987

La femme espiègle et sensuelle de Jour/né sur la plage de Deauville

 

Il y a deux ans, Lou Menais, Léa Sabban et Jerry Journo lançaient la marque Jour/né, aux influences variées et pensée pour une femme espiègle et sensuelle

Il y a deux ans, Lou Menais, Léa Sabban et Jerry Journo présentaient “Le lundi au soleil”, première collection de leur marque Jour/né. Depuis, le trio créatif ne cesse de raconter des histoires tour à tour poétique “Over the rainbow”, mutine “Un dimanche à Deauville”, mystérieuse ”Paris la nuit” ou sulfureuse “Belladonne“ avec en fil conducteur cette femme versatile à la sensualité affirmée. Rencontre

“Un dimanche à Deauville” photographié par Adeline Mai
Jour/né x Bonjour Records

 

Un trio complémentaire issu des grandes maisons de mode

 

A eux trois ils combinent une expérience impresisonnante au sein de maisons prestigieuses aux univers très marqués. Chanel, Givenchy, Valentino, Marc Jacobs mais aussi Nike et APC. “Passer par de grandes maisons apprend la rigueur, à structurer ton travail, des process et surtout à te dépasser,” raconte Lou Menais. Grâce à ces expériences enrichissantes et formatrices, ils ont développé une marque au dynamisme incroyable, capable d’évoluer rapidement et de se renouveler.

 

 

 

Un concentré d’influences multiples

 

Ce travaille en équipe fait naitre une énergie créative où les goûts et les inspirations de chacun se complètent, s’assemblent et fusionnent. “Nous réfléchissons tous les trois à La direction artistique globale de la marque, il y a en permanence des échanges entre nous et on se remet souvent en question”, poursuit Jerry. Des inspirations streetwear, un tayloring couture, des références à la mode italienne de Marni ou Versace, chacune de leur collection est un condensé d’influences qui donne lieu à des silhouettes uniques où les références vintage se mêlent habilement à des références contemporaines.

Construire une histoire forte

 

“Jour/né raconte une femme forte et conquérante mise en scène dans des histoires différentes en terme de temps et d’époque, c’est ce qui fait le lien entre chaque collection,” explique Jerry. Grâce à leurs talents et compétences distinctes, les fondateurs de Jour/né parviennent à déployer à chaque saison un univers fort où chacun apporte sa contribution. “Sur le dernier défilé la forme des pantalons était une idée de Léa, l’assemblage des couleurs du set design ou des invitations a été pensée para Jerry, et les coiffures et le make up par moi”, continue Lou.

 

 

 

Des silhouettes féminines et colorées

 

Aux antipodes d’une mode froide et minimaliste, Jour/né crée des silhouettes féminines et sensuelles. A la rigueur des coupes s’ajoutent des imprimés singuliers, des couleurs chatoyantes et des détails saillants et décalés : du manteau au col orné d’un revers fleuri (automne-hiver 2015) à la robe en dentelle bleu ciel gansée de rouge (printemps-été 2017), en passant par les différentes types de rayures assemblés sur une marinière (Un dimanche à Deauville). “On aime les femmes qui ont des formes, les looks chaleureux et les silhouettes sensuelle. Nous sommes tous les trois d’origine méditerranéenne et nous partageons une façon familiale et optimiste d’aborder les choses”, s’enthousiasme Lou.

Un dimanche à Deauville

 

Cet été Jour/né présentait une collection capsule photographiée à Deauville, sur la plage, sur les planches ou encore dans un restaurant typique de la ville. Marinière, références aux uniformes marins et attitude espiègle et féminine ces photos à la féminité douce, véritable hommage à Deauville font écho au festival de la photographie, Planche(s) Contact organisé ce week end.

 

www.jour-ne.fr

 

Par Léa Zetlaoui

Lucas Ossendrijver quitte la maison Lanvin
850

Lucas Ossendrijver quitte la maison Lanvin

Mode Le designer néerlandais Lucas Ossendrijver quitte la direction artistique des collections homme de Lanvin, après quatorze ans au sein de la maison parisienne. Retour sur un créateur discret au parcours sans faute.  Le designer néerlandais Lucas Ossendrijver quitte la direction artistique des collections homme de Lanvin, après quatorze ans au sein de la maison parisienne. Retour sur un créateur discret au parcours sans faute. 

Marc Jacobs réédite sa célèbre collection Grunge qui a fait scandale
123

Marc Jacobs réédite sa célèbre collection Grunge qui a fait scandale

Mode Vingt-cinq ans après avoir présenté la collection “Grunge” qui l'avait immédiatement fait renvoyer de Perry Ellis, Marc Jacobs propose à la vente vingt-six looks réédités à l’identique. Vingt-cinq ans après avoir présenté la collection “Grunge” qui l'avait immédiatement fait renvoyer de Perry Ellis, Marc Jacobs propose à la vente vingt-six looks réédités à l’identique.

Qui est l'artiste Juno Calypso, révélée par la dernière campagne Burberry de noël ?
850

Qui est l'artiste Juno Calypso, révélée par la dernière campagne Burberry de noël ?

Mode Pour la dernière campagne Burberry, la photographe londonienne Juno Calypso propose une version fantasmée de l’esprit de Noël avec Naomi Campbell, Kristin Scott Thomas et M.I.A entre autres. Pour la dernière campagne Burberry, la photographe londonienne Juno Calypso propose une version fantasmée de l’esprit de Noël avec Naomi Campbell, Kristin Scott Thomas et M.I.A entre autres.

Alexander Wang puise dans les archives d'Adidas pour sa quatrième collaboration
132

Alexander Wang puise dans les archives d'Adidas pour sa quatrième collaboration

Mode Pour sa quatrième collection avec Adidas, le designer américain Alexander Wang réutilise des anciennes créations du label sportswear  qu'il déconstruit et réassemble pour créer 18 nouvelles pièces et 5 paires de chaussures. Pour sa quatrième collection avec Adidas, le designer américain Alexander Wang réutilise des anciennes créations du label sportswear  qu'il déconstruit et réassemble pour créer 18 nouvelles pièces et 5 paires de chaussures.