24 Janvier

Pharrell Williams, ambassadeur d’Adidas chez Station F

 

Au moment où les yeux du monde entier étaient rivés sur Paris pendant la fashion week, l’équipementier Adidas s'est installé chez Station F, le plus grand campus de startups au monde (fondé par Xavier Niel) pour dévoiler son nouveau programme international Platform A”. Adidas a investi un million d’euros dans le développement de 13 startups, elle viennent apporter de nouvelles idées et de nouveaux modèles économiques pour l'industrie du sport. 

Propos recueillis par Delphine Roche

Chez Station F, le colloque qui a vu toute la journée se succéder des orateurs visionnaires, était placé sous l'égide d'un des plus célèbres ambassadeurs d'Adidas, Pharrell Williams, dont nous avons pu recueillir les confidences. La mégastar accompagne depuis de nombreuses années la marque dans sa démarche qui a pour ambition de placer le sport au cœur de notre culture et des problématiques actuelles telles que la diversité et le développement durable. Une vision impulsée via la campagne très marquante “Here to Create”, où le rappeur Pusha-T, la mannequin Karlie Kloss, le footballeur Lionel Messi, le basketteur James Harden, se retrouvaient avec d'autres personnes éminentes autour d'une table pour parler créativité – une sorte de All Star Game de notre époque contemporaine. Décloisonner les imaginaires, faire tomber les frontières entre les disciplines pour envisager notre culture de façon transversale, penser la place du sport dans nos vies… autant de choix audacieux de la part d'adidas, qui ont séduit Pharrell.

 

Numéro : Comment avez-vous commencé à vous rapprocher d'adidas? 

Pharrell Williams : Je portais des Stan Smith tout le temps et c'est comme ça que la marque m'a approché. Adidas n'a jamais essayé de faire taire mes idées. Donc il y a 4 ans nous avons parlé d'égalité, quand d'autres marques à l'époque parlaient de toute autre chose. Nous parlions d'inclusion, de diversité. Lorsqu'Adidas a décidé de me suivre sur cette voie, je me suis senti respecté, car on me donnait la possibilité de prendre la parole. Ce que j'ai ressenti alors est quelque chose que tout le monde devrait ressentir. Il y a aujourd'hui dans le monde trop de divisions, on parle de construire des murs, comme vous le savez. Je ne crois pas en cela, je crois en l'empathie.

Pensez-vous que le sport et les athlètes peuvent jouer un rôle décisif pour notre futur?  

Absolument. Je pense qu'Adidas l'a prouvé. Les athlètes et les artistes aussi seront décisifs. Et je voudrais que la marque s'engage aussi auprès des universités. Car les barrières entre les disciplines n'ont pas de sens. Les sportifs sont des personnes inspirantes. J'ai des amis sportifs, LeBron James par exemple. J'adore le fait qu'il prenne la parole. J'adore l'autorité qu'il dégage quand il parle. Lui et moi, nous venons de la rue. Quand on réussit, on se doit de garder la porte ouverte pour tous les autres qui suivent. Et LeBron le fait magnifiquement. 

 

NuméroNews