16 Janvier

Virgil Abloh mixe à La Concrète pour la Fashion Week

 

Pop-up store à l'Hôtel Costes, lancement d’une ligne de joaillerie, soirée mix à La Concrète, exposition à la galerie Campoli Presti… Le créateur insatiable est partout.

Par Estelle Laurent

Chaussures ow, issues de la collection exclusive pour le pop-up “Floral Shop”, photo chilldays plakov
1/6
Chaussures ow, photo chilldays plakov
2/6
Chaussures ow, photo chilldays plakov
3/6
Chaussures ow, photo chilldays plakov
4/6
Chaussures ow, photo chilldays plakov
5/6
Chaussures ow
6/6
Chaussures ow, issues de la collection exclusive pour le pop-up “Floral Shop”, photo chilldays plakov
Chaussures ow, photo chilldays plakov
Chaussures ow, photo chilldays plakov
Chaussures ow, photo chilldays plakov
Chaussures ow, photo chilldays plakov
Chaussures ow
  • Alors que le défilé Off-White vient à peine de s’achever, la maison annonce l’ouverture d’un pop-up store au sein de l’Hôtel Costes, rue Saint-Honoré, du 17 au 29 janvier. Baptisée “Floral Shop”, la boutique éphémère proposera des accessoires exclusifs, comme le sac à main “Jitney” (qui comporte un verrou magnétique rotatif en forme de flèche, reprise du logo d'Off-White), des baskets (conçues sans l'appui de Nike), mais aussi plus original : des bouquets spécialement conçus par le créateur, car comme son nom l’évoque, le lieu sera décoré de compositions florales. Un thème cher à Virgil Abloh qui déclare : “Quand je serai vieux et que j’aurai fini ma carrière, je vivrai dans une ville éloignée où je posséderai un magasin de fleurs…”

     

    Cet événement sera également l’occasion de présenter la toute première collection joaillerie Off-White. Il y a deux jours, le créateur avait posté sur Instagram une énigmatique boîte de trombones intitulée “Recycled Jumbo Paper Clips” qui semblait tout droit sortie de la papeterie. Quelque temps plus tard, une seconde photo en dévoilait le contenu… dans cette boîte, effectivement, on trouve bien des trombones, mais pavés de diamants. Réunis ensemble, ils forment un collier. Virgil Abloh une fois encore brille dans l’art du détournement. Un concept de joaillerie que le créateur, comme à l'accoutumée, souhaite ouvrir à un plus large public. Cette idée d’accessibilité est très présente dans l’esprit du directeur artistique de Louis Vuitton. C'est dans le même esprit que Virgil Abloh a choisi, pour sa fête pendant la Fashion Week, de se démarquer des after shows traditionnels, en enfilant sa casquette de DJ aux platines de La Concrète, ce jeudi 17 janvier, à partir de 22 heures.

     

    Enfin, on pourra prochainement découvrir une exposition du créateur en collaboration avec le collectif d'artistes Alterazioni Video (qui a contribué à l’élaboration du set de la collection automne-hiver 2019-2020) à la galerie Campoli Presti.

  • Alors que le défilé Off-White vient à peine de s’achever, la maison annonce l’ouverture d’un pop-up store au sein de l’Hôtel Costes, rue Saint-Honoré, du 17 au 29 janvier. Baptisée “Floral Shop”, la boutique éphémère proposera des accessoires exclusifs, comme le sac à main “Jitney” (qui comporte un verrou magnétique rotatif en forme de flèche, reprise du logo d'Off-White), des baskets (conçues sans l'appui de Nike), mais aussi plus original : des bouquets spécialement conçus par le créateur, car comme son nom l’évoque, le lieu sera décoré de compositions florales. Un thème cher à Virgil Abloh qui déclare : “Quand je serai vieux et que j’aurai fini ma carrière, je vivrai dans une ville éloignée où je posséderai un magasin de fleurs…”

     

    Cet événement sera également l’occasion de présenter la toute première collection joaillerie Off-White. Il y a deux jours, le créateur avait posté sur Instagram une énigmatique boîte de trombones intitulée “Recycled Jumbo Paper Clips” qui semblait tout droit sortie de la papeterie. Quelque temps plus tard, une seconde photo en dévoilait le contenu… dans cette boîte, effectivement, on trouve bien des trombones, mais pavés de diamants. Réunis ensemble, ils forment un collier. Virgil Abloh une fois encore brille dans l’art du détournement. Un concept de joaillerie que le créateur, comme à l'accoutumée, souhaite ouvrir à un plus large public. Cette idée d’accessibilité est très présente dans l’esprit du directeur artistique de Louis Vuitton. C'est dans le même esprit que Virgil Abloh a choisi, pour sa fête pendant la Fashion Week, de se démarquer des after shows traditionnels, en enfilant sa casquette de DJ aux platines de La Concrète, ce jeudi 17 janvier, à partir de 22 heures.

