Le label Helmut Lang relancé il y a maintenant un an par Andrew Rosen, PDG du label Theory, dévoile une nouvelle collaboration avec Jeremy Deller. Lauréat du prix Turner en 2004, l’artiste, qui a également représenté le Royaume-Uni lors de la 55ème Biennale de Venise en 2013, développe son travail autour du point de rencontre entre la culture populaire - en particulier la musique - et celle de la politique.

 

Ainsi, on lui doit une reconstitution de la bataille d’Orgreave de 1984 qui opposa le gouvernement Thatcher aux mineurs anglais ou encore Acid Brass (1997), un concert dans lequel la fanfare traditionnelle d’une usine de Manchester reprenait des morceaux d’acid house de la fin des années 80. 

 

Pour Helmut Lang, Jeremy Deller signe une collection composée de trois hoodies déclinés en trois teintes Pantone de rose, sa couleur fétiche que l’on retrouve aussi bien dans ses œuvres que dans son uniforme quotidien. Explorant la mince frontière entre les sphères publiques et privées, il a caché à l’intérieur de chaque sweatshirt des patchs inspirés de ses œuvres préférées. Pour aller plus loin, le propriétaire de la pièce peut scanner les patchs et les partager avec ses amis, porter le hoodie à l’envers pour les rendre visibles ou les garder uniquement pour lui. Jeremy Deller a invité le collectif BRTHR a mettre en scène ses trois hoodies dans une vidéo complètement barrée.

 

 

Les hoodies Helmut Lang seen by Jeremy Deller sont disponibles en quantité limités à partir du 7 août sur helmutlang.com