Advertising
Advertising
31 Mars

La dentelle s'invite dans la collection Alexander McQueen printemps-été 2020

 

À travers six silhouettes pleines de force et de poésie, Sarah Burton magnifie une fois de plus la dentelle au sein de la collection printemps-été 2020 d'Alexander McQueen. 

par Léa Zetlaoui

Alexander McQueen printemps-été 2020
1/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
2/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
3/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
4/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
5/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
6/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
7/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
8/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
9/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
10/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
11/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
12/12
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
Alexander McQueen printemps-été 2020
  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

  • Parmi les thèmes récurrents qui habitent les collections Alexander McQueen depuis bientôt 30 ans, on retrouve des influences victoriennes, gothiques et romantiques, fondamentalement liées à l’histoire de l’Angleterre, pays d’origine du créateur. Créateur anticonformiste mais également extrêmement respectueux des traditions et des savoir-faire, Lee Alexander McQueen a construit de nouvelles formes de beauté entre sublime et révulsion, fantasme et réalisme. 

     

    Quoi de plus romantique, victorien et gothique que la dentelle? Ce tissu délicat typiquement féminin et issu d’un savoir-faire séculaire se retrouve ainsi sous différentes formes dans les collections du couturier anglais et de sa successeure, Sarah Burton. Parfois malmenée, brûlée, déchirée, délavée, colorée, superposée mais toujours magnifiée et glorifiée, la dentelle représente aujourd'hui une signature de la maison Alexander McQueen.  

     

    C’est donc sans surprise qu’on la retrouve au sein de la collection printemps-été 2020. Aux dessins de fleurs – motif récurrent du vocabulaire McQueen – elle accompagne ainsi le cuir noir en empiècement sur un manteau à double boutonnage et une robe corsetée à la jupe asymétrique. On la retrouve en total look sur la veste et le pantalon d’un costume ou alors sur deux robes drapées. Enfin, elle drape le buste et décore les manches d’une veste et orne les côtés d’un pantalon de costume. Au total, ce sont six silhouettes qui glorifient la dentelle de guipure, de lichen ou de lin damassé issus des techniques traditionnelles irlandaises et dont la production a été confiée à Thomas Fergusons, tisserand irlandais reconnu  le meilleur au monde. Des créations à la fois féminines, nostalgiques, et romanesques.

     

     

    Retrouvez les créations en dentelle Alexander McQueen printemps-été 2020 ici.

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews