656

Exclusif : la série mode “Seule dans la ville” par Jeff Bark

 

Découvrez Molly Bair dans une série mode exclusive de Jeff Bark pour Numéro.

Photographe : Jeff Bark

Robe plissée et pantalon en jersey, et chaussures, CÉLINE.

 

 

 Abonnez-vous au magazine Numéro

 Abonnez-vous à l’application iPad Numéro

À gauche : robe à col montant en panne de velours Stretch, GOLDEN GOOSE DELUXE BRAND. Ceinture, MAISON BOINET. Bottes, MSGM. À droite : haut en crêpe imprimé fleurs et jupe brodée en guipure pailletée, BALENCIAGA. Collant, FALKE.

Manteau en cuir verni à col en karakul et body, NINA RICCI.

Manteau imprimé léopard à col en renard, ERMANNO SCERVINO. Body, NINA RICCI. Jupe en vinyle, ISABEL MARANT. Collant, FALKE. Chaussures, ROCHAS.

Manteau en laine et alpaga, MAX MARA. Étole en fourrure, SHARON WAUCHOB. Ceinture, MAISON BOINET. À droite : robe à col montant en maille et jacquard de soie, HERMÈS.

Robe en néoprène, AKRIS. Collant, FALKE. Chaussures, GIUSEPPE ZANOTTI DESIGN.

À gauche : robe en soie et soutien-gorge en cuir, LOUIS VUITTON. Manche en vinyle, DORHOUT MEES. Bottines vintage. À droite : robe et épaulettes en velours rebrodé, PRADA.

Robe en velours, VALENTINO. Collant, FALKE. Chaussures, ROCHAS. Réalisation : Irina Marie assistée de Fernando Damanesco. Mannequin : Molly Bair chez Élite. Coiffure : Diego Da Silva pour René Furterer chez chez Tina Howard Management. Maquillage : Erin Parsons pour M.A.C Cosmetics chez Streeters. Production : Gina Amama chez Management + Artists.

Un verre de vin entre amis pour présenter la dernière collection J.M. Weston
874

Un verre de vin entre amis pour présenter la dernière collection J.M. Weston

Mode Au sein du Café de l'Époque, ce mardi 15 janvier 2019, le directeur artistique de J.M. Weston, Olivier Saillard, s'est livré à une performance aussi fine d'esprit que drôle pour présenter sa dernière collection de chaussures.  Au sein du Café de l'Époque, ce mardi 15 janvier 2019, le directeur artistique de J.M. Weston, Olivier Saillard, s'est livré à une performance aussi fine d'esprit que drôle pour présenter sa dernière collection de chaussures. 

Backstage : le défilé Sankuanz homme automne-hiver 2019-2020 vu par Mehdi Mendas
850

Backstage : le défilé Sankuanz homme automne-hiver 2019-2020 vu par Mehdi Mendas

Fashion Week Notre photographe Mehdi Mendas s’est infiltré dans les coulisses du défilé Sankuanz homme automne-hiver 2019-2020 présenté chez Sotheby’s. Il a immortalisé l’ambiance gothico-sportswear et l’atmosphère à la fois sombre et inquiétante imaginée par le créateur chinois Shangguan Zhe.     Notre photographe Mehdi Mendas s’est infiltré dans les coulisses du défilé Sankuanz homme automne-hiver 2019-2020 présenté chez Sotheby’s. Il a immortalisé l’ambiance gothico-sportswear et l’atmosphère à la fois sombre et inquiétante imaginée par le créateur chinois Shangguan Zhe.    

Balmain réinterprète la marinière pour le Printemps Haussmann
887

Balmain réinterprète la marinière pour le Printemps Haussmann

Mode Invité d’honneur du Printemps Haussmann, la maison Balmain a imaginé une collection exclusive homme et femme présentée dans l’emblématique atrium, repensé pour l'occasion par Olivier Rousteing. Invité d’honneur du Printemps Haussmann, la maison Balmain a imaginé une collection exclusive homme et femme présentée dans l’emblématique atrium, repensé pour l'occasion par Olivier Rousteing.

Catherine Deneuve met sa garde-robe Yves Saint Laurent aux enchères
789

Catherine Deneuve met sa garde-robe Yves Saint Laurent aux enchères

Mode À partir du 24 janvier, l’actrice française Catherine Deneuve met en vente chez Christie’s trois cents pièces haute couture et Yves Saint Laurent Rive gauche. Une garde-robe qu’elle a constituée dès la fin des années 1960.     À partir du 24 janvier, l’actrice française Catherine Deneuve met en vente chez Christie’s trois cents pièces haute couture et Yves Saint Laurent Rive gauche. Une garde-robe qu’elle a constituée dès la fin des années 1960.    

967

L’artiste Morgane Tschiember transforme le sac Lady Dior en objet érotique

Mode Pour la troisième édition de Dior Lady Art et sous l’impulsion de la directrice artistique de Dior, Maria Grazia Chiuri, onze femmes artistes de diverses nationalités réinventent le sac Lady Dior, accessoire mythique de la maison. Focus sur la création de la Française Morgane Tschiember qui s’est inspirée du shibari japonais, une technique d’entrave érotique. Pour la troisième édition de Dior Lady Art et sous l’impulsion de la directrice artistique de Dior, Maria Grazia Chiuri, onze femmes artistes de diverses nationalités réinventent le sac Lady Dior, accessoire mythique de la maison. Focus sur la création de la Française Morgane Tschiember qui s’est inspirée du shibari japonais, une technique d’entrave érotique.