Une collaboration avec Adidas, l'installation de deux boutiques éphémères aux Galeries Lafayette, et l'ouverture d'un club pour la fashionweek parisienne, la maison italienne multiplie les projets sur un air de "more Prada". Après avoir joué aux fleuristes pour la campagne de sa collection croisière 2020, Prada révèle ses trois nouvelles égéries masculines.

 

Adossé nonchalamment à un mur, le rappeur Frank Ocean pose dans la simplicité d’un appartement de Los Angeles. Prada convoque ainsi le rappeur américain Frank Ocean pour incarner sa dernière campagne printemps-été 2020, photographiée par le Britannique David Sims. Et chose inhabituelle, Prada recoure aux talents du rappeur qui donne sa définition entraînante de la maison à travers l'acronyme P.R.A.D.A. “Programming, Rythms, And, Dancing, Again”. Le décor minimaliste vient souligner une collection toute en douceur et en sobriété présentée à Shanghai en juin 2019, qui contraste avec celle de l'automne-hiver 2019 sur le thème de Frankenstein.

 

Toujours là où on ne l’attend pas, Frank Ocean se démarque largement du monde du rap. Dans ses albums très personnels, il livre ses déboires liés à la drogue, la solitude et les échecs amoureux. Le rappeur de 28 ans, ancien membre du collectif Odd Future, change la donne grâce à des morceaux mêlant sonorités soul, électro et spleen à du rap. Il a d’ailleurs pris le risque de faire son coming-out en 2012 dans une industrie où l’homophobie est encore bien présente.

 

Ce choix n’est donc pas un hasard pour la maison Prada qui a toujours pris le parti de mettre en avant des figures atypiques et inhabituelles. Wes Anderson, Sasha Frovola, A$AP Rocky... On ne compte plus les personnalités éminentes qui collaborent avec Prada. Pour incarner sa collection capsule avec le site de vente en ligne Mytheresa.com de 2018, la maison italienne avait d’ailleurs déjà choisi une personnalité de la scène R'n'B alternative, la chanteuse Abra

 

Pour cette nouvelle campagne, Frank Ocean est rejoint par Austin Butler, acteur dans le dernier film de Quentin Tarantino et le réalisateur de The Neon Demon Nicolas Winding Refn, créateur de long-métrages curieux narrateurs d'une Amérique marginale. Trois figures en vue sur la scène artistique inrernationale qui incarne les multiples personnalités de l’homme Prada.