Il y a cinq ans, MaxMara s’associait avec le Whitney Museum of American Art pour créer une pièce désormais emblématique de ses collections, le sac “Whitney”. Inédite à l'époque, cette collaboration provenait d’une volonté du label italien de soutenir les arts et d’insuffler ses œuvres au cœur de ses créations. Dans cette optique, le sac Whitney s’inspire de l'un des bâtiments futuristes du musée new-yorkais conçu par l’architecte Renzo Piano en 2015 et situé face à la High Line : c'est d'ailleurs l'atelier du designer italien, Renzo Piano Building Workshop, qui est en charge à l'origine de sa conception. Sa forme rectangulaire très structurée rappelle en effet les lignes abruptes de l'édifice qui accueille le musée. 

 

En plus de cet hommage à l’architecture, très présente dans les oeuvres exposées au Whitney Museum of American Art, MaxMara propose cette saison une nouvelle version de ce modèle qui pioche dans les motifs d'un tableau de Florine Stettheimer, Sun, dont les travaux font partie des collections permanentes du musée. Aussi, les fleurs présentes sur la toile de l’artiste américaine s’invitent dans les doublures soyeuses du sac, tandis que ses couleurs rouge, orange, jaune, violette et rose se déclinent sur son cuir de façon unie et homogène. Simple, parcouru de trois ourlets cousus main, le sac Whitney est raffiné, ses couleurs sont chaleureuses et printanières tandis que son apparence minimaliste en fait un accessoire essentiel à l'épreuve du temps.

 

Sac Whitney MaxMara, en collaboration avec le Whitney Museum of American Art, deuxième édition. Disponible à la vente mi-avril.