Après les trois petits cochons en 2019, la souris de 92 ans est mise à l’honneur dans une nouvelle collection capsule pour célébrer an chinoisi ainsi qu'une campagne imaginées par le directeur de la création Alessandro Michele. 

 

Derrière l'objectif on retrouve naturellement Harmony Korine, cinéaste, plasticien et réalisateur de Spring Breakers, qui met régulièrement en scène des jeunes en marge de la société dans un univers coloré. Une vision qui s’ancre parfaitement dans l’imaginaire de Gucci pour cette campagne. Prenant pour décor le Château de la Belle au Bois Dormant et les tasses géantes du parc DisneyLand, il réalise une série d’images pleines d’humour fidèles à son esthétique décalée teintée d’absurde. L’actrice Ni Ni, ambassadrice Gucci, l’acteur Earl Cave ainsi que la designer Zoë Bleu, sont au cœur de cette campagne joyeuse et débridée.

 

La collection de prêt-à-porter compte de nombreux accessoires à l’esprit vintage travaillé autour d’un imprimé monogrammé inspiré d’un tissu de la maison Gucci des années 1980. Maroquinerie, bagages, chaussures reprennent donc ce tissu original alors que les vêtements affichent des imprimés colorés. Le dernier modèle horloger de la maison, la Gucci Grip, a également été rééditée autour du motif ludique de Mickey Mouse.

 

Disponible le 3 janvier en ligne et dans une sélection de boutiques, cette collection capsule renforce l’esprit joueur et audacieux de la maison Gucci.