Dîners, musiques, talks, et frivolités... conçu comme un social club itinérant, Prada Mode s’attache à étendre la portée des évènements culturels du monde entier. Après une inauguration en décembre 2018 à l’occasion de la foire d’art contemporain : Art Basel Miami, la quatrième édition se tiendra à Paris lors de la fashion week haute couture au sein du légendaire restaurant Maxim. Épicentre de la Belle Époque parisienne à la charnière du XIXe et du XXe, le Maxim's a accueilli tant de personnalités politiques que d’artistes, de célébrités hollywoodiennes comme de membres de l’intelligentsia soviétique.

 

Du 19 au 20 janvier 2020, le célèbre restaurant sera transformé par la chercheuse australienne Kate Crawford et l’artiste américain Trevor Paglen, tous deux à l’origine de “Training Humans", une exposition sur les images utilisées pour former les intelligences artificielles, et présentée jusqu'au 24 février 2020 à la Fondazione Prada de Milan. Intitulé “Making Faces", l’installation échangera la décoration Art Nouveau du restaurant par une véritable plongée au cœur de l’histoire de la reconnaissance faciale du 19e siècle à nos jours. Demandes de brevet, manuels de phrénologie, outils de mesures et photographie d'entraînement, les membres du Prada Mode auront également l’occasion de venir discuter avec d’éminents théoriciens de la reconnaissance faciale. Tout n’étant pas que débats, les participants seront par la suite invités à des soirées où performances artistiques, concerts, cocktails et dégustations ponctueront agréablement ce véritable voyage au pays de l’intelligences artificielle.

 

Le Prada Mode Paris, du 19 au 20 janvier 2020 au Maxim, 3 rue Royale dans le 8ème arrondissement.