225


Commandez-le
Numéro
17

Emma Watson s’engage auprès d'un géant du luxe

Mode

Fervente défenseuse de la mode éthique, actrice et activiste, Emma Watson ajoute une corde à son arc et rejoint le groupe de luxe Kering en tant qu’administratrice.

Emma Watson

Actrice engagée pour une mode plus durable et écologique, Emma Watson a été choisie pour rejoindre le conseil d’administration du groupe de luxe Kering, détenteur des maisons Gucci, Balenciaga ou Saint Laurent. L’actrice a ainsi été nommée administratrice aux côtés de Jean Liu, Présidente de DiDi Chuxing, plateforme de transport aussi surnommé le “Uber chinois”, et de Tidjane Thiam, ancien Directeur général du Credit Suisse.

 

Alors que le groupe détenu par François-Henri Pinault s’est récemment engagé pour lutter contre la crise du Covid-19, versant plusieurs millions d’euros à des organisations de santé, Kering semble vouloir s’engager sur la voie d’une mode écoresponsable. Prestigieuse maison du groupe, Gucci a d’ailleurs déjà agi dans ce sens : son directeur artistique Alessandro Michele a annoncé fin mai sortir du calendrier officiel de la mode, prônant un rythme de production ralenti et déterminé par ses propres délais aléatoires.

 

En mars 2018, le label Stella McCartney quittait Kering, alors que la maison anglaise, engagée contre la fourrure et en faveur des fibres biologiques et recyclées, était sans doute la plus éthique du groupe. Dans ce contexte, le choix d’Emma Watson n’est donc pas anodin : déployant sur chaque tapis rouge des tenues écoresponsables, entre vintage et upcycling, l’actrice soutient également l’application Good On You, scanner permettant de déterminer les efforts d’un label pour respecter l’environnement. En parallèle, la jeune femme s’est également distinguée ces dernières années grâce à son profond engagement féministe, avec le lancement du mouvement He for She, sous l’égide de l’ONU, ou de son club de lecture féministe Our Shared Shelf.