Numero

219


Commandez-le
Numéro

Daniel Arsham réinvente les Pokémon pour Uniqlo

Mode

On le surnomme l’archéologue du futur. Daniel Arsham, artiste américain maître de l’érosion et de la cristallisation des objets, vient de dévoiler une nouvelle collaboration avec le label japonais Uniqlo. Au sein d’une collection capsule, il s’est amusé à réinterpréter les personnages du jeu mythique Pokémon, en sept modèles aux imprimés graphiques monochromes. 

1/4

Deux semaines à peine se sont écoulées depuis que l’artiste Daniel Arsham a dévoilé sur son compte Instagram une sculpture représentant le célèbre Pokémon Pikachu, rongé par l’érosion. Surnommé l’archéologue du futur, le New-Yorkais est aujourd’hui au devant de la scène artistique, grâce à son concept d’archéologie fictive. Entre sculpture, architecture et performance, il travaille depuis vingt ans la cristallisation et l’érosion des objets de notre quotidien – comme un téléphone fixe – tout comme des oeuvres de notre patrimoine. Une manière de materialiser l’épreuve du temps qui passe, s’échappe, et ne revient jamais. 

 

Aujourd’hui, Daniel Arsham signe sa première collaboration avec le label Uniqlo, pour une collection limitée développée avec Pokémon. L’artiste a ainsi pu poursuivre le travail initié avec son Pikachu grignoté par l’usure. Au sein d’une collection capsule de sept modèles, on peut retrouver des imprimés graphiques monochromes figurant des personnages Pokémon tels que, Pikachu, Mewtwo, Rondoudou et Sacha. “À travers mes projets, je m’efforce de créer des œuvres qui ne sont pas réservées qu’aux artistes et je pense qu'UNIQLO soutient cette même culture égalitaire. J’intègre à mon travail des personnages emblématiques car ils sont reconnaissables et permettent de rendre mon univers accessible. Les Pokémon sont un phénomène depuis que je suis enfant je suis ravi de pouvoir présenter mon travail à un public beaucoup plus large” a déclaré le sculpteur américain à propos de cette collaboration.