Désireux de créer un dialogue avec les plus grands couturiers, l’Opéra de Paris frappe à la porte d’Olivier Rousteing – jeune directeur artistique de la maison Balmain – en 2017. Le créateur bordelais est alors le représentant d’une nouvelle vague de créateurs au rayonnement international : il est noir, célèbre, ultra présent sur les réseaux sociaux et ami avec des superstars américaines. Mieux, il incarne la réussite et la méritocratie.

 

Sébastien Bertaud, danseur et chorégraphe pour l’Opéra de Paris, fait appel à Balmain pour habiller les danseurs de Renaissance de costumes à la fois classiques et sophistiqués. Dynamitant le traditionnel duo collants/justaucorps des ballets, les pièces sont agrémentées de broderies délicates, de cristaux ou d’armatures de plusieurs kilos, rendant les performances des danseurs extrêmement physiques. Olivier Rousteing en profite au passage pour donner un nouveau souffle à l'image de la maison Balmain, fondée en 1945.