14


Commandez-le
Numéro
14 Lady Diana, Sotheby's, Pull, Moutons, Enchères, Princesse, Royauté

Pourquoi un pull de Lady Diana s’est-il vendu plus d'un million de dollars ?

MODE

Ce jeudi 14 septembre, un vieux pull usé a été adjugé 1 143 000 dollars lors d’une vente aux enchères à Sotheby’s New York. La raison d'une telle somme ? Il appartenait à la princesse Diana, qui lui accordait une importance toute particulière, au point de le transformer en message subliminal, symbolisant sa place au sein de la famille royale…

Princess Diana wearing her sheep print sweater in June 1981 © Tim Graham - Getty Images, Courtesy of Sotheby's

1. La première pièce mode statement de Lady Diana

 

En juin 1981, la jeune Diana Spencer, 19 ans, vient d’annoncer ses fiançailles avec le prince Charles. Timide et réservée, elle n’affiche pas encore l’assurance de la future Lady Di, qui arborera des looks mémomables au cours des années 80 et 90. Mais elle est déjà le centre d’attention des médias anglais et étrangers, qui scrutent la moindre de ses réactions et photographient chacune de ses apparitions – à l’image d’un match de polo à Windsor, où elle se rend pour voir son fiancé jouer. Loin des jupes fleuries ou des ensembles formels portés par la famille royale lors de ces sorties, la princesse choisit d’arborer un pull rouge imprimé "mouton". Offert en cadeau de fiançailles, le vêtement, par son motif, semble aussi anodin qu’enfantin… à ceci-près que, parmi les moutons blancs, un noir se détache au centre. Les journaux du lendemain titrent alors qu’il s’agit d’une métaphore du statut de la jeune Diana Spencer, perdue parmi les protocoles et la froideur de la monarchie britannique : elle est le mouton noir de la famille. S’il reste difficile pour de nombreux spécialistes d’affirmer que le pull a, à ce moment-là, une telle symbolique pour Lady Di, cette apparition signe néanmoins les débuts de son style inimitable, et annonce l’importance qu’elle accordera à ses vêtements à chacune de ses futures apparitions.

La princesse Diana et Sarah Ferguson au Guard's Polo Club, Windsor, Juin 1983 © Photo by Georges De Keerle/Getty Images

2. Un symbole de la place de la princesse Diana dans la famille royale

 

En quelques années, la princesse Diana devient une véritable icône de mode et transforme ses looks en statements, à l'image de sa célèbre “revenge dress” qu’elle porte le soir-même des aveux d’infidélité du prince Charles en 1994. Source intarissable d’inspiration à la fin du 20e siècle comme aujourd'hui, son style est réfléchi au détail près. Ainsi, lorsque Lady Di réapparaît en 1983 avec le même pull imprimé "mouton", l’intention derrière sa décision n’est plus questionnée. Après les nombreuses spéculations médiatiques, le choix de le reporter prend une nouvelle résonance. Malgré la naissance du prince William en 1982, la princesse reste en effet isolée du reste de la famille royale et transforme chacune de ses apparitions publiques en expression de sa personnalité à contre-courant. Lorsqu’elle porte à nouveau ce pull, elle sait donc parfaitement ce qu’elle fait et embrasse sa symbolique, voire s’en amuse, en l’accessoirisant notamment d’un nœud dont les extrémités pointent vers le mouton noir. La princesse lui accorde également une importance personnelle, au point de le faire réparer par les créateurs Osborne et Muir du jeune label Warm & Wonderful, à l’origine de cette pièce. Une décision surprenante pour un vêtement qui n’a ni été fait sur mesure ni par une prestigieuse maison de couture… mais qui achève d’en faire une pièce centrale dans la mythologie de Lady Di.

  • Princess Diana's sheep-print sweater © Courtesy of Sotheby's

  • Princess Diana's sheep-print sweater © Courtesy of Sotheby's

  • Princess Diana's sheep-print sweater © Courtesy of Sotheby's

1/3

3. Le pull "mouton", une icône de l’histoire de la mode

 

Abîmé au poignet et sur la manche droite, le pull est finalement conservé par le label britannique qui décide d'en renvoyer une version neuve à Lady Di et stocke le premier dans ses archives pendant de nombreuses décennies. Érigé au rang d’icône, une copie du nouvel exemplaire atterrit dans les collections du Victoria and Albert Museum de Londres en 1985 et inspire par la suite de nombreuses marques telles que Lanvin, qui en reproduit le motif sur un pull à manches courtes bleu et blanc, popularisé notamment par le chanteur britannique Harry Styles. Oubliée, la version originale du vêtement de la princesse réapparaît contre toute attente en mars dernier, alors que la créatrice Joanna Osborne décide de ranger son grenier. Empilé entre des souvenirs de famille et de vieux draps, le pull de Diana qui avait défrayé la chronique au début des années 80 refait surface jusqu'à passer sous le marteau de Sotheby's New York ce 14 septembre. Adjugé à 1 143 000 dollars, le vêtement dépasse de loin ses estimations (entre 50 000 et 80 000 dollars) et entre ainsi officiellement au panthéon de la mode. 

 

Lot numéro 1 de la vente “Fashion Icons” de Sotheby's New York, le 14 septembre 2023.