181

Hedi Slimane fait renaître l'esprit Couture d'Yves Saint Laurent

 

Hedi Slimane ravive l'esprit Couture de la maison au coeur d'un sublime hôtel particulier du XVIIème siècle installé Rue de l'Université.

Comment définir l’exclusivité ? Qu’est-ce qu’une maison de couture parisienne en 2015? Quel rêve incarne-t-elle ? A ces questions, Hedi Slimane, Directeur de Création de la maison Saint Laurent, apporte des réponses pertinentes pour notre époque à rebours des étiquettes établies. 

En 1961, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé fondaient la maison de haute couture Yves Saint Laurent, qui lançait en 1967 une ligne de prêt-à-porter également dessinée par le couturier, Yves Saint Laurent Rive Gauche. Depuis son arrivée dans la maison en 2012, Hedi Slimane œuvre dans le plus grand secret à raviver la flamme sacrée. A sa façon : pas question d’un défilé dans le calendrier officiel de la Haute Couture. Pas même une présentation. Ce n’est pas dans le label générique du made in France, dans le panier partagé des ateliers parisiens qu’Hedi Slimane entend puiser le lustre, le mythe, le rêve, la valeur ajoutée de ses pièces haute couture. Mais plutôt dans l’histoire de la maison elle-même : un label d’excellence parisienne infiniment riche, dans lequel s’imbriquent si fortement l’histoire des arts et celle de l’architecture.  

 

La maison de couture s’incarne d’abord un lieu, l’hôtel de Sénecterre construit en 1685 par Thomas Gobert, architecte de Louis XIV, situé 24 rue de l’Université, sur la rive gauche (plus intellectuelle et arty). Dans ce endroit chargé d’histoire, Hedi Slimane apporte une collection de meubles et d’œuvres d’art qui tissent une trame narrative reliant le 18e siècle à notre époque. Au-dessus de l’escalier Louis XV, un diptyque noir et blanc commandé à l’artiste Garth Weiser –contraste graphique si parisien et si typique de l’univers impulsé par le Directeur de Création.

Le jardin, inexistant, est entièrement refait d’après des documents d’archive. Le mobilier mêle quant à lui la collection de la maison –Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ayant assemblé l’une des plus belles collections d’art moderne et de design Art Déco, dont une partie fut dispersée lors d’une vente publique historique, en 2009 – avec celle d’Hedi Slimane. Les pièces proviennent des mouvements modernistes, Art Deco, et du XVIIIe siècle, avec une place privilégiée accordée à Elizabeth Eyre de Lanux, designer moderniste favorite d’Hedi - dont un bureau qui meublait l’appartement d’Yves Saint Laurent, rue de Babylone. Les œuvres d’art privilégient le minimalisme et les rythmes graphiques : Carl Andre, Daniel Buren et Ad Reinhardt.

 

Hedi Slimane propose un parcours à travers l’histoire de l’excellence française. Photographiés dans l’hôtel de Sénecterre, les visuels de la campagne mettent en scène des mannequins portant les pièces du label couture baptisé Yves Saint Laurent. Réalisées par un atelier "Tailleur" et un atelier "Flou", conformément à la tradition de la couture parisienne, ces pièces sont des commandes exclusives réalisées au cas par cas pour des figures qui incarnent l’esprit de la maison (actrices, musiciennes...). Ces vêtements, qui portent désormais une étiquette de soie ivoire frappée du nom Yves Saint Laurent, sont définies par la maison comme le parfait complément au prêt-à-porter rock impulsé depuis 2012 par le créateur.

 

 

 

Par Delphine Roche

Marc Jacobs réédite sa célèbre collection Grunge qui a fait scandale
123

Marc Jacobs réédite sa célèbre collection Grunge qui a fait scandale

Mode Vingt-cinq ans après avoir présenté la collection “Grunge” qui l'avait immédiatement fait renvoyer de Perry Ellis, Marc Jacobs propose à la vente vingt-six looks réédités à l’identique. Vingt-cinq ans après avoir présenté la collection “Grunge” qui l'avait immédiatement fait renvoyer de Perry Ellis, Marc Jacobs propose à la vente vingt-six looks réédités à l’identique.

Qui est l'artiste Juno Calypso, révélée par la dernière campagne Burberry de noël ?
850

Qui est l'artiste Juno Calypso, révélée par la dernière campagne Burberry de noël ?

Mode Pour la dernière campagne Burberry, la photographe londonienne Juno Calypso propose une version fantasmée de l’esprit de Noël avec Naomi Campbell, Kristin Scott Thomas et M.I.A entre autres. Pour la dernière campagne Burberry, la photographe londonienne Juno Calypso propose une version fantasmée de l’esprit de Noël avec Naomi Campbell, Kristin Scott Thomas et M.I.A entre autres.

Alexander Wang puise dans les archives d'Adidas pour sa quatrième collaboration
132

Alexander Wang puise dans les archives d'Adidas pour sa quatrième collaboration

Mode Pour sa quatrième collection avec Adidas, le designer américain Alexander Wang réutilise des anciennes créations du label sportswear  qu'il déconstruit et réassemble pour créer 18 nouvelles pièces et 5 paires de chaussures. Pour sa quatrième collection avec Adidas, le designer américain Alexander Wang réutilise des anciennes créations du label sportswear  qu'il déconstruit et réassemble pour créer 18 nouvelles pièces et 5 paires de chaussures.

L'esprit de Saint Laurent capturé par le photographe Daido Moriyama
978

L'esprit de Saint Laurent capturé par le photographe Daido Moriyama

Mode Anthony Vaccarello, directeur artistique de la maison Saint Laurent, lance un nouveau projet artistique intitulé Self, programme d’exposition à l’occasion de la foire Paris Photo. Il a donné carte blanche au photographe japonais Daido Moriyama dont les 77 images sont à découvrir dans les jardins du Palais Royal du 9 au 11 novembre 2018. Anthony Vaccarello, directeur artistique de la maison Saint Laurent, lance un nouveau projet artistique intitulé Self, programme d’exposition à l’occasion de la foire Paris Photo. Il a donné carte blanche au photographe japonais Daido Moriyama dont les 77 images sont à découvrir dans les jardins du Palais Royal du 9 au 11 novembre 2018.