     

    Enfin, on pourra prochainement découvrir une exposition du créateur en collaboration avec le collectif d'artistes Alterazioni Video (qui a contribué à l’élaboration du set de la collection automne-hiver 2019-2020) à la galerie Campoli Presti.

  • Alors que le défilé Off-White vient à peine de s’achever, la maison annonce l’ouverture d’un pop-up store au sein de l’Hôtel Costes, rue Saint-Honoré, du 17 au 29 janvier. Baptisée “Floral Shop”, la boutique éphémère proposera des accessoires exclusifs, comme le sac à main “Jitney” (qui comporte un verrou magnétique rotatif en forme de flèche, reprise du logo d'Off-White), des baskets (conçues sans l'appui de Nike), mais aussi plus original : des bouquets spécialement conçus par le créateur, car comme son nom l’évoque, le lieu sera décoré de compositions florales. Un thème cher à Virgil Abloh qui déclare : “Quand je serai vieux et que j’aurai fini ma carrière, je vivrai dans une ville éloignée où je posséderai un magasin de fleurs…”

     

    Cet événement sera également l’occasion de présenter la toute première collection joaillerie Off-White. Il y a deux jours, le créateur avait posté sur Instagram une énigmatique boîte de trombones intitulée “Recycled Jumbo Paper Clips” qui semblait tout droit sortie de la papeterie. Quelque temps plus tard, une seconde photo en dévoilait le contenu… dans cette boîte, effectivement, on trouve bien des trombones, mais pavés de diamants. Réunis ensemble, ils forment un collier. Virgil Abloh une fois encore brille dans l’art du détournement. Un concept de joaillerie que le créateur, comme à l'accoutumée, souhaite ouvrir à un plus large public. Cette idée d’accessibilité est très présente dans l’esprit du directeur artistique de Louis Vuitton. C'est dans le même esprit que Virgil Abloh a choisi, pour sa fête pendant la Fashion Week, de se démarquer des after shows traditionnels, en enfilant sa casquette de DJ aux platines de La Concrète, ce jeudi 17 janvier, à partir de 22 heures.

     

    Enfin, on pourra prochainement découvrir une exposition du créateur en collaboration avec le collectif d'artistes Alterazioni Video (qui a contribué à l’élaboration du set de la collection automne-hiver 2019-2020) à la galerie Campoli Presti.

  • Alors que le défilé Off-White vient à peine de s’achever, la maison annonce l’ouverture d’un pop-up store au sein de l’Hôtel Costes, rue Saint-Honoré, du 17 au 29 janvier. Baptisée “Floral Shop”, la boutique éphémère proposera des accessoires exclusifs, comme le sac à main “Jitney” (qui comporte un verrou magnétique rotatif en forme de flèche, reprise du logo d'Off-White), des baskets (conçues sans l'appui de Nike), mais aussi plus original : des bouquets spécialement conçus par le créateur, car comme son nom l’évoque, le lieu sera décoré de compositions florales. Un thème cher à Virgil Abloh qui déclare : “Quand je serai vieux et que j’aurai fini ma carrière, je vivrai dans une ville éloignée où je posséderai un magasin de fleurs…”

     

    Cet événement sera également l’occasion de présenter la toute première collection joaillerie Off-White. Il y a deux jours, le créateur avait posté sur Instagram une énigmatique boîte de trombones intitulée “Recycled Jumbo Paper Clips” qui semblait tout droit sortie de la papeterie. Quelque temps plus tard, une seconde photo en dévoilait le contenu… dans cette boîte, effectivement, on trouve bien des trombones, mais pavés de diamants. Réunis ensemble, ils forment un collier. Virgil Abloh une fois encore brille dans l’art du détournement. Un concept de joaillerie que le créateur, comme à l'accoutumée, souhaite ouvrir à un plus large public. Cette idée d’accessibilité est très présente dans l’esprit du directeur artistique de Louis Vuitton. C'est dans le même esprit que Virgil Abloh a choisi, pour sa fête pendant la Fashion Week, de se démarquer des after shows traditionnels, en enfilant sa casquette de DJ aux platines de La Concrète, ce jeudi 17 janvier, à partir de 22 heures.

     

    Enfin, on pourra prochainement découvrir une exposition du créateur en collaboration avec le collectif d'artistes Alterazioni Video (qui a contribué à l’élaboration du set de la collection automne-hiver 2019-2020) à la galerie Campoli Presti.

  • Alors que le défilé Off-White vient à peine de s’achever, la maison annonce l’ouverture d’un pop-up store au sein de l’Hôtel Costes, rue Saint-Honoré, du 17 au 29 janvier. Baptisée “Floral Shop”, la boutique éphémère proposera des accessoires exclusifs, comme le sac à main “Jitney” (qui comporte un verrou magnétique rotatif en forme de flèche, reprise du logo d'Off-White), des baskets (conçues sans l'appui de Nike), mais aussi plus original : des bouquets spécialement conçus par le créateur, car comme son nom l’évoque, le lieu sera décoré de compositions florales. Un thème cher à Virgil Abloh qui déclare : “Quand je serai vieux et que j’aurai fini ma carrière, je vivrai dans une ville éloignée où je posséderai un magasin de fleurs…”

     

    Cet événement sera également l’occasion de présenter la toute première collection joaillerie Off-White. Il y a deux jours, le créateur avait posté sur Instagram une énigmatique boîte de trombones intitulée “Recycled Jumbo Paper Clips” qui semblait tout droit sortie de la papeterie. Quelque temps plus tard, une seconde photo en dévoilait le contenu… dans cette boîte, effectivement, on trouve bien des trombones, mais pavés de diamants. Réunis ensemble, ils forment un collier. Virgil Abloh une fois encore brille dans l’art du détournement. Un concept de joaillerie que le créateur, comme à l'accoutumée, souhaite ouvrir à un plus large public. Cette idée d’accessibilité est très présente dans l’esprit du directeur artistique de Louis Vuitton. C'est dans le même esprit que Virgil Abloh a choisi, pour sa fête pendant la Fashion Week, de se démarquer des after shows traditionnels, en enfilant sa casquette de DJ aux platines de La Concrète, ce jeudi 17 janvier, à partir de 22 heures.

     

    Enfin, on pourra prochainement découvrir une exposition du créateur en collaboration avec le collectif d'artistes Alterazioni Video (qui a contribué à l’élaboration du set de la collection automne-hiver 2019-2020) à la galerie Campoli Presti.

  • Alors que le défilé Off-White vient à peine de s’achever, la maison annonce l’ouverture d’un pop-up store au sein de l’Hôtel Costes, rue Saint-Honoré, du 17 au 29 janvier. Baptisée “Floral Shop”, la boutique éphémère proposera des accessoires exclusifs, comme le sac à main “Jitney” (qui comporte un verrou magnétique rotatif en forme de flèche, reprise du logo d'Off-White), des baskets (conçues sans l'appui de Nike), mais aussi plus original : des bouquets spécialement conçus par le créateur, car comme son nom l’évoque, le lieu sera décoré de compositions florales. Un thème cher à Virgil Abloh qui déclare : “Quand je serai vieux et que j’aurai fini ma carrière, je vivrai dans une ville éloignée où je posséderai un magasin de fleurs…”

     

    Cet événement sera également l’occasion de présenter la toute première collection joaillerie Off-White. Il y a deux jours, le créateur avait posté sur Instagram une énigmatique boîte de trombones intitulée “Recycled Jumbo Paper Clips” qui semblait tout droit sortie de la papeterie. Quelque temps plus tard, une seconde photo en dévoilait le contenu… dans cette boîte, effectivement, on trouve bien des trombones, mais pavés de diamants. Réunis ensemble, ils forment un collier. Virgil Abloh une fois encore brille dans l’art du détournement. Un concept de joaillerie que le créateur, comme à l'accoutumée, souhaite ouvrir à un plus large public. Cette idée d’accessibilité est très présente dans l’esprit du directeur artistique de Louis Vuitton. C'est dans le même esprit que Virgil Abloh a choisi, pour sa fête pendant la Fashion Week, de se démarquer des after shows traditionnels, en enfilant sa casquette de DJ aux platines de La Concrète, ce jeudi 17 janvier, à partir de 22 heures.

     

    Enfin, on pourra prochainement découvrir une exposition du créateur en collaboration avec le collectif d'artistes Alterazioni Video (qui a contribué à l’élaboration du set de la collection automne-hiver 2019-2020) à la galerie Campoli Presti.

NuméroNews