’une histoire que je me suis imaginée au tout début, à mon arrivée. La marque avait une identité très forte et je voulais la faire évoluer. Les casquettes, les bobs, les chapeaux cloches… On pose petit à petit les jalons de quelque chose qui, je l’espère, va durer et qui, surtout, est aujourd’hui acquis dans l’esprit des gens. Maison Michel est un boulevard d’expression. Et j’ai encore beaucoup de choses à dire.

 

 

La première collection de sacs Maison Michel sera disponible à partir du 6 juin 2023, en boutique et en ligne sur michel-paris.com