14


Commandez-le
Numéro
20

Oserez-vous porter les premières sneakers Schiaparelli ?

MODE

Ce printemps, Schiaparelli présente sa toute première paire de sneakers Trompe-l’œil, entre héritage couture, influence sportswear et codes surréalistes. 

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

  • La première paire de sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli.

1/8

Les premières sneakers Trompe-l'œil de Schiaparelli 

 

Et si ces nouvelles sneakers étaient déjà l’accessoire le plus insolite de 2024. Ce vendredi 19 avril, Schiaparelli, présente sa première paire de baskets et elle a de quoi susciter l'attention. Son apparence entre américanisme et chic parisien exalte un des codes intemporels de la maison parisienne : le trompe l’oeil. 

 

En effet, auparavant aperçu uniquement sur des escarpins ou des bottines à plateformes vertigineuses, l’effet surréaliste des doigts de pied doré est devenu une marque de fabrique ultra reconnaissable de l’ère Daniel Roseberry, le directeur artistique de Schiaparelli depuis 2019. 

 

“C'est la fantaisie de la couture faite pour la rue. Cette sneaker est particulièrement parlante pour moi parce qu'elle symbolise ce que je suis : un Américain à Paris. Elle incarne la rencontre de deux mondes : le confort américain, et la rigueur du chic français”, explique Daniel Roseberry dans un communiqué. 

 

Dévoilées lors du défilé printemps-été 2024, ces sneakers Toe Trainers étonnantes, portées alors par Mona Tougaard (une des mannequins les plus en vogue actuellement dans le monde), annoncent une nouvelle étape pour Schiaparelli qui investit le prêt-à-porter depuis début 2023. 

 

 

Des baskets surréalistes dans les codes de la maison 
 

Fidèle à l’ADN de la maison parisienne fondée en 1927, la première paire de sneakers signée Schiaparelli est une ode au surréalisme – et à l'héritage sporstwear de la maison – , très souvent pratiqué par Daniel Roseberry. En témoignent les nombreuses collections présentées depuis son arrivée dans les studios. 

 

Trou de serrure (automne-hiver 2023-2024), cigarettes en lévitation, squelette de poisson, crabe en or autour du cou (printemps-été 2024) ou homard apposé sur la poitrine… Chaque silhouette invite à la rêverie. Mais les détails anatomiques en laiton doré reste un code essentiel ruisselant sur les collections de prêt-à-porter et d'accessoires tel que le sac Bijoux Anatomie

 

Une question se pose cependant : qui osera porter ces nouvelles chaussures ? Une chose est sûre, elle risque d’être très vite adoptées par les trendsetters lors des prochaines Fashion Weeks. 

 

Les premières sneakers Trompe-l'œil Toe Trainers de Schiaparelli sont disponibles en boutiques et sur schiaparelli.com