23 Janvier

Nike x Matthew M. Williams : une nouvelle collab d'inspiration militaire

 

Nike n'en finit plus de proposer des collaborations avec les créateurs les plus en vue. Après avoir collaboré avce les créateurs Yoon du label Ambush et Martine Rose, le label sportswear dévoilait à l'occasion de la Fashion Week sa seconde collaboration avec Matthew M. Williams, fondateur d'Alyx. 

1/6
2/6
3/6
4/6
5/6
6/6
  • Matthew M. Williams fait partie de ces créateurs capables de jongler entre streetwear, sportswear, underground et tailoring avec une facilité déconcertante. Dans ses collections (printemps-été 2019 et automne-hiver 2019-2020), il accumule ainsi les références subtiles à des univers très différents pour créer des silhouettes gothico-sci-fi terriblement contemporaines. En mai dernier, le Californien, ancien collaborateur du photographe Nick Knight, avait déjà signé avec Nike une collection de vêtements techniques pour la ligne A.A.E. (“Advanced Apparel Exploration”), dédiée à la performance.

     

    À l'occasion de son dernier défilé présenté dimanche 19 janvier, Matthew M. Williams dévoilait une nouvelle collaboration avec Nike, mettant cette fois-ci à l'honneur l'imprimé camouflage et les inspirations militaires. Loin d'utiliser un banal imprimé, le fondateur d'Alyx a une fois de plus cherché à rapprocher l'homme, la nature et la technologie, s'appropriant les outils de conception informatique du label sportif : “Pour cette collection, nous avons utilisé des cartes de température du corps pour créer le motif de camouflage”, explique-t-il. Dans ses deux collaborations avec Nike, Matthew M. Williams explore ainsi les deux façons d'utiliser les données numériques dans l'industrie textile : pour améliorer la performance même du vêtement, mais aussi son esthétique. 

     

    Cette nouvelle collection fait la part belle aux pièces modulables, pantalons deux-en-un, gilet utilitaire à capuche amovile, épaules imperméables, alliant esthétique, aspect fonctionnel et technologie.

  • Matthew M. Williams fait partie de ces créateurs capables de jongler entre streetwear, sportswear, underground et tailoring avec une facilité déconcertante. Dans ses collections (printemps-été 2019 et automne-hiver 2019-2020), il accumule ainsi les références subtiles à des univers très différents pour créer des silhouettes gothico-sci-fi terriblement contemporaines. En mai dernier, le Californien, ancien collaborateur du photographe Nick Knight, avait déjà signé avec Nike une collection de vêtements techniques pour la ligne A.A.E. (“Advanced Apparel Exploration”), dédiée à la performance.

     

    À l'occasion de son dernier défilé présenté dimanche 19 janvier, Matthew M. Williams dévoilait une nouvelle collaboration avec Nike, mettant cette fois-ci à l'honneur l'imprimé camouflage et les inspirations militaires. Loin d'utiliser un banal imprimé, le fondateur d'Alyx a une fois de plus cherché à rapprocher l'homme, la nature et la technologie, s'appropriant les outils de conception informatique du label sportif : “Pour cette collection, nous avons utilisé des cartes de température du corps pour créer le motif de camouflage”, explique-t-il. Dans ses deux collaborations avec Nike, Matthew M. Williams explore ainsi les deux façons d'utiliser les données numériques dans l'industrie textile : pour améliorer la performance même du vêtement, mais aussi son esthétique. 

     

    Cette nouvelle collection fait la part belle aux pièces modulables, pantalons deux-en-un, gilet utilitaire à capuche amovile, épaules imperméables, alliant esthétique, aspect fonctionnel et technologie.

  • Matthew M. Williams fait partie de ces créateurs capables de jongler entre streetwear, sportswear, underground et tailoring avec une facilité déconcertante. Dans ses collections (printemps-été 2019 et automne-hiver 2019-2020), il accumule ainsi les références subtiles à des univers très différents pour créer des silhouettes gothico-sci-fi terriblement contemporaines. En mai dernier, le Californien, ancien collaborateur du photographe Nick Knight, avait déjà signé avec Nike une collection de vêtements techniques pour la ligne A.A.E. (“Advanced Apparel Exploration”), dédiée à la performance.

     

    À l'occasion de son dernier défilé présenté dimanche 19 janvier, Matthew M. Williams dévoilait une nouvelle collaboration avec Nike, mettant cette fois-ci à l'honneur l'imprimé camouflage et les inspirations militaires. Loin d'utiliser un banal imprimé, le fondateur d'Alyx a une fois de plus cherché à rapprocher l'homme, la nature et la technologie, s'appropriant les outils de conception informatique du label sportif : “Pour cette collection, nous avons utilisé des cartes de température du corps pour créer le motif de camouflage”, explique-t-il. Dans ses deux collaborations avec Nike, Matthew M. Williams explore ainsi les deux façons d'utiliser les données numériques dans l'industrie textile : pour améliorer la performance même du vêtement, mais aussi son esthétique. 

     

    Cette nouvelle collection fait la part belle aux pièces modulables, pantalons deux-en-un, gilet utilitaire à capuche amovile, épaules imperméables, alliant esthétique, aspect fonctionnel et technologie.

  • Matthew M. Williams fait partie de ces créateurs capables de jongler entre streetwear, sportswear, underground et tailoring avec une facilité déconcertante. Dans ses collections (printemps-été 2019 et automne-hiver 2019-2020), il accumule ainsi les références subtiles à des univers très différents pour créer des silhouettes gothico-sci-fi terriblement contemporaines. En mai dernier, le Californien, ancien collaborateur du photographe Nick Knight, avait déjà signé avec Nike une collection de vêtements techniques pour la ligne A.A.E. (“Advanced Apparel Exploration”), dédiée à la performance.

     

    À l'occasion de son dernier défilé présenté dimanche 19 janvier, Matthew M. Williams dévoilait une nouvelle collaboration avec Nike, mettant cette fois-ci à l'honneur l'imprimé camouflage et les inspirations militaires. Loin d'utiliser un banal imprimé, le fondateur d'Alyx a une fois de plus cherché à rapprocher l'homme, la nature et la technologie, s'appropriant les outils de conception informatique du label sportif : “Pour cette collection, nous avons utilisé des cartes de température du corps pour créer le motif de camouflage”, explique-t-il. Dans ses deux collaborations avec Nike, Matthew M. Williams explore ainsi les deux façons d'utiliser les données numériques dans l'industrie textile : pour améliorer la performance même du vêtement, mais aussi son esthétique. 

     

    Cette nouvelle collection fait la part belle aux pièces modulables, pantalons deux-en-un, gilet utilitaire à capuche amovile, épaules imperméables, alliant esthétique, aspect fonctionnel et technologie.

  • Matthew M. Williams fait partie de ces créateurs capables de jongler entre streetwear, sportswear, underground et tailoring avec une facilité déconcertante. Dans ses collections (printemps-été 2019 et automne-hiver 2019-2020), il accumule ainsi les références subtiles à des univers très différents pour créer des silhouettes gothico-sci-fi terriblement contemporaines. En mai dernier, le Californien, ancien collaborateur du photographe Nick Knight, avait déjà signé avec Nike une collection de vêtements techniques pour la ligne A.A.E. (“Advanced Apparel Exploration”), dédiée à la performance.

     

    À l'occasion de son dernier défilé présenté dimanche 19 janvier, Matthew M. Williams dévoilait une nouvelle collaboration avec Nike, mettant cette fois-ci à l'honneur l'imprimé camouflage et les inspirations militaires. Loin d'utiliser un banal imprimé, le fondateur d'Alyx a une fois de plus cherché à rapprocher l'homme, la nature et la technologie, s'appropriant les outils de conception informatique du label sportif : “Pour cette collection, nous avons utilisé des cartes de température du corps pour créer le motif de camouflage”, explique-t-il. Dans ses deux collaborations avec Nike, Matthew M. Williams explore ainsi les deux façons d'utiliser les données numériques dans l'industrie textile : pour améliorer la performance même du vêtement, mais aussi son esthétique. 

     

    Cette nouvelle collection fait la part belle aux pièces modulables, pantalons deux-en-un, gilet utilitaire à capuche amovile, épaules imperméables, alliant esthétique, aspect fonctionnel et technologie.

  • Matthew M. Williams fait partie de ces créateurs capables de jongler entre streetwear, sportswear, underground et tailoring avec une facilité déconcertante. Dans ses collections (printemps-été 2019 et automne-hiver 2019-2020), il accumule ainsi les références subtiles à des univers très différents pour créer des silhouettes gothico-sci-fi terriblement contemporaines. En mai dernier, le Californien, ancien collaborateur du photographe Nick Knight, avait déjà signé avec Nike une collection de vêtements techniques pour la ligne A.A.E. (“Advanced Apparel Exploration”), dédiée à la performance.

     

    À l'occasion de son dernier défilé présenté dimanche 19 janvier, Matthew M. Williams dévoilait une nouvelle collaboration avec Nike, mettant cette fois-ci à l'honneur l'imprimé camouflage et les inspirations militaires. Loin d'utiliser un banal imprimé, le fondateur d'Alyx a une fois de plus cherché à rapprocher l'homme, la nature et la technologie, s'appropriant les outils de conception informatique du label sportif : “Pour cette collection, nous avons utilisé des cartes de température du corps pour créer le motif de camouflage”, explique-t-il. Dans ses deux collaborations avec Nike, Matthew M. Williams explore ainsi les deux façons d'utiliser les données numériques dans l'industrie textile : pour améliorer la performance même du vêtement, mais aussi son esthétique. 

     

    Cette nouvelle collection fait la part belle aux pièces modulables, pantalons deux-en-un, gilet utilitaire à capuche amovile, épaules imperméables, alliant esthétique, aspect fonctionnel et technologie.

NuméroNews