235


Commandez-le
Numéro
05 jean paul gaultier cyber amazone print

Jean Paul Gaultier réédite des pièces iconiques des années 90

Mode

Inspirée de deux défilés cultes de Jean Paul Gaultier, la nouvelle collection Cyber de la maison réédite des créations emblématiques des années 90. Analyse en 5 pièces, de la robe Vasarely à la collection de bijoux avec La Manso.

Depuis son arrivée à la direction créative de la maison Jean Paul Gaultier en 2021, Florence Tétier fait preuve d'un talent qui n'a d'égal que sa discrétion et son humilité. Éminence grise derrière des collections de haute couture qui invitent des designers inspirés à revisiter l'héritage de l'immense créateur - notamment Chitose Abe de Sacai, Glenn Martens ou Olivier Rousteing - la photographe et directrice artistique française a aussi brillamment relancé le prêt-à-porter (arrêté en 2014). Maîtrisant à merveilles l'art du drop (concept venu du streetwear qui consiste à proposer des collections exclusives et éphémères en marge des saisons) Florence Tétier ressuscite les pièces cultes de Jean Paul Gaultier à travers des collaborations pointus avec des jeunes créateurs ou la styliste Lotta Volkova ou en surfant sur l'engouement actuel pour la mode Y2K.

 

Cet automne, Florence Tétier revisite deux collections majeures de Jean Paul Gaultier, “Les Amazones” pour l’automne-hiver 1995-1996 et “ Cyberbaba” pour le printemps-été 1996, dont l'esthétique techno-futuriste évoque immédiatement le film Le Cinquième Element. Rien de surprenant puisque Jean-Paul Gaultier a signé les costumes du film de Luc Besson, sorti en 1997. Intitulé Cyber, ce nouveau drop, prend vie dans une vidéo explosive signée Torso -  inspirée d’À Table, une vidéo pour les parfums réalisées par Jean-Baptiste Mondino en 1995 - où se croise la chanteuse française Wejdene, l'artiste ORLAN et des anonymes, sélectionnés lors d'un open casting de 837 participant·e·s, de tous les âges et genres, organisé au mois de septembre 2022. Découvrez les secrets de cette collection Cyber à travers 5 pièces emblématiques aussi cool que cultes.

La robe Vasarely de la collection Jean Paul Gaultier Cyber. La robe Vasarely de la collection Jean Paul Gaultier Cyber.
La robe Vasarely de la collection Jean Paul Gaultier Cyber.

1. La robe Vasarely marron

 

Exhumées par la chanteuse Charli XCX en 2019 puis par Kim Kardashian en 2020, les créations Jean Paul Gaultier ornées des œuvres de l'artiste hongrois Victor Vasarely, demeurent toujours aussi fascinantes. À la manière du pionnier de l’art optico-cinétique (ou op-art), le couturier imagine des pièces seconde peau sur lesquelles des imprimés dots suggèrent les courbes du corps par illusion d'optique. Dévoilées au sein de la collection “Les Amazones”, ces pièces qui rappellent l'attrait de Jean-Paul Gaultier pour le morphing, sont retravaillées dans de nouveaux coloris néon et se déclinent sur des robes, combis, jupes top et maillots.

Le blouson aviateur en cuir lamé de la collection Jean Paul Gaultier Cyber. Le blouson aviateur en cuir lamé de la collection Jean Paul Gaultier Cyber.
Le blouson aviateur en cuir lamé de la collection Jean Paul Gaultier Cyber.

2. Le blouson aviateur en cuir lamé vert 

 

Grand fan de cinéma, Jean Paul Gaultier cite les films Mad Max de George Miller comme inspiration de cet univers cyberpunk post-apocalyptique dans lequel s'ancrent Les Amazones et Cyberbaba. Dans le vestiaire de ces femmes combattantes, des pièces à l'allure militaire comme ce blouson d'aviateur, proposé dans un cuir lamé noir mais aussi un vert acide, rappelant la palette de couleurs fluo du Cinquième élément.

 

Le pantalon cargo kaki de la collection Jean Paul Gaultier Cyber Le pantalon cargo kaki de la collection Jean Paul Gaultier Cyber
Le pantalon cargo kaki de la collection Jean Paul Gaultier Cyber

3. Le pantalon cargo kaki

   

Pièce emblématique du Jean Paul Gaultier des années 90, le pantalon cargo est remis au goût du jour au sein de cette collection Cyber. Autrefois en satin brillant, il se fait plus aérien avec sa coupe loose et une toile légère kaki et s'accompagne de cordons coulissants qui soulignent les hanches et les fesses.

Le top à découpe laser de la collection Jean Paul Gaultier Cyber. Le top à découpe laser de la collection Jean Paul Gaultier Cyber.
Le top à découpe laser de la collection Jean Paul Gaultier Cyber.

4. Le top à découpes laser

   

Plus abstraite que “Les Amazones”, la collection “Cyberbaba” suggère une esthétique technologique et numérique à travers des ornements et des patchworks d'imprimés. Des perforations et lignes géométriques reproduisent ainsi les motifs de circuits imprimés, qui servaient d'ailleurs d’invitation au défilé. Affichant désormais un style plus épuré, ces pièces stretch se parent de découpes laser chirurgicales comme ce crop top blanc minimaliste agrémenté décolleté profond.

Les bagues La Manso de la collection Cyber de Jean Paul Gaultier. Les bagues La Manso de la collection Cyber de Jean Paul Gaultier.
Les bagues La Manso de la collection Cyber de Jean Paul Gaultier.

5. Les bagues La Manso

 

Invitée surprise de cette collection, la marque espagnole La Manso complètent ce vestiaire Cyber avec ses bijoux maximalistes aux couleurs éclatantes, imprimés en 3D à partir de plastique recyclé. On retrouve la célèbre et globuleuse bague Dot qui adopte l'imprimé Vasarely ou se décline en manchettes et points américains, aux côtés de bagues en laiton surmontées d'une énorme sphère, parfois ornés de motifs fumés et de chokers assortis. Des bijoux qui, malgré leurs styles démesurés, gagnent à se porter en accumulation pour un effet des plus extravagants.

 

La collection Cyber de Jean Paul Gaultier est disponible sur jeanpaulgaultier.com et dans une sélection de boutiques.