Moschino en mai dernier, Valentino pendant l'été, Prada en septembre et maintenant Burberry : les maisons parmi les plus prestigieuses s'arrachent toutes un espace au sein du Printemps Haussmann. Jusqu'au 22 mars, Burberry investit le magasin parisien et présente en exclusivité une installation dans son atrium : véritable immersion dans la collection printemps-été 2020-2021, l'espace en sous-sol et les onze vitrines du Printemps rendent hommage au règne animal en installant des gorilles, oiseaux, lions, lapins et autres animaux dans ce haut lieu du shopping parisien.

 

En faisant référence à Thomas Burberry – le fondateur de la maison à lequelle il a donné son nom en 1856 – qui a choisi un cavalier sur un cheval pour en faire son emblème, Riccardo Tisci (actuel directeur artistique de la maison britannique) continue a travers ses collections de réinterpréter cet héritage. En utilisant des imprimés léopard, zèbre ou guépard pour sa première collection, puis en continuant de faire évoluer l'imagerie animale jusqu'à en faire un leitmotiv au fil des saisons, le styliste italien a su se réapproprier les codes de Burberry, notamment à travers sa dernière collection printemps-été 2020-2021, avec ses imprimés animals, ses fausses fourrures ou ses jodphurs modernisés.

 

Afin de mettre en lumière la sublime dernière collection de Riccardo Tisci – véritable hommage à l'héritage british –, le Printemps installe certaines pièces dans un décor beige et rose, en référence aux couleurs de Burberry et à celles du grand magasin. Lundi soir, entre les trenchs, les hoodies à capuche, les tee-shirts aux imprimés animaliers et quelques modèles de sacs disponibles en exclusivité au Printemps, la rappeuse belge Shay (égérie de la maison et proche de Riccardo Tisci) a donné un concert inédit, pour le plus grand bonheur des invités.

 

TAKEOVER BURBERRY AU PRINTEMPS

Jusqu'au 22 mars 2020

64 Boulevard Haussmann, 75009 Paris​