224


Commandez-le
Numéro
21

Mosaert x Mini : l'improbable projet du label de Stromae

Lifestyle

Après avoir signé le film pour appuyer la candidature officielle de Paris aux Jeux Olympiques 2024 et assuré la direction artistique du clip “Hostage” de Billie Eilish, le label artistique Mosaert ne cesse de surprendre ses adeptes. Ce jeudi, le collectif dévoile une collaboration avec la marque automobile Mini, à l'occasion de la création d'un modèle 100% électrique. 

La MINI "Mosaert"

1/7

Le label Mosaert est une affaire de famille. En 2009, Paul Van Haver (aussi connu sous le nom de Stromae), Luc Van Haver, son frère, et Coralie Barbier, son épouse, fondent “Mosaert” – l’anagramme de Stromae –, un collectif artistique polyvalent qui produit aussi bien des clips musicaux que des collections de prêt-à-porter. Cette année, le label ultra inspiré s’attèle à un projet issu d’un monde apparemment opposé au leur… celui de l’automobile. “Quand Mini nous a contactés pour co-créer une voiture, c’était inattendu, mais enthousiasmant” explique Coralie Barbier, stylise du collectif. Et pour cause, ce qui les séduit d’abord, c’est la démarche éco-responsable du géant automobile. “Lorsque nous faisons équipe avec une autre marque, il est très important pour nous de partager les mêmes valeurs ainsi qu’une vision commune” précise Stromae. Le modèle conçu, entièrement électrique, répond à l'exigence écologique que prône le collectif depuis sa création. Loin des rythmes imposés par l’industrie de la mode, Mosaert dévoile une collection de prêt-à-porter par an, sous forme de capsule numérotée. Suivant cette même sensibilité à la production rare, mais plus respectueuse de l’environnement, le modèle “MINI Electric Mosaert Edition” sera commercialisé à hauteur de quatre cents exemplaires seulement.

 

Si le modèle répond aux préoccupations écologiques du label, il n’en demeure pas moins le résultat d’une aventure artistique. “Pour chaque collaboration, on s’intéresse à l’historique de la marque, à ce qu’elle nous évoque, raconte Coralie. Dans le cas de MINI, c’est le modèle des années 60, la British Racing Green, qui nous a sauté aux yeux. Et l’influence British, évidemment. C’était important pour nous d’ajouter une touche mode à la voiture : le tartan s’est naturellement imposé comme motif principal de cette création.” Ce motif tartan se décline en une palette de couleurs sobres, détonnant avec l’univers pop et coloré, presque enfantin, du label fondé par Stromae. “On ne voulait pas d’une voiture kitsch, hyper chargée, difficile à assumer au quotidien”, ajoute Luc.

Pour accompagner cette improbable rencontre entre l’automobile et la mode, le collectif Mosaert a créé une collection capsule pour l’occasion, composée de dix-huit pièces unisexes, fabriquées en Europe à partir de matières 100% recyclées. “Ensemble, on aimerait véhiculer un potentiel questionnement, chacun à son échelle, sur l’impact de nos actions et de nos modes de vie, de consommation sur l’environnement” précise Luc Van Haver. Une collection qui mettra le tartan à l’honneur, disponible à partir du 22 avril sur le site internet du label.

 

Collection capsule “Mini x Mosaert" disponible dès le 22 avril 2021.