9


Commandez-le
Numéro
23

Art, nature et métamorphose s'invitent dans les robes papillons de Farhad Re

Mode

Repérées lors de son show haute couture printemps-été 2020, les robes papillons du créateur italo-perse Farhad Re se déclinent aujourd’hui dans une collection capsule hautement symbolique, inspirée par la nature et la métamorphose.

1/8

Légèreté, grâce, métamorphose… De sa chrysalide à son envol, le papillon convoque de multiples symboles : emblème de la femme au Japon, figure de l’âme chez les Aztèques, il déploie ses ailes en toute magnificence mais se brûle à la lumière. Une "métaphore usée," selon le créateur italo-perse Farhad Re, "sachant que cest lhomme, lunique responsable de lanéantissement du vivant..."  Si le couturier fait du papillon son symbole, qu'il magnifie à travers ses étonnantes robes chamarrées, c’est pour mieux rappeler que la culture vient de la nature, Avec leurs teintes vives et irisées, leurs légers volumes d’organza de soie, leur jeu d'asymétrie architecturale ou leur géométrie graphique, et leurs délicats détails brodés, les créations de Fahrad Re complètent le corps de la femme et la métamorphosent, tout en beauté, en ce majestueux insecte. Repérées lors de son show haute couture printemps-été 2020 à Paris, les robes papillons de Farhad Re se déclinent aujourd’hui dans une collection capsule où chaque création entièrement coupée, peinte et brodée à la main a nécessité trois mois de travail. C’est dans ce luxe extrême que s’invite un élément de discrète revendication : de délicates perles de plastique recyclé, qui viennent parer les robes de leur brillance étrangement… organique